Le 16 octobre prochain, Thomas Baumgartner, journaliste, producteur et auteur, verra son nouveau livre Ne rien faire: une méthode approximative et contradictoire pour devenir paresseux sans trop se donner de mal (*) s'ajouter à la pile des ouvrages faisant l'éloge de la paresse et de l'oisiveté déjà en librairie. Le français est en effet loin d'être le seul à théoriser sur les bienfaits du repos et à prôner un mode de vie plus slow. Après le célèbre "hygge" danois, c'est aujourd'hui le tour du "niksen" de faire le buzz. Tout droit venu des Pays-Bas, ce terme recouvrant l'art et la philosophie de ne rien faire traduit-il un ras-le-bol général face à un système constamment à mille à l'heure? A cette question, Laetitia Sandri, psychologue et carrière-coach de 29 ans, basée à Bruxelles, nous répond avec conviction: "Evidemment que oui."
...