Encouragé par la ministre de la Santé Maggie De Block, le Nutri-Score fait doucement son entrée dans les rayons des supermarchés belges. Déjà en vigueur en France, ce logo, destiné aux emballages, attribue une cote (A-B-C-D-E) en fonction de la valeur nutritionnelle d'un produit. Une étude publiée en septembre dernier dans la revue PLOS Medicine démontre que la consommation d'aliments mal notés augmente le risque de cancer. Comme la mesure n'est pas ob...

Encouragé par la ministre de la Santé Maggie De Block, le Nutri-Score fait doucement son entrée dans les rayons des supermarchés belges. Déjà en vigueur en France, ce logo, destiné aux emballages, attribue une cote (A-B-C-D-E) en fonction de la valeur nutritionnelle d'un produit. Une étude publiée en septembre dernier dans la revue PLOS Medicine démontre que la consommation d'aliments mal notés augmente le risque de cancer. Comme la mesure n'est pas obligatoire et que tous les producteurs et distributeurs ne veulent pas courber l'échine, voici notre sélection d'applications, gratuites et disponibles sur iOS et Android, qui aident à mieux manger. En scannant une référence, ou en faisant une recherche par nom ou marque, on découvre précisément la composition, la présence ou non d'allergènes, et la qualité nutritive d'un aliment. Scan-Eat donne souvent, mais pas systématiquement, le Nutri-Score, qui prend en compte les calories, la teneur en sucres, en graisses saturées, en sel, en fibres et en protéines. Semblable à la précédente, mais un brin plus loquace, Kwalito aide à déchiffrer les ingrédients pour ceux qui ne connaissent pas sur le bout des doigts la nomenclature des E420, E315 et autres additifs barbares. Comparée à Wikipédia, cette encyclopédie se veut collaborative. 547 000 articles sont référencés dans cette base de données, destinée à être enrichie. Les volontaires de tous les pays sont invités à envoyer les photos des étiquettes. Les infos récoltées sont partagées gratuitement et pour tout usage, y compris commercial. Comme ses consoeurs, Miam-Miam donne les repères nutritionnels et, la plupart du temps, le Nutri-Score. A cela s'ajoute une prise en charge plus personnalisée : en répondant à quelques questions, on reçoit des recommandations adaptées à notre profil. Il est aussi possible de garder une trace de ce qu'on a mangé pendant la journée, notre smartphone en fournissant ensuite le bilan en calories, graisses, sucres, protéines, etc. L'objectif est de fournir des conseils pertinents pour consommer moins, de manière saine et responsable. Ici point de Nutri-Score, ni de codes-barres mais des suggestions de fruits et légumes de saison, des recettes et de précieux renseignements sur les aliments, leur conservation, et leurs vertus.