Après 3 mois à organiser des livraisons - au pied levé parfois - pour survivre au confinement, les brasseries artisanales et microbrasseries respirent un peu depuis le 8 juin et la réouverture des bars et restaurants qui représentent 95 % du débouché de leurs productions. Certaines ont même réussi à mettre ce temps à profit pour mettre au point de nouvelles bières. En voici quelques unes, à découvrir sans plus attendre. À découvrir sur place, dans les taprooms de certaines brasseries (No Science, La Senne, L'Ermitage....) ou disponibles selon les produits et marque : sur place, à la livraison, dans certains bars et restaurants, dans les épiceries ou supermarchés bio de votre quartier, parfois même en supermarché.)

La Santa Calaveras NOPAL session IPA de la Brasserie Witloof

La Santa Calaveras de la Brasserie Witloof, DR
La Santa Calaveras de la Brasserie Witloof © DR

Sortie juste avant le confinement, vous n'avez peut-être pas eu l'occasion de goûter la Santa Calaveras NOPAL, de la brasserie Witloof. Ce serait dommage de passer à côté de notre coup de coeur brassicole, légère (4,7 %) une session IPA à la figue de Barbarie, qui confère à cette bière une belle robe rose. Associez à ce fruit charnu originaire du Mexique, une bonne dose de houblons Azacca et Simcoe, et vous obtiendrez des saveurs d'agrumes, de fruits de la passion, de pastèque et de pin. Idéale pour l'été.

www.brasseriewitloof.be

La Covid 19/ Gouvernement 0, la Sabotage et la White Lodge de No Science

Le confinement et la crise du coronavirus aura inspire Maxime Dumay, Mr Brasserie No Science. Il y aura mis au point deux nouvelles bières. La première, malicieusement baptisée la Covid 19 / Gouvernement 0 est une Pale Ale épicée et fruitée à 7%, refermentée en bouteille.

Dés la semaine prochaine ... sortie du nouveau pale ale de No Science Yeahhhhhhh Speciale dédicace a tous les secteurs...

Geplaatst door No Science Brasserie op Zondag 7 juni 2020

La Sabotage, hommage à l'album des Beastie boys qui fête ses 25 ans, est une IPA à 6 %, avec un début de bouche céréale sur une amertume très marquée fruits de la passion.

Troisième nouvelle venue, la White Lodge est une blanche (5%), avec une bonne sensation de froment en début de bouche qui débouche sur une fin très fruitée. Légère, sèche une bière super rafraîchissante comme nécessite la saison.

À découvrir lors des apéros du vendredi, à partir de 17h, au 37 rue Dieudonné Lefèvre, à 1070 Bruxelles . noscience.be

La OMAHA de Lab04

., DR
. © DR

Mise au point fin 2019 après un an d'expérimentation, le premier brassin de la Omaha est sorti mi mars, au moment même où le confinement était annoncé, hasard du calendrier. Cette IPA de type américaine (6,8%) allie une légère amertume et des arômes fruités, du côté de l'abricot. Elle tire son nom de cette ville du coeur des Etats-Unis, où vivent les Omahas, une tribu amérindienne, depuis le 17e siècle. L'"indian" d'IPA fait ici donc écho aux indiens d'Amérique plutôt que ceux d'Inde.

www.lab04.be

La Zenne Pils de la Brasserie de la Senne

Elle existait depuis décembre dernier en fût uniquement "On fera de la bouteille si la demande est là", précisait alors le cofondateur Yvan De Baets. Il faut croire que cette demande s'est faite pressante. Bière de fermentation basse, emblématique d'Allemagne et de République tchèque, elle a été mise au point par Eric Toft maître-brasseur à la brasserie Schönram en Bavière, qui a conseillé la Brasserie de la Senne sur les meilleures méthodes de brassage traditionnelles adaptées. La brasserie de la Senne a précisément choisi de la rendre plus légère (4,9%). La Zenne est brassée selon la technique ancienne de brassage par décoction, qui confère "de la complexité à son caractère malté". Elle est aussi généreusement houblonnée avec d'anciennes variétés de houblons allemands. Non pasteurisée et non filtrée, elle présente un léger trouble naturel à basse température. Une excellente pils belge.

Canon de l'Ermite de la Nanobrasserie de l'Ermitage

Première bière de fermentation spontanée de la nanobrasserie de l'Ermitage, elle est le résultat d'un assemblage de moût de bière non ensemencé avec du grolleau fraîchement pressé durant les vendanges 2019, et chargé en levures indigènes. Ce mariage a fermenté dans une barrique de pinot noir d'un domaine d'Alsace en biodynamie, sans aucun ajoute- de levure.

Le Canon de l'Ermite, DR
Le Canon de l'Ermite © DR

Refermenté ensuite naturellement en bouteille, la boisson obtenue se situe à mi-chemin entre le pétillant naturel et la bière à fermentation spontanée. Un mariage entre vigne et céréales qui séduira forcément les amoureux de vins naturels. Produite en quantité très limitée, ce Canon de l'Ermite se déguste uniquement sur place.

Nanobrasserie l'Ermitage, brasserie et taproom, 28 rue Lambert Crickx, 1070 Bruxelles.

La Woodclub de la Brasserie Leopold 7

La WoodCLub, DR
La WoodCLub © DR

La micro-brasserie située à Couthuin, (province de Liège) a profité du confinement pour créer la Woodclub (8,1%), qui n'est autre qu'une déclinaison légèrement ambrée, vieillie en fût de chêne d'Armagnac pendant six mois de la référence phare, à savoir la Leopold 7 Classic. Le résultat est un nez fumé et de bois, qui appelle à être savouré avec patience.

La Lust 4 Life et la Top Boy de Brussels Beer Project

Dans la perspective de sa fin, Brussels Beer Project a profité du confinement pour concocter la Lust 4 Life, ôde brassicole à la joie de vivre. Elaborée à partir de houblons 100% belges, cette Hazy Belgian Session IPA est légère (4,3 %), et déploie des arômes d'ananas, de citron avec une touche de noix de coco. Parfaite donc pour les beaux jours. Une édition limitée disponible aussi chez Delhaize.

La Lust 4 Life, bière du déconfinement de BBP, BBP
La Lust 4 Life, bière du déconfinement de BBP © BBP

La Top Boy est la bière de juin de la brasserie bruxelloise. Au menu : aigreur, gingembre, une touche de citron vert. Rafraichissante et hautement désaltérante.

421 IPA Session de la brasserie Millevertus

À la brasserie Millertus, située à Breuvanne, le ralentissement dû au confinement a été mis à profit pour réinventer une de leurs bières, à savoir la 421, bière d'épeautre (4,5%). Sa recette a été complètement revue pour faire naître la 421 Session IPA (4,21%), dont les ingrédients principaux sont le malt Pale Ale et du dry hopping, à savoir du houblonnage à cru.

IDA Juice de la Brasserie C

L'IDA Juice, la nouvelle bière fruitée de la Brasserie C., Michaël Rady Photography
L'IDA Juice, la nouvelle bière fruitée de la Brasserie C. © Michaël Rady Photography

La brasserie liégeoise sort ces jours-ci l'IDA Juice, inspirée des cocktails dégustés au Volga bar d'atmosphère. Cette bière est une Fruity Cockt'Ale à base de véritables jus de fruits de framboise, de pomme et de citron vert relevés par un subtil sirop de sauge. En d'autre termes, cette IDA Juice est un "véritable cocktail travaillé sur une bière blanche légère et délicate qui offre un mélange très fruité, gourmand, peu sucré et avec une belle acidité."

Page Facebbok de la Brasserie C

Après 3 mois à organiser des livraisons - au pied levé parfois - pour survivre au confinement, les brasseries artisanales et microbrasseries respirent un peu depuis le 8 juin et la réouverture des bars et restaurants qui représentent 95 % du débouché de leurs productions. Certaines ont même réussi à mettre ce temps à profit pour mettre au point de nouvelles bières. En voici quelques unes, à découvrir sans plus attendre. À découvrir sur place, dans les taprooms de certaines brasseries (No Science, La Senne, L'Ermitage....) ou disponibles selon les produits et marque : sur place, à la livraison, dans certains bars et restaurants, dans les épiceries ou supermarchés bio de votre quartier, parfois même en supermarché.)Sortie juste avant le confinement, vous n'avez peut-être pas eu l'occasion de goûter la Santa Calaveras NOPAL, de la brasserie Witloof. Ce serait dommage de passer à côté de notre coup de coeur brassicole, légère (4,7 %) une session IPA à la figue de Barbarie, qui confère à cette bière une belle robe rose. Associez à ce fruit charnu originaire du Mexique, une bonne dose de houblons Azacca et Simcoe, et vous obtiendrez des saveurs d'agrumes, de fruits de la passion, de pastèque et de pin. Idéale pour l'été. www.brasseriewitloof.beLa Covid 19/ Gouvernement 0, la Sabotage et la White Lodge de No ScienceLe confinement et la crise du coronavirus aura inspire Maxime Dumay, Mr Brasserie No Science. Il y aura mis au point deux nouvelles bières. La première, malicieusement baptisée la Covid 19 / Gouvernement 0 est une Pale Ale épicée et fruitée à 7%, refermentée en bouteille. La Sabotage, hommage à l'album des Beastie boys qui fête ses 25 ans, est une IPA à 6 %, avec un début de bouche céréale sur une amertume très marquée fruits de la passion. Troisième nouvelle venue, la White Lodge est une blanche (5%), avec une bonne sensation de froment en début de bouche qui débouche sur une fin très fruitée. Légère, sèche une bière super rafraîchissante comme nécessite la saison.À découvrir lors des apéros du vendredi, à partir de 17h, au 37 rue Dieudonné Lefèvre, à 1070 Bruxelles . noscience.beMise au point fin 2019 après un an d'expérimentation, le premier brassin de la Omaha est sorti mi mars, au moment même où le confinement était annoncé, hasard du calendrier. Cette IPA de type américaine (6,8%) allie une légère amertume et des arômes fruités, du côté de l'abricot. Elle tire son nom de cette ville du coeur des Etats-Unis, où vivent les Omahas, une tribu amérindienne, depuis le 17e siècle. L'"indian" d'IPA fait ici donc écho aux indiens d'Amérique plutôt que ceux d'Inde.www.lab04.beLa Zenne Pils de la Brasserie de la SenneElle existait depuis décembre dernier en fût uniquement "On fera de la bouteille si la demande est là", précisait alors le cofondateur Yvan De Baets. Il faut croire que cette demande s'est faite pressante. Bière de fermentation basse, emblématique d'Allemagne et de République tchèque, elle a été mise au point par Eric Toft maître-brasseur à la brasserie Schönram en Bavière, qui a conseillé la Brasserie de la Senne sur les meilleures méthodes de brassage traditionnelles adaptées. La brasserie de la Senne a précisément choisi de la rendre plus légère (4,9%). La Zenne est brassée selon la technique ancienne de brassage par décoction, qui confère "de la complexité à son caractère malté". Elle est aussi généreusement houblonnée avec d'anciennes variétés de houblons allemands. Non pasteurisée et non filtrée, elle présente un léger trouble naturel à basse température. Une excellente pils belge. Canon de l'Ermite de la Nanobrasserie de l'ErmitagePremière bière de fermentation spontanée de la nanobrasserie de l'Ermitage, elle est le résultat d'un assemblage de moût de bière non ensemencé avec du grolleau fraîchement pressé durant les vendanges 2019, et chargé en levures indigènes. Ce mariage a fermenté dans une barrique de pinot noir d'un domaine d'Alsace en biodynamie, sans aucun ajoute- de levure. Refermenté ensuite naturellement en bouteille, la boisson obtenue se situe à mi-chemin entre le pétillant naturel et la bière à fermentation spontanée. Un mariage entre vigne et céréales qui séduira forcément les amoureux de vins naturels. Produite en quantité très limitée, ce Canon de l'Ermite se déguste uniquement sur place. Nanobrasserie l'Ermitage, brasserie et taproom, 28 rue Lambert Crickx, 1070 Bruxelles.La Woodclub de la Brasserie Leopold 7La micro-brasserie située à Couthuin, (province de Liège) a profité du confinement pour créer la Woodclub (8,1%), qui n'est autre qu'une déclinaison légèrement ambrée, vieillie en fût de chêne d'Armagnac pendant six mois de la référence phare, à savoir la Leopold 7 Classic. Le résultat est un nez fumé et de bois, qui appelle à être savouré avec patience. La Lust 4 Life et la Top Boy de Brussels Beer ProjectDans la perspective de sa fin, Brussels Beer Project a profité du confinement pour concocter la Lust 4 Life, ôde brassicole à la joie de vivre. Elaborée à partir de houblons 100% belges, cette Hazy Belgian Session IPA est légère (4,3 %), et déploie des arômes d'ananas, de citron avec une touche de noix de coco. Parfaite donc pour les beaux jours. Une édition limitée disponible aussi chez Delhaize. La Top Boy est la bière de juin de la brasserie bruxelloise. Au menu : aigreur, gingembre, une touche de citron vert. Rafraichissante et hautement désaltérante.421 IPA Session de la brasserie MillevertusÀ la brasserie Millertus, située à Breuvanne, le ralentissement dû au confinement a été mis à profit pour réinventer une de leurs bières, à savoir la 421, bière d'épeautre (4,5%). Sa recette a été complètement revue pour faire naître la 421 Session IPA (4,21%), dont les ingrédients principaux sont le malt Pale Ale et du dry hopping, à savoir du houblonnage à cru. IDA Juice de la Brasserie C La brasserie liégeoise sort ces jours-ci l'IDA Juice, inspirée des cocktails dégustés au Volga bar d'atmosphère. Cette bière est une Fruity Cockt'Ale à base de véritables jus de fruits de framboise, de pomme et de citron vert relevés par un subtil sirop de sauge. En d'autre termes, cette IDA Juice est un "véritable cocktail travaillé sur une bière blanche légère et délicate qui offre un mélange très fruité, gourmand, peu sucré et avec une belle acidité."Page Facebbok de la Brasserie C