ARCHI | Le palmarès du Brussels Architecture Prize 2021

© Luca Beel
Fanny Bouvry

Le Brussels Architecture prize, première édition du nom, a rendu son verdict ce 13 décembre en soirée. Ces récompenses célèbrent la créativité des talents de notre capitale et prouvent que cette dernière est exemplaire à plus d’un titre. Applaudissements!

« Mettre Bruxelles à l’honneur dans sa dimension de métropole dotée de grandes qualités spatiales, théâtre d’interventions d’architectes de renom et de nouveaux venus » : tel est l’objectif de ce Brussels Architecture Prize initié par la Région de Bruxelles-Capitale et porté par le service urban.brussels et la revue spécialisée belge A+. 175 projets ont été au départ déposés pour être analysés par un jury international d’experts. En sont sortis 31 nominés et finalement une poignée de lauréats. Et à regarder la sélection, on constate que les membre du jury ont privilégié, dans leur classement, des ouvrages témoignant d’une réelle réflexion sur la ville et son futur plus que de beaux bâtiments esthétiques et léchés.

Pour la catégorie « espace public » par exemple, ils ont mis en avant « l’activation plutôt que l’embellissement », explique Deyan Sudjic, critique et directeur du Design Museum de Londres. Et de préciser que les réalisations choisies « constituent une plus-value pour les habitants et usagers en intensifiant l’activité offerte sur leur site ». De son côté, Sofia von Ellrichshausen, architecte et artiste argentine, également membre du jury, parle de réalisations « silencieuses, neutres et matures, qui permettent aux utilisateurs de posséder l’espace ».

De même, du côté des « grandes interventions », il n’a pas été question de récompenser forcément des projets grandiloquents mais de valoriser « l’impact, l’économie circulaire, les influences en tout genres qui naissent de ces interventions », récapitule Deyan Sudjic. « Outre les terrains, ces projets s’intéressent également à des éléments dématérialisés tels que l’impact économique ou environnemental », complète sa collègue, l’architecte Anne Puigjaner.

Voici dès lors le palmarès. La revue A+ publie également un hors-série de 166 pages (en anglais) rassemblant ces projets, ainsi que tous ceux qui ont été nominés.

www.a-plus.be/fr/revue/brussels-architecture-prize.

Catégorie « Petite intervention »

Stam Europa – Architectes: Acte, 51N4E

Le Stam Europa d'Acte et 51N4E
Le Stam Europa d’Acte et 51N4E© Sepideh Farvardin

Ce rez-de-chaussée d’un immeuble de bureaux vide du quartier européen a été reconverti en espace multifonctionnel. L’intérieur a été complètement dénudé pour obtenir une coquille en béton vierge ponctuée de quelques installations minimalistes pour permettre aux citoyens de s’approprier vraiment le lieu.

Catégorie « Grande intervention »

Dépôt de matériaux de construction – Architectes: Tetra Architecten

ARCHI | Le palmarès du Brussels Architecture Prize 2021
© Filip Dujardin

Situé le long du bassin Vergote, ce bâtiment industriel très flexible se caractérise par sa toiture graphique. Son architecture est volontairement expressive pour mettre en avant la fonction industrielle et rappeler qu’elle a une place en ville également.

Catégorie « espace public »

Molenwest square – Architectes: 1010 Architecture Urbanism

ARCHI | Le palmarès du Brussels Architecture Prize 2021
© Danny Gys / Reporters

Ce nouvel espace public pour les Molenbeekois, près de la gare de l’Ouest est en réalité une ancienne friche que les jeunes se sont aujourd’hui réappropriée de façon temporaire grâce à l’intervention des architectes. Ces derniers ont réutilisé des éléments de récup’ à diverses échelles et des matériaux variés pour créer un lieu où tout est à (ré)inventer.

Catégorie « Extra muros »

Melopee – Architectes: XDGA – Xaveer de Geyter Architects

ARCHI | Le palmarès du Brussels Architecture Prize 2021
© Maxime Delvaux

Ce prix récompense un projet réalisé par un bureau bruxellois hors de la Région. Il a été attribué à ce bâtiment situé à Gand et qui abrite une école primaire, une crèche, une garderie et une salle de sport sur un terrain relativement étriqué. Le volume s’apparente à une cour d’école verticale offrant un jeu d’imbrications des fonctions.

Prix du public

Porta 1070 – Architectes: Osk-ar Architecten

L'école Porta 1070 d'Osk-ar Architecten.
L’école Porta 1070 d’Osk-ar Architecten.© Luca Beel

Une ancienne église désacralisée d’Anderlecht a été réhabilitée pour y créer la première « tienerschool » (une école pour jeunes ados) de Belgique. Une nouvelle manière d’envisager l’enseignement dans un espace parfaitement adapté aux besoins mais qui conserve des codes de l’ancienne affectation, tels que les baies garnies de vitraux de la salle de sport.

Promising Young Architect Award

BC Architects

ARCHI | Le palmarès du Brussels Architecture Prize 2021
© BC Architects

Ce prix couronne le travail d’un jeune bureau prometteur dont les associés n’ont pas plus de 40 ans. Le collectif BC Architects n’a pas encore construit beaucoup de bâtiments mais se distingue par son approche circulaire du processus de construction et son travail de consultance et de « think tank » en matière d’art de bâtir. Plutôt que d’évacuer la terre utilisable excavée sur les chantiers pour la déverser ailleurs, BC a eu l’idée d’en faire des matériaux de construction – un concept pionnier à l’échelon européen.

Lifetime Achievement Award

Simone et Lucien Kroll

La Mémé de Simone et Lucien Kroll sur le campus de l'UCL
La Mémé de Simone et Lucien Kroll sur le campus de l’UCL© SDP

Ici, c’est une carrière entière qui est mise à l’honneur au travers de cet award décerné à un couple très engagé tout au long de sa carrière et à qui ont doit notamment la mémé sur le campus de l’UCL à Woluwe et la station de métro Alma. Lucien et Simone, aujourd’hui nonagénaires, ont été des pionniers en matière d’écologie et de participation citoyenne au processus d’élaboration des projets.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content