Du coup, aujourd'hui, pour cette quatrième journée dédiée au bien-être, on vous invite simplement à vous asseoir et à assimiler le petit exercice de respiration détaillé dans la vidéo ci-dessous. Un exercice que vous pourrez ensuite répéter partout, et à tout moment de votre quotidien, dès que vous ressentez un soupçon de stress pointer le bout de son nez. Faites-nous confiance : c'est accessible à tout le monde et à tout âge. Mieux : on maîtrise la posture en quelques minutes, sans même devoir se plier en quatre, allumer des bâtons d'encens (vilains perturbateurs endocriniens, rappelons-le) ou mettre une playlist de Richard Clayderman.

Votre corps vous en remerciera environ 28 000 fois par jour

Non, tout ce que vous avez à faire, c'est fermer les yeux et vous relaxer. Quand ça, concrètement ? Entre deux réunions Zoom avec vos collègues aussi épuisés que vous, en guise de préambule à votre petite sieste quotidienne (ralala, que c'est bien, quand même, le télétravail) ou au terme d'une journée qui vous a semblé interminable (ce qui implique d'office le lundi). On vous le dit depuis le début de ce mois de février : c'est vous qui décidez. Alors détendez-vous, écoutez-vous et concentrez-vous. Votre corps vous en remerciera environ 28 000 fois par jour.

A demain !

N.B.

Du coup, aujourd'hui, pour cette quatrième journée dédiée au bien-être, on vous invite simplement à vous asseoir et à assimiler le petit exercice de respiration détaillé dans la vidéo ci-dessous. Un exercice que vous pourrez ensuite répéter partout, et à tout moment de votre quotidien, dès que vous ressentez un soupçon de stress pointer le bout de son nez. Faites-nous confiance : c'est accessible à tout le monde et à tout âge. Mieux : on maîtrise la posture en quelques minutes, sans même devoir se plier en quatre, allumer des bâtons d'encens (vilains perturbateurs endocriniens, rappelons-le) ou mettre une playlist de Richard Clayderman. Non, tout ce que vous avez à faire, c'est fermer les yeux et vous relaxer. Quand ça, concrètement ? Entre deux réunions Zoom avec vos collègues aussi épuisés que vous, en guise de préambule à votre petite sieste quotidienne (ralala, que c'est bien, quand même, le télétravail) ou au terme d'une journée qui vous a semblé interminable (ce qui implique d'office le lundi). On vous le dit depuis le début de ce mois de février : c'est vous qui décidez. Alors détendez-vous, écoutez-vous et concentrez-vous. Votre corps vous en remerciera environ 28 000 fois par jour.A demain ! N.B.