Ancho

Le concept de cette adresse qui cartonne ? Une cuisine de rue mexicaine revisitée à la sauce nord-américaine. C'est dire si l'on peut parler de " world food "... quand on sait qu'à la base, la street food venue du Mexique est déjà enrichie d'apports espagnols, portugais et caribéens. Preuve de son succès, Ancho vient d'ouvrir un troisième restaurant dans le quartier Saint-Boniface, à Ixelles. On aime la terrasse à l'arrière qui a des allures de place de village. Le plan est excellent pour savourer les beaux jours. On commande quoi ? Sans hésiter des nachos à partager en entrée, que l'on fait suivre de trois tacos chargés de guacamole jusqu'à la garde.
...

Le concept de cette adresse qui cartonne ? Une cuisine de rue mexicaine revisitée à la sauce nord-américaine. C'est dire si l'on peut parler de " world food "... quand on sait qu'à la base, la street food venue du Mexique est déjà enrichie d'apports espagnols, portugais et caribéens. Preuve de son succès, Ancho vient d'ouvrir un troisième restaurant dans le quartier Saint-Boniface, à Ixelles. On aime la terrasse à l'arrière qui a des allures de place de village. Le plan est excellent pour savourer les beaux jours. On commande quoi ? Sans hésiter des nachos à partager en entrée, que l'on fait suivre de trois tacos chargés de guacamole jusqu'à la garde. 15, rue de la Paix, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 218 76 92. www.ancho.be La cuisine péruvienne déferle sur le monde. Pas une grande capitale - de Londres à Madrid, en passant par Paris (d'où nous arrive ce label) - qui ne lui réserve l'accueil qu'elle mérite. Plutôt que de suivre aveuglément le mouvement, la Cevicheria s'amuse à réinventer le genre. Tiradito de thon gingembre, poulpe kalamata ou bar cru au combawa... Chacune des assiettes décoiffe les papilles avec une avalanche d'ingrédients : grenade, citron vert, coriandre, piments, oignons rouges... C'est d'une fraîcheur absolue. Il n'en faut pas plus pour voyager en restant sur place. Surtout que le décor y met du sien, entre mobilier chiné, bar semi-circulaire et pan de mur vert éclatant. 578, chaussée de Waterloo, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 203 47 59. Il faut de la persévérance pour dénicher un couvert dans ce micro-restaurant chinois qui fait exploser tous les préjugés sur le genre. C'est que Lapyee Lam, patron et chef, va droit au but. Aux dragons et autres kitscheries pékinoises, il préfère une salle épurée à l'extrême, où seuls les portraits des grands-parents et une tête de Bouddha sont autorisés à faire de la figuration sur les murs chaulés gris. Aux cartes numérotées kilométriques, il répond par un choix restreint de mets néo-chinois d'une totale fraîcheur. L'assortiment de dim-sum maison ne souffre aucune excuse, tout comme le pigeonneau aux noix de cajou. Une sélection pointue de vins affine notre verdict : l'adresse qui vaut à elle seule le détour jusqu'à Anvers. 17, Reynderstraat, à 2000 Anvers. Tél. : 03 232 88 38. www.lam-en-yin.be La cuisine porte la patte de Tien Chin Chi, chef aux origines chinoises dont l'horizon gustatif ne s'arrête pas à l'Empire du Milieu. Il cisèle une assiette aux contours asiatiques qui fait son miel du meilleur des terroirs européens (Saint-Jacques de Dieppe, porc Duke of Berkshire, boeuf charolais qu'il utilise pour confectionner ses gyozas, ainsi que des légumes bio glanés à la ferme du Maustitchi). Les plats à retenir ? Le canard au jus d'iyokan (une mandarine japonaise à la saveur subtile), les crevettes sauvages au curry fumé et lait de coco, ainsi que les dés de pluma ibérique aux épices chinoises et légumes. 30, place des Martyrs, à 6041 Gosselies. Tél. : 071 37 22 05. www.restochinois.be Une enseigne qui enfile grignotages, vins effervescents de qualité et cuisine camerounaise, ça existe... à Charleroi. Belles charcuteries tranchées minute, coeurs d'artichaut vinaigrés, samosa de volaille... Dès l'apéro, on souscrit. Côté vins, le moins que l'on puisse dire, c'est que le patron touche bien : Château de Bellet, Gauby, Pinard, Trapet, Domaine de Trevallon... Autre atout qui achève de donner l'envie de revenir : Clarisse. Inspirée par son Cameroun natal, elle prépare poulet DG - pour " Directeur Général " - qui ne lésine pas sur les légumes et les aromates, chili con carne à sa façon ou délicieux foie de veau comme à Yaoundé. 36, place de la Digue, à 6000 Charleroi. Tél. : 0472 23 69 32. www.lecribbi.be