La raison? Un problème d'agenda en interne au sein de l'Agence wallonne pour la promotion d'une agriculture de qualité (Apaq-W).

La "semaine du steak frites", qui a eu lieu du 3 au 11 novembre derniers et qui faisait la promotion de la viande de boeuf belge, avait pourtant connu une version nationale. Surréalisme à la belge ou non, ce ne sera pas le cas de la prochaine "semaine de la frite", contrairement aux années précédentes. Ce décalage n'est absolument pas lié à une volonté de se désolidariser de la Flandre mais bien à un souci d'agenda en interne, expliquait-on vendredi au sein de l'Apaq-W.

L'événement, qui en sera à sa 8e édition, sera présenté jeudi à Wavre et aura donc lieu du 3 au 9 décembre. L'objectif sera de mettre sous le feu des projecteurs tous les établissements répondant aux critères d'une "Friterie de chez nous". En Flandre, la "Week van de Friet" sera organisée pour la 19e fois. Elle aura pour thème central le "caractère social" de la culture du fritkot en Belgique.