"Betterave rouge confite et caramélisée au sésame, ricotta à la menthe, granola de quinoa et ses trompettes de la mort en salade": c'est par le biais de cette création épatante, imaginée pour un repas de Nouvel An, que l'on a fait la connaissance du talent festif de Julien Van Den Neste - on garde de cette composition un souvenir persistant d'harmonie et de fraîcheur. Vous avez dit "talent festif"? Le chef qui avait alors 37 ans - c'était en 2015 - oeuvrait pour une délicieuse cantine du centre-ville bruxellois au nom imparable: Jour de Fête. Ayant désormais gagné en maturité et en maîtrise, l'homme aborde aujourd'hui des latitudes moins urbaines. Un désir de verdure? Peut-être. Ce qui es...