Huruhuru, la bière appelée « poils pubiens »

.

Une brasserie de la province canadienne d’Alberta a présenté des excuses pour avoir baptisé une de ses bières d’un nom Maori voulant dire « poils pubiens » et non « plume » comme elle le croyait, selon la chaîne CBC.

La brasserie albertaine Hell’s Basement (le sous-sol de l’enfer) a mis en vente il y a deux ans une bière appelée « Huruhuru – The Feather » (Huruhuru – la plume), brassée avec des houblons de Nouvelle-Zélande, censés lui donner de la légèreté et un petit goût d’agrumes idéal pour l’été, selon ses concepteurs.

1.0At least it doesn’t taste like pubes. #huruhuru #maori #tastybeer #kiwiincanada (it’s actually really good).piowilliamsonhttps://www.instagram.com/piowilliamson10035880602371352955782891825_1003588060Instagramhttps://www.instagram.comrich658

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
https://scontent-cdt1-1.cdninstagram.com/v/t51.2885-15/sh0.08/e35/p640x640/117155161_112088260476703_7693221255486367605_n.jpg?_nc_ht=scontent-cdt1-1.cdninstagram.com&_nc_cat=107&_nc_ohc=mptZeQQr3bEAX-MQhNE&oh=760b9b39bb1660b87a8e604301a30ccb&oe=5F5C45A8640699

Mais au début de la semaine, Te Hamua Nikora, un Maori, a expliqué sur Facebook que dans la langue utilisée par les Maoris, la population autochtone de Nouvelle-Zélande, le mot Huruhuru ne voulait pas dire plume mais plutôt poils pubiens, soulignant qu’il aurait été « prudent et respectueux » de consulter un expert du Te Reo Maori, la langue des Maoris.

Le patron de la brasserie Mike Patriquin a indiqué dans un message à la CBC qu’il n’avait pas l’intention « de s’approprier ou d’offenser la culture ou le peuple maoris » et qu’il présentait des « excuses à tous ceux qui ont pu se sentir offensés ».

« Nous reconnaissons que nous n’avons pas envisagé que Huruhuru pouvait être compris comme une référence à des poils pubiens dans la langue commune et que la consultation d’un représentant maori aurait été une meilleure référence que celle de dictionnaires en ligne », a-t-il ajouté.

M. Patriquin a aussi indiqué avoir l’intention de rebaptiser sa bière.

M. Nikora avait aussi pris à partie sur Facebook une maroquinerie ouverte récemment à Wellington, également baptisée Huruhuru.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content