Soleil, mer, piscine : voici comment garder vos cheveux resplendissants

© getty

Après une journée à la plage, votre crinière ressemble plus à une touffe d’algues séchées qu’à une chevelure de sirène. Voici produits et conseils qui vous permettront d’éviter cela.

L’été est souvent synonyme de ravage pour vos cheveux : une trop grande exposition aux rayons UV les rend ternes et secs et l’excès de chlore peut les faire virer au vert. Et si le sel marin leur donne un côté wavy, il va aussi les rendre cassants et rugueux . Heureusement, vous pouvez limiter la casse en suivant ces conseils.

Problème 1 : le soleil

Tout comme le soleil n’est pas bon pour la peau, il ne l’est pas plus pour les cheveux. Et ce que vous choisissiez de rester dans votre propre jardin ou de passer des vacances sur une plage en Grèce. Un T-shirt bleu qui reste au soleil pendant deux semaines va être complètement décoloré. « Le soleil aura le même effet sur les cheveux », précise le coiffeur Jochen Vanhoudt et auteur d’un livre sur les cent questions les plus fréquemment posées au coiffeur (éditeur Lannoo). Les rayons dessèchent les cheveux, ce qui fait que les pointes se cassent plus vite et que vous vous retrouvez avec plus de noeuds. Et c’est encore pire pour les cheveux colorés. Ils se cassent encore plus vite parce que le pigment qu’ils contiennent les rend plus sensibles ».

La solution

« La meilleure protection est de se coiffer et de porter un chapeau. Une tresse est la coiffure de plage idéale : si vous les détachez le soir, avant de sortir dîner, vous avez de belles vagues dans vos cheveux. Si vous ne voulez pas porter de chapeau, investissez dans des produits de protection solaire appropriés. Vous en trouverez chez la plupart des marques de coiffure professionnelle et dans les pharmacies. Ils contiennent des filtres solaires, mais aussi protègent et nourrissent les cheveux ».

N’oubliez pas non plus de protéger votre cuir chevelu. Surtout si vous avez les cheveux fins, êtes chauve ou si vous tracez une raie dans vos cheveux.

Soleil, mer, piscine : voici comment garder vos cheveux resplendissants
© Getty

« Mettez de la crème solaire sur votre raie », recommande Imogen Adams, ingénieur concepteur chez Dyson, qui a passé des années à analyser les cheveux et les dommages causés aux cheveux avec l’équipe de soins capillaires du fabricant. Pour éviter de graisser trop ses cheveux, une solution est la protection solaire sous forme de poudre minérale. Bon à savoir : « les filtres solaires contenus dans les produits capillaires protecteurs aident également à protéger le cuir chevelu », explique M. Vanhoudt. Alors, vaporisez ou lubrifiez un peu plus votre raie. Ou encore mieux : ne faites pas de raie du tout « .

Dernier conseil

Huile, crème ou spray de protection ? Le choix dépend de l’effet désiré (et un peu aussi de votre type de cheveux). Je préfère un spray à une crème, car il est plus facile à répartir sur les cheveux. L’huile crée un effet humide et met en valeur les ondulations naturelles. N’en utilisez cependant pas trop pour éviter de donner à vos cheveux un aspect gras. Les cheveux fins doivent éviter l’huile, qui les fait tomber à plat ».

Vous ne trouvez pas de masque capillaire spécial soleil ? Mélangez quelques noisettes d’huile de protection avec un conditionneur et laissez le mélange agir comme un masque. L’huile aidera également à prévenir les frisotis.

Problème 2: le chlore et le sel de mer

« Les cheveux fonctionnent comme une éponge : ils aspirent l’eau de mer ou de piscine », explique M. Vanhoudt. C’est ainsi que le chlore de l’eau des piscines pénètre dans les cheveux et le sèche de l’intérieur. Le sel a également un effet desséchant ». « Le sel sur les cheveux augmente la friction entre les cheveux, ce qui entraîne des dommages et même des cassures », ajoute M. Adams.

La solution

« Mouillez vos cheveux avant de plonger dans la mer ou la piscine », recommande M. Vanhoudt. Lorsque votre chevelure est complètement saturée d’eau, elle ne peut plus rien absorber. De cette façon, vous la protégez encore mieux qu’avec un bonnet de bain. Ce dernier sert plus à empêcher que les cheveux finissent dans la piscine qu’il ne protège effectivement vos cheveux ».

Soleil, mer, piscine : voici comment garder vos cheveux resplendissants
© GETTY IMAGES

« Rincez aussi vos cheveux après chaque baignade pour éliminer le chlore ou le sel », explique M. Adams. Et tout comme vous réappliquez de l’écran solaire après chaque baignade, je vous recommande également de remettre un produit qui protège vos cheveux, même si la formule est résistante à l’eau », ajoute M. Vanhoudt.

Dernier conseil

Faut-il vraiment investir dans un shampoing et un après-shampoing spécifique qui protège du soleil, du chlore et du sel ? Selon Vanhoudt oui. Les deux laissent un écran de protection sur les cheveux. Un tel shampoing élimine également mieux le chlore et le sel des cheveux qu’un shampoing classique, même s’il est très nourrissant. L’après-shampoing protecteur ferme lui les écailles des cheveux, rendant vos mèches faciles à peigner, et aide à rééquilibrer l’hydratation naturelle des cheveux ».

Si vous n’avez pas de produit solaire à portée de main, M. Vanhoudt recommande un shampoing, un après-shampoing et un produit sans rinçage pour cheveux colorés. Ils contiennent également un écran solaire pour protéger la couleur contre les rayons UV.

Problème 3 : une teinte verdâtre

Les blondes, colorées et naturelles, doivent être particulièrement prudentes avec le chlore. Trop de chlore, ou une variante bon marché, peut donner aux cheveux blonds une teinte verdâtre après quelques baignades. », explique M. Vanhoudt. « Les cheveux très fins et blonds sont les plus sensibles ».

La solution

Toutes les astuces pour se débarrasser de la couleur par soi-même ne fonctionnent malheureusement pas. Seul le coiffeur peut vous aider. Cependant même lorsque le blond redevient acceptable, il n’est pas rare de voir réapparaitre un léger voile vert quand le cheveu est mouillé. Il disparaît heureusement quand il sèche ».

.
.© Getty Images/iStockphoto

Dernier conseil

Comment ne pas voir les cheveux du Joker ? En le mouillant avec de l’eau du robinet avant chaque baignade et en utilisant des produits de protection.

Vous avez l’un des problèmes ci-dessus ? Ces soins capillaires vous apporteront le salut

Crème de jour Elsève Color Vive de L’Oréal, 6,99 euros.

Cette crème sans rinçage avec filtres UV, huile de noix de coco et mélange de graines de lin devrait permettre de conserver la beauté des cheveux colorés, de les nourrir, de les protéger et de les faire briller. À utiliser sur les cheveux secs ou humides ou pour le coiffage.

Nutriplenish après-shampooing sans rinçage d’Aveda, 35,50 euros.

Le Kentjoer (le rhizome d’une plante apparentée au gingembre) fonctionne comme un écran solaire naturel. L’huile de grenade biologique nourrit. La formule promet une hydratation de 72h, n’alourdit pas les cheveux et est exempte de silicones. Végétalien et sans cruauté.

Huile capillaire de protection solaire d’Apivita, 17,50 euros, en pharmacie.

Les écrans solaires et l’huile de tournesol protègent les cheveux des UV, les quatre huiles végétales les nourrissent. Sans silicones ni alcool.

Shampoing solaire pour cheveux et corps de System Professional, 23,50 euros.

Élimine la crème solaire, le chlore et le sel de la peau et des cheveux sans les dessécher.

Huile Sirène de Kérastase, 25,90 euros.

Cette formule protectrice et nourrissante à base d’huile de babassu promet un effet wavy. Il protège également contre l’humidité.

Masque Solar Sublime, après-soleil nourrissant de L’Oréal Professionnel, 26,20 euros.

Un masque après-soleil nourrissant avec des filtres UV et de l’aloe vera.

Care Sun Shield Conditioner de Keune, 18,90 euros, chez le coiffeur.

Cet après-shampoing au beurre de karité et au filtre UV soigne et rend les cheveux souples et faciles à coiffer.

Partner Content