La fatigue en classe, nouveau fléau du siècle ? Oui, à en croire les différentes études sur le sommeil, qui montrent à quel point la nuit n'est pas de tout repos pour les écoliers belges. Alors qu'elle devrait idéalement durer neuf heures trente en moyenne pour être réparatrice, on semble loin du compte chez beaucoup : globalement, six jeunes sur dix n'atteignent pas le temps de détente nocturne requis pendant les jours de la semaine, selon l'enquête HBSC (Health Behaviour in School-Aged Children) réalisée en Fédération Wallonie-Bruxelles, en 2014, sur les 5e et 6e primaires et dans le secondaire. Pourtant, dormir est primordial pour la santé, au point que l'on y consacre un tiers de sa vie... Sauf qu'à l'ère 2.0, l'insomnie semble s'ériger en nouveau modèle pour beaucoup de Belges, toutes générations confondues.
...