Une apparence flamboyante, des mensonges à gogo et une indignation permanente. Après quatre ans de présidence, Donald Trump est probablement l'un des narcissiques les plus célèbres au monde. En partie grâce à lui, le terme est devenu un mot à la mode. C'est à la fois une bonne et une mauvaise chose nous dit Nelly De Keye, coach en narcissisme.

Dans le passé, les narcissiques pouvaient agir en toute discrétion parce que personne ne savait exactement ce que cela signifiait. Grâce à des narcissiques célèbres comme Trump et Steve Jobs, les choses ont changé. Au point que le terme narcissique est désormais galvaudé. Nous vivons dans une société qui récompense le narcissisme. Statut, richesse, likes sur les médias sociaux : voilà autant de choses qui renforcent notre position sociale et qu'adorent les narcissiques. On catalogue aujourd'hui un peu trop vite les gens de narcissiques. Pourtant ce n'est pas parce que quelqu'un exige systématiquement la plus grosse part de gâteau que c'est un véritable narcissique. Il existe une grande différence entre les traits narcissiques, que nous avons tous par moments, et le trouble de la personnalité narcissique (TPN), qui est lui beaucoup plus grave.

Comment distinguer un égoïsme plus marqué que la moyenne d'un narcissisme dangereux ?

Nelly De Keye : "Cela demande d'être très attentif, car les narcissiques sont extrêmement retors. Ils se présentent toujours comme doux, charmants et compatissants. Ce n'est qu'en apprenant à mieux les connaître que l'on voit qu'une personne très différente se cache sous ce masque. Pour moi, l'envie est le premier signe qui doit alerter, car elle est au coeur de ce qu'est le narcissisme. Un narcissique est incapable d'aimer à un niveau plus profond. Ils envient les gens qui le peuvent, et feront tout pour détruire cela. Ils n'hésitent pas à rabaisser et à manipuler l'autre personne jusqu'à ce qu'elle se retrouve complètement vide.

Pour comprendre la différence entre un comportement narcissique et une maladie mentale, nous devons examiner la différence entre les émotions et les sentiments. Les narcissiques éprouvent toutes les émotions humaines, mais ils n'ont pas de sentiments profonds. C'est très déroutant pour le monde extérieur.

Alors qu'une émotion est une réponse physique à une impulsion, un sentiment part lui de votre coeur et est ancré dans la durée. Si la personne que vous aimez fait un commentaire blessant, vous ressentirez de la colère (une émotion), mais vous l'aimerez toujours autant (un sentiment). Les émotions vont et viennent par vagues, les sentiments sont ancrés profondément à l'intérieur. Donc un narcissique est tout à fait capable de réagir émotionnellement, mais il lui est impossible d'éprouver des sentiments, par exemple aimer pour de vrai. Malheureusement, vous ne le découvrez que lorsqu'il est trop tard.

Comment quelqu'un devient-il narcissique ?

Les racines d'un trouble narcissique se trouvent presque toujours dans l'enfance. Ces personnes n'ont souvent pas ou mal été aimé par leur mère, père ou par une personne proche. Par conséquent, même à l'âge adulte, l'enfant continue à désirer cet amour inconditionnel qui reste pour lui éternellement inaccessible. Pour compenser, les personnes narcissiques se créent un monde illusoire dans lequel ils jouent un rôle de premier plan. En tant qu'acteurs accomplis, ils reflètent leur comportement et créent une image parfaite d'eux-mêmes, dans l'espoir d'être admirés et aimés par leur entourage. Mais ce rôle ne correspond pas à ce qu'ils sont réellement, et le monde dans lequel ils vivent n'est pas le monde réel. Perdus dans leur quête d'amour, ils deviennent des étrangers pour eux-mêmes.

Getty
© Getty

Un autre cas de figure sont les personnes qui se métamorphosent brutalement, suite à un changement soudain de situation, en un être narcissique à l'âge adulte. Pensez aux jeunes qui deviennent soudainement très riches, aux joueurs de football qui accèdent au sommet du monde ou aux pop stars qui deviennent célèbres très rapidement. Lorsqu'ils réalisent que les conventions sociales habituelles ne s'appliquent plus à eux, ils se lancent dans la satisfaction destructive de leurs besoins. Cela implique souvent le sexe, la drogue et la boisson. Ce comportement indique une faible estime de soi, mais ne constitue pas nécessairement un trouble psychologique. Lorsque le pouvoir et la célébrité disparaissent, il y a toujours une chance que la personne en question redevienne elle-même.

Comme vous l'avez mentionné plus haut, nous vivons dans une société qui encourage le narcissisme. Y a-t-il plus de narcissiques qu'avant ?

Il y a eu un changement dans les valeurs de nos sociétés. Dans les années 50 et 60, l'éducation des enfants était assez stricte. Tous ceux qui ne suivaient pas la ligne étaient punis sans pitié. À la fin des années 1960, ces idées ont changé assez radicalement et la liberté est devenue beaucoup plus importante. Mais les limites sont importantes pour les enfants, cela leur apprend à respecter les normes et les valeurs. Si l'on n'y prête pas suffisamment attention, on obtient des enfants qui sont convaincus qu'ils doivent toujours obtenir ce qu'ils veulent. C'est un comportement narcissique. Je crois qu'elle a augmenté, en partie à cause des médias sociaux, mais cela ne veut pas dire pour autant qu'il y a plus de vrais narcissiques pathologiques.

Le stéréotype du narcissique est un homme . Le trouble se manifeste-t-il différemment chez les femmes ?

Il est difficile de citer des chiffres ou des études fiables à ce sujet, car les femmes narcissiques ont tendance à rester plus souvent sous le radar. L'hypothèse générale est qu'environ 80 % des narcissiques sont des hommes et pour seulement 20 % de femmes. J'ai tendance à penser que la distribution est beaucoup plus équilibrée.

Getty
© Getty

Un homme narcissique sort plus facilement du bois et son ego joue un rôle important, les femmes sont plus sournoises. Par exemple, une personne gravement narcissique peut apparaître au monde extérieur comme la mère parfaite, car elle semble se consacrer entièrement aux soins de sa famille. Lorsqu'on sait que le fondement du narcissisme est le besoin d'amour, ce n'est en fait pas si étrange. Les enfants sont programmés pour être fidèles à leurs parents et leur donner un amour inconditionnel. Dans une famille normale, cet amour va aux deux parents. Or dans une famille avec une mère narcissique, vous verrez que les enfants sont souvent dressés contre le père. Dans un cas extrême, cela peut même conduire au rejet de ce dernier. L'inverse est également possible : le père narcissique qui est jaloux du lien des enfants avec la mère et pousse les enfants contre elle.

Que faire si vous remarquez que votre partenaire est un narcissique ?

Il est inutile d'aller à la confrontation. Il y a de fortes chances que cela ait un effet boomerang et que vos reproches vous reviennent en pleine figure. Les narcissiques sont très doués pour ça. Avant même que vous ayez exprimé vos sentiments, le narcissique vous accusera exactement de la même chose. Un jeu mental d'une perfidie rare, mais qui peut aussi être une aide. En effet, les narcissiques jouent sur les peurs de leurs proies. L'une des façons d'y parvenir est d'adopter un comportement imprévisible. Or si vous parvenez à comprendre leurs schémas de comportement, vous pouvez anticiper et réduire la peur. Il en va de même pour la culpabilité, une autre chose sur laquelle les narcissiques jouent volontiers. De cela aussi, il faut se débarrasser dès que possible.

Qu'est-ce qui rend une relation avec un narcissique si toxique ?

Une relation avec un narcissique vous videra complètement. L'amour est une énergie, et l'énergie doit circuler. Un narcissique ne peut pas ressentir l'amour et ne cherche que la confirmation. Pas de ce qu'il ou elle est vraiment, mais de ce qu'il ou elle veut être. Au bout d'un moment, vous êtes tous deux déçus et le narcissique vous rendra responsable de cette déception. Il ou elle vous rabaissera, vous manipulera, vous détruira dans le but de se sentir mieux. Le résultat ? Un épuisement total. On diagnostique souvent un burnout au partenaires de narcissiques. Les gens pensent que l'épuisement est le résultat de difficultés professionnelles, et ignorent le coeur du problème. Toute personne qui reste avec un narcissique se met en danger sur le long terme. Cela se fait au détriment de votre santé, de votre estime de soi et souvent de vos relations avec les autres. Il y a de fortes chances que vous perdiez votre propre identité au passage. Et c'est cela qui rend encore plus difficile de s'en sortir. Certaines personnes dans mon cabinet ont plus de soixante ans et elles ont traversé une longue épreuve'.

On ne parle pas de victimes, on parle de proies. À quoi ressemble la proie parfaite pour un narcissique ? En d'autres termes, quel type de personne doit être particulièrement vigilant ?

La proie idéale a une forte personnalité, est très sensible et a une faible estime d'elle-même. Le narcissique est attiré par les personnalités fortes, car elles représentent un défi et que cette personnalité marquée peut ensuite être retournée contre la personne. Les personnes très sensibles aiment, elles, aider les autres, mais ont du mal à fixer des limites. Une aubaine pour les narcissiques, car cela leur permet d'agir facilement à travers la culpabilité. Enfin, une faible estime de soi est très reconnaissable pour le narcissique, qui a exactement le même problème. Les personnes ayant une faible estime d'elles-mêmes sont très vulnérables. Dans la phase d'amour, le narcissique couvre la personne de compliments et la relation ressemblera à un conte de fées. La proie a l'impression que c'est trop beau pour être vrai, et d'une certaine manière, ça l'est. Car dès que la proie commence à donner de l'amour, le rêve passe au cauchemar et la dynamique destructrice se met en branle.

Vous ne rencontrez pas seulement des narcissiques sur Tinder, mais aussi au bureau et même dans votre cercle d'amis. Comment les gérer au mieux dans une telle situation ?

La peur est l'arme principale d'un narcissique. Si vous avez un patron narcissique, il jouera sur vos peurs pour s'assurer que vous faites ce que l'on attend de vous. Si vous avez vous-même une faible estime de vous-même et que vous êtes pris en otage par la peur du chômage parce que vous remboursez un lourd emprunt, par exemple, il sera très facile pour votre patron narcissique de dépasser vos limites et de vous faire faire des tâches que vous n'approuvez pas nécessairement. Là encore, travailler sur votre estime de soi est la solution : si vous êtes convaincu que vous êtes capable de faire votre travail correctement, vous pourrez résister facilement. Le narcissique vous laissera alors tranquille.

Par ailleurs, si votre estime de soi est suffisamment élevée, rien ne vous empêche d'être ami avec un narcissique. Ce sont généralement des personnes douces, charmantes, qui ont réussi. Tant que vous ne cherchez pas à mettre en doute l'image qu'ils projettent, les narcissiques ne posent aucun problème. Il est cependant important de garder à l'esprit qu'un narcissique ne pense pas en termes de relations, ni en réciprocité. Il ou elle est simplement ami(e) avec vous parce que vous lui êtes, d'une manière ou d'une autre, utile. Tant qu'on ne perd pas ça de vue, il n'y a pas de problèmes.

Une apparence flamboyante, des mensonges à gogo et une indignation permanente. Après quatre ans de présidence, Donald Trump est probablement l'un des narcissiques les plus célèbres au monde. En partie grâce à lui, le terme est devenu un mot à la mode. C'est à la fois une bonne et une mauvaise chose nous dit Nelly De Keye, coach en narcissisme.Dans le passé, les narcissiques pouvaient agir en toute discrétion parce que personne ne savait exactement ce que cela signifiait. Grâce à des narcissiques célèbres comme Trump et Steve Jobs, les choses ont changé. Au point que le terme narcissique est désormais galvaudé. Nous vivons dans une société qui récompense le narcissisme. Statut, richesse, likes sur les médias sociaux : voilà autant de choses qui renforcent notre position sociale et qu'adorent les narcissiques. On catalogue aujourd'hui un peu trop vite les gens de narcissiques. Pourtant ce n'est pas parce que quelqu'un exige systématiquement la plus grosse part de gâteau que c'est un véritable narcissique. Il existe une grande différence entre les traits narcissiques, que nous avons tous par moments, et le trouble de la personnalité narcissique (TPN), qui est lui beaucoup plus grave.Comment distinguer un égoïsme plus marqué que la moyenne d'un narcissisme dangereux ?Nelly De Keye : "Cela demande d'être très attentif, car les narcissiques sont extrêmement retors. Ils se présentent toujours comme doux, charmants et compatissants. Ce n'est qu'en apprenant à mieux les connaître que l'on voit qu'une personne très différente se cache sous ce masque. Pour moi, l'envie est le premier signe qui doit alerter, car elle est au coeur de ce qu'est le narcissisme. Un narcissique est incapable d'aimer à un niveau plus profond. Ils envient les gens qui le peuvent, et feront tout pour détruire cela. Ils n'hésitent pas à rabaisser et à manipuler l'autre personne jusqu'à ce qu'elle se retrouve complètement vide.Pour comprendre la différence entre un comportement narcissique et une maladie mentale, nous devons examiner la différence entre les émotions et les sentiments. Les narcissiques éprouvent toutes les émotions humaines, mais ils n'ont pas de sentiments profonds. C'est très déroutant pour le monde extérieur. Alors qu'une émotion est une réponse physique à une impulsion, un sentiment part lui de votre coeur et est ancré dans la durée. Si la personne que vous aimez fait un commentaire blessant, vous ressentirez de la colère (une émotion), mais vous l'aimerez toujours autant (un sentiment). Les émotions vont et viennent par vagues, les sentiments sont ancrés profondément à l'intérieur. Donc un narcissique est tout à fait capable de réagir émotionnellement, mais il lui est impossible d'éprouver des sentiments, par exemple aimer pour de vrai. Malheureusement, vous ne le découvrez que lorsqu'il est trop tard.Comment quelqu'un devient-il narcissique ?Les racines d'un trouble narcissique se trouvent presque toujours dans l'enfance. Ces personnes n'ont souvent pas ou mal été aimé par leur mère, père ou par une personne proche. Par conséquent, même à l'âge adulte, l'enfant continue à désirer cet amour inconditionnel qui reste pour lui éternellement inaccessible. Pour compenser, les personnes narcissiques se créent un monde illusoire dans lequel ils jouent un rôle de premier plan. En tant qu'acteurs accomplis, ils reflètent leur comportement et créent une image parfaite d'eux-mêmes, dans l'espoir d'être admirés et aimés par leur entourage. Mais ce rôle ne correspond pas à ce qu'ils sont réellement, et le monde dans lequel ils vivent n'est pas le monde réel. Perdus dans leur quête d'amour, ils deviennent des étrangers pour eux-mêmes.Un autre cas de figure sont les personnes qui se métamorphosent brutalement, suite à un changement soudain de situation, en un être narcissique à l'âge adulte. Pensez aux jeunes qui deviennent soudainement très riches, aux joueurs de football qui accèdent au sommet du monde ou aux pop stars qui deviennent célèbres très rapidement. Lorsqu'ils réalisent que les conventions sociales habituelles ne s'appliquent plus à eux, ils se lancent dans la satisfaction destructive de leurs besoins. Cela implique souvent le sexe, la drogue et la boisson. Ce comportement indique une faible estime de soi, mais ne constitue pas nécessairement un trouble psychologique. Lorsque le pouvoir et la célébrité disparaissent, il y a toujours une chance que la personne en question redevienne elle-même.Comme vous l'avez mentionné plus haut, nous vivons dans une société qui encourage le narcissisme. Y a-t-il plus de narcissiques qu'avant ?Il y a eu un changement dans les valeurs de nos sociétés. Dans les années 50 et 60, l'éducation des enfants était assez stricte. Tous ceux qui ne suivaient pas la ligne étaient punis sans pitié. À la fin des années 1960, ces idées ont changé assez radicalement et la liberté est devenue beaucoup plus importante. Mais les limites sont importantes pour les enfants, cela leur apprend à respecter les normes et les valeurs. Si l'on n'y prête pas suffisamment attention, on obtient des enfants qui sont convaincus qu'ils doivent toujours obtenir ce qu'ils veulent. C'est un comportement narcissique. Je crois qu'elle a augmenté, en partie à cause des médias sociaux, mais cela ne veut pas dire pour autant qu'il y a plus de vrais narcissiques pathologiques.Le stéréotype du narcissique est un homme . Le trouble se manifeste-t-il différemment chez les femmes ?Il est difficile de citer des chiffres ou des études fiables à ce sujet, car les femmes narcissiques ont tendance à rester plus souvent sous le radar. L'hypothèse générale est qu'environ 80 % des narcissiques sont des hommes et pour seulement 20 % de femmes. J'ai tendance à penser que la distribution est beaucoup plus équilibrée. Un homme narcissique sort plus facilement du bois et son ego joue un rôle important, les femmes sont plus sournoises. Par exemple, une personne gravement narcissique peut apparaître au monde extérieur comme la mère parfaite, car elle semble se consacrer entièrement aux soins de sa famille. Lorsqu'on sait que le fondement du narcissisme est le besoin d'amour, ce n'est en fait pas si étrange. Les enfants sont programmés pour être fidèles à leurs parents et leur donner un amour inconditionnel. Dans une famille normale, cet amour va aux deux parents. Or dans une famille avec une mère narcissique, vous verrez que les enfants sont souvent dressés contre le père. Dans un cas extrême, cela peut même conduire au rejet de ce dernier. L'inverse est également possible : le père narcissique qui est jaloux du lien des enfants avec la mère et pousse les enfants contre elle.Que faire si vous remarquez que votre partenaire est un narcissique ?Il est inutile d'aller à la confrontation. Il y a de fortes chances que cela ait un effet boomerang et que vos reproches vous reviennent en pleine figure. Les narcissiques sont très doués pour ça. Avant même que vous ayez exprimé vos sentiments, le narcissique vous accusera exactement de la même chose. Un jeu mental d'une perfidie rare, mais qui peut aussi être une aide. En effet, les narcissiques jouent sur les peurs de leurs proies. L'une des façons d'y parvenir est d'adopter un comportement imprévisible. Or si vous parvenez à comprendre leurs schémas de comportement, vous pouvez anticiper et réduire la peur. Il en va de même pour la culpabilité, une autre chose sur laquelle les narcissiques jouent volontiers. De cela aussi, il faut se débarrasser dès que possible.Qu'est-ce qui rend une relation avec un narcissique si toxique ?Une relation avec un narcissique vous videra complètement. L'amour est une énergie, et l'énergie doit circuler. Un narcissique ne peut pas ressentir l'amour et ne cherche que la confirmation. Pas de ce qu'il ou elle est vraiment, mais de ce qu'il ou elle veut être. Au bout d'un moment, vous êtes tous deux déçus et le narcissique vous rendra responsable de cette déception. Il ou elle vous rabaissera, vous manipulera, vous détruira dans le but de se sentir mieux. Le résultat ? Un épuisement total. On diagnostique souvent un burnout au partenaires de narcissiques. Les gens pensent que l'épuisement est le résultat de difficultés professionnelles, et ignorent le coeur du problème. Toute personne qui reste avec un narcissique se met en danger sur le long terme. Cela se fait au détriment de votre santé, de votre estime de soi et souvent de vos relations avec les autres. Il y a de fortes chances que vous perdiez votre propre identité au passage. Et c'est cela qui rend encore plus difficile de s'en sortir. Certaines personnes dans mon cabinet ont plus de soixante ans et elles ont traversé une longue épreuve'.On ne parle pas de victimes, on parle de proies. À quoi ressemble la proie parfaite pour un narcissique ? En d'autres termes, quel type de personne doit être particulièrement vigilant ?La proie idéale a une forte personnalité, est très sensible et a une faible estime d'elle-même. Le narcissique est attiré par les personnalités fortes, car elles représentent un défi et que cette personnalité marquée peut ensuite être retournée contre la personne. Les personnes très sensibles aiment, elles, aider les autres, mais ont du mal à fixer des limites. Une aubaine pour les narcissiques, car cela leur permet d'agir facilement à travers la culpabilité. Enfin, une faible estime de soi est très reconnaissable pour le narcissique, qui a exactement le même problème. Les personnes ayant une faible estime d'elles-mêmes sont très vulnérables. Dans la phase d'amour, le narcissique couvre la personne de compliments et la relation ressemblera à un conte de fées. La proie a l'impression que c'est trop beau pour être vrai, et d'une certaine manière, ça l'est. Car dès que la proie commence à donner de l'amour, le rêve passe au cauchemar et la dynamique destructrice se met en branle.Vous ne rencontrez pas seulement des narcissiques sur Tinder, mais aussi au bureau et même dans votre cercle d'amis. Comment les gérer au mieux dans une telle situation ?La peur est l'arme principale d'un narcissique. Si vous avez un patron narcissique, il jouera sur vos peurs pour s'assurer que vous faites ce que l'on attend de vous. Si vous avez vous-même une faible estime de vous-même et que vous êtes pris en otage par la peur du chômage parce que vous remboursez un lourd emprunt, par exemple, il sera très facile pour votre patron narcissique de dépasser vos limites et de vous faire faire des tâches que vous n'approuvez pas nécessairement. Là encore, travailler sur votre estime de soi est la solution : si vous êtes convaincu que vous êtes capable de faire votre travail correctement, vous pourrez résister facilement. Le narcissique vous laissera alors tranquille.Par ailleurs, si votre estime de soi est suffisamment élevée, rien ne vous empêche d'être ami avec un narcissique. Ce sont généralement des personnes douces, charmantes, qui ont réussi. Tant que vous ne cherchez pas à mettre en doute l'image qu'ils projettent, les narcissiques ne posent aucun problème. Il est cependant important de garder à l'esprit qu'un narcissique ne pense pas en termes de relations, ni en réciprocité. Il ou elle est simplement ami(e) avec vous parce que vous lui êtes, d'une manière ou d'une autre, utile. Tant qu'on ne perd pas ça de vue, il n'y a pas de problèmes.