"Betterave rouge confite et caramélisée au sésame, ricotta à la menthe, granola de quinoa et ses trompettes de la mort en salade": c'est par le biais de cette création épatante, imaginée pour un repas de Nouvel An, que l'on a fait la connaissance du talent festif de Julien Van Den Neste - on garde de cette composition un souvenir persistant d'harmonie et de fraîcheur. Vous avez dit "talent festif"? Le chef qui avait alors 37 ans - c'était en 2015 - oeuvrait pour une délicieuse cantine du centre-ville bruxellois au nom imparable: Jour de Fête. Ayant désormais gagné en maturité et en maîtrise, l'homme aborde aujourd'hui des latitudes moins urbaines. Un désir de verdure? Peut-être. Ce qui es...

"Betterave rouge confite et caramélisée au sésame, ricotta à la menthe, granola de quinoa et ses trompettes de la mort en salade": c'est par le biais de cette création épatante, imaginée pour un repas de Nouvel An, que l'on a fait la connaissance du talent festif de Julien Van Den Neste - on garde de cette composition un souvenir persistant d'harmonie et de fraîcheur. Vous avez dit "talent festif"? Le chef qui avait alors 37 ans - c'était en 2015 - oeuvrait pour une délicieuse cantine du centre-ville bruxellois au nom imparable: Jour de Fête. Ayant désormais gagné en maturité et en maîtrise, l'homme aborde aujourd'hui des latitudes moins urbaines. Un désir de verdure? Peut-être. Ce qui est certain, en revanche, c'est que le lieu où l'intéressé a posé ses casseroles n'a rien de morose. Dôme, tel est son nom, est un projet d'un nouveau genre dédié au bien-être. Soit quatre niveaux répartis en trois sections distinctes sur plus de 1.200 m²: jolie boutique axée déco, espace spa et soins qui culmine à la faveur d'une pièce d'eau logée sous un dôme géodésique, et restaurant au décor drapé dans le bois et l'argile. Plafond recouvert de liège, chaises habillées de textile et élégant comptoir de marbre rétro-éclairé: cet écrin feutré est à la hauteur du chef qui l'habite. Celui qui cite l'autodidacte britannique Tom Wilkinson en guise d'influence - mais aussi Michel Bras, Alain Chapel, Gagnaire... - propose une cuisine qui réconcilie plaisir et santé. Le programme est varié, allant d'une soupe Pho à un risotto au butternut, sauge, pickles de carottes, en passant par un carpaccio de contre-filet Holstein, chips de légumes et pourpier. Le tout pour une époustouflante carte qui se veut végétale à 85% mais dont les créations faisant la part belle aux protéines animales n'en sont pas moins fulgurantes.