Comme dans le film de Zabou Breitman, il faut toujours "se souvenir des belles choses". Ces petits trucs anodins qui traversent une journée, qui surgissent ici ou là, sans prévenir, mais qui vous procurent des sentiments agréables. Un soupçon de fierté, un brin de joie, un chouia de plaisir : peu importe, du moment que vous avez rangé ces moments dans un coin de votre esprit et que vous n'oubliez pas de les ressortir avant de vous endormir.

Objectif ? Ne pas s'en aller papoter avec ce bon vieux Morphée avec des idées noires plein le cortex. Faire le plein de bonnes ondes pour se reposer en toute liberté, en posant une tête légère sur son oreiller.

Un goût qui vous a plu, une phrase qui vous a fait rire, une lumière qui vous a fait du bien, une odeur qui vous a titillé, ou un simple instant de silence qui vous a marqué...

On est quasiment certain qu'il y a (au moins) trois chouettes choses que vous avez vécues et que vous pouvez inscrire chaque soir sur une page blanche. On connaît tous des râleurs incurables qui passent leur temps à se plaindre sur tout et n'importe quoi. Ne faites surtout pas comme eux. Mieux : fuyez-les. Et bientôt, vos nuits seront aussi belles que vos jours, presque comme dans un autre film...

N.B.

Comme dans le film de Zabou Breitman, il faut toujours "se souvenir des belles choses". Ces petits trucs anodins qui traversent une journée, qui surgissent ici ou là, sans prévenir, mais qui vous procurent des sentiments agréables. Un soupçon de fierté, un brin de joie, un chouia de plaisir : peu importe, du moment que vous avez rangé ces moments dans un coin de votre esprit et que vous n'oubliez pas de les ressortir avant de vous endormir.Objectif ? Ne pas s'en aller papoter avec ce bon vieux Morphée avec des idées noires plein le cortex. Faire le plein de bonnes ondes pour se reposer en toute liberté, en posant une tête légère sur son oreiller.On est quasiment certain qu'il y a (au moins) trois chouettes choses que vous avez vécues et que vous pouvez inscrire chaque soir sur une page blanche. On connaît tous des râleurs incurables qui passent leur temps à se plaindre sur tout et n'importe quoi. Ne faites surtout pas comme eux. Mieux : fuyez-les. Et bientôt, vos nuits seront aussi belles que vos jours, presque comme dans un autre film...N.B.