L’upcycling, bon pour l’environnement… et pour la peau

© iStock

Les restes et déchets de l’industrie alimentaire se retrouvent de plus en plus dans les cosmétiques. Non seulement l’upcycling est bénéfique pour l’environnement… mais il est aussi bon pour la peau.

Marc de café des coffee shops branchés, graines de baies issues de l’industrie du jus, poivrons, carottes et citrons trop difformes pour la vente… Les restes et déchets de l’industrie alimentaire sont de plus en plus valorisés en ingrédients cosmétiques, même si l’upcycling ne date pas d’hier dans le monde de la beauté. De grands noms comme The Body Shop, Weleda, Lush et Caudalie sont adeptes depuis longtemps de la démarche.

Laquelle reçoit toutefois aujourd’hui plus d’attention que jamais, en raison de l’intérêt croissant des consommateurs ainsi que des marques de niche qui font le pari de la beauté durable. « Les ingrédients recyclés permettent de réduire les émissions de CO2 et les déchets », explique Gabbi Loedolff, coordinateur des achats mondiaux chez Lush, qui utilise entre autres de l’aquafaba (liquide de pois chiche) et de la pulpe de pomme dans ses produits. « Nous considérons toujours l’upcycling d’un produit résiduel comme l’option la plus durable, en particulier lorsque nous utilisons des énergies renouvelables dans la production. » Petite sélection pour rendre sa trousse un peu plus verte.

  • Scrubee de Lush, 12 euros

La cosse de noix de coco moulue, issue de l’industrie du lait de coco, est utilisée comme particules de gommage.

Le produit. Ce beurre corporel lisse non seulement la peau en douceur mais il la nourrit également grâce au beurre de karité et de cacao qu’il contient.

Scrubee de Lush, 12 euros
Scrubee de Lush, 12 euros© SDP
  • Huile nettoyante pour le visage Wildefruit, 20 livres sterling

Les pépins d’abricots, de framboises et de raisins issus de l’industrie de la confiture, du jus et du vin, ainsi que des noyaux d’avocats, sont pressés en huiles nourrissantes.

Le produit. Cette huile lavante douce nettoie le visage et nourrit les peaux sèches et/ou sensibles.

Huile nettoyante pour le visage Wildefruit, 20 livres sterling, counterculturestore.co.uk
Huile nettoyante pour le visage Wildefruit, 20 livres sterling, counterculturestore.co.uk© SDP
  • Gommage Corps Café Menthe Poivrée d’Upcircle Beauty, 17 euros

Cette marque obtient son marc de café dans les coffee shops londoniens. Celui-ci agit comme un gommage, et contient des antioxydants qui influent sur le vieillissement cutané.

Le produit. Ce gommage au sel marin, marc de café et beurre de karité nourissant dégage un parfum revigorant de menthe poivrée.

Gommage Corps Café Menthe Poivrée d'Upcircle Beauty, 17 euros, bloomsandblossoms.eu
Gommage Corps Café Menthe Poivrée d’Upcircle Beauty, 17 euros, bloomsandblossoms.eu© SDP
  • Sérum Vitamine C Anti-Fatigue de Caudalie, 42,20 euros

Chaque année, Caudalie extrait des polyphénols de plus de 3 000 tonnes de pépins de raisins issus de la culture du vin blanc et du champagne. Ils agissent comme antioxydants contre le vieillissement cutané.

Le produit. Ce sérum à la vitamine C, à l’acide hyaluronique et aux polyphénols promet une peau repulpée et éclatante.

Sérum Vitamine C Anti-Fatigue de Caudalie, 42,20 euros
Sérum Vitamine C Anti-Fatigue de Caudalie, 42,20 euros© SDP
  • Teinture Multi Dew Skin de GloWish by Huda Beauty, 37,50 euros

L’extrait de poivron rouge, issu de légumes rejetés par l’industrie alimentaire, a un effet antioxydant.

Le produit. Cette crème de jour teintée unifie et prend soin de la peau et offre un fini glowy.

Teinture Multi Dew Skin de GloWish by Huda Beauty, 37,50 euros, chez Ici Paris XL
Teinture Multi Dew Skin de GloWish by Huda Beauty, 37,50 euros, chez Ici Paris XL© SDP

Chez Ici Paris XL

Partner Content