Né en 1983 à Ano Kouklesi (Epire, Grèce), Kyrkos Zisis a accompli un beau parcours depuis l'époque où il harcelait son père pour d'interminables randonnées en moyenne montagne. C'est là-bas, au coeur d'une nature verticale, que les contours de son imaginaire culinaire se sont dessinés. Aujourd'hui, même si son destin l'a emmené ailleurs, il songe encore souvent à la faune abondante - les sangliers, les lièvres, les perdrix... - et à la flore qui s'offrait odorante - asperges sauvages, champignons et herbes aromatiques. Adolescent, il n'a rien manqué non plus de la richesse du patrimoine mari...

Né en 1983 à Ano Kouklesi (Epire, Grèce), Kyrkos Zisis a accompli un beau parcours depuis l'époque où il harcelait son père pour d'interminables randonnées en moyenne montagne. C'est là-bas, au coeur d'une nature verticale, que les contours de son imaginaire culinaire se sont dessinés. Aujourd'hui, même si son destin l'a emmené ailleurs, il songe encore souvent à la faune abondante - les sangliers, les lièvres, les perdrix... - et à la flore qui s'offrait odorante - asperges sauvages, champignons et herbes aromatiques. Adolescent, il n'a rien manqué non plus de la richesse du patrimoine marin, dans la mesure où il passait ses étés sur l'île de Skiathos (mer Egée). Ce savoir qui s'est naturellement stratifié en lui ne pouvait déboucher que sur un métier: celui de chef. Pourtant, c'est d'abord vers la mixologie, cet art de secouer les cocktails et mélanger les saveurs, qui a retenu son attention. Puis, de fil en aiguille, il n'y en a plus eu que pour l'assiette, une véritable obsession qui l'a emmené aux quatre coins du monde. Son palmarès est impressionnant: il a collaboré avec des talents tels que David Toutain (Paris), Anthony Genovese (Rome), Pascal Devalkeneer et Jean-Pierre Bruneau (Bruxelles). Jusqu'au-boutiste, il a aussi suivi des stages de pâtisserie, notamment auprès de l'excellent Brian Joyeux. Aujourd'hui, il mène de front plusieurs activités, dont l'organisation de dîners "secrets" d'exception - un concept portant le nom de Fava Project - ainsi que chef de cuisine pour The Wine Club, un bar à vins pour lequel il a signé une carte ludique et rock'n'roll. Il ne faut surtout pas passer à côté de son excellent poulpe grillé assez joliment relevé par du thym sauvage et une vinaigrette au cabernet.