Angelina Jolie a reçu le Jean Hersholt Humanitarian Award -identique à un Oscar "classique"- devant un parterre de stars où l'on pouvait voir Tom Hanks, Jake Gyllenhaal, Diane Keaton, Emma Thompson, Harrison Ford, Amy Adams, Matthew McConaughey ou George Lucas.

Très engagée dans l'action humanitaire, l'actrice de 38 ans est depuis 2012 envoyée spéciale du Haut Comissariat des Nations unies pour les réfugiés, pour lequel elle a participé à plus de 40 missions dans le monde.

Elle a reçu son trophée des mains de George Lucas, le père de La guerre des étoiles, après un discours d'hommage de Gena Rowlands.

"C'est quand j'ai commencé à voyager que j'ai compris la responsabilité que j'avais envers les autres", a-t-elle déclaré aux quelque 600 invités des Gouverneurs de l'Académie des Arts et Sciences du Cinéma.

"Quand j'ai rencontré des survivants de guerres, de famines et de viols, j'ai compris quelle était la vie de la majorité des gens sur cette Terre, et la chance que j'avais d'avoir de quoi manger, un toit, un endroit où vivre en sécurité et le bonheur d'avoir une famille en bonne santé", a-t-elle ajouté.

"J'ai réalisé à quel point j'avais été protégée et j'étais déterminée à ne plus jamais vivre comme cela", a poursuivi l'actrice et réalisatrice, Oscar du second rôle en 2000 pour Une vie volée.

Les Gouverneurs ont également remis trois Oscars d'honneur, pour l'ensemble de leur carrière, au costumier italien de Luchino Visconti, Piero Tosi, à l'acteur comique américain Steve Martin et à l'actrice britannique Angela Lansbury.