Cuisinier de renom, Pierre Romeyer est décédé le 12 juillet dernier à l'âge de 88 ans. Il a fait ses premiers pas dans la restauration à l'âge de 14 ans et a quitté la profession en 1994 dans son restaurant "La Maison de Bouche" à Hoeilaart avec trois étoiles au guide Michelin.

Le critique gastronomique Philippe Bidaine le qualifiait de "légende vivante de la gastronomie" : "Pierre Romeyer a réussi à faire en sorte que la cuisine soit ce qu'elle est aujourd'hui en Belgique, à savoir un artisanat passé au stade d'art véritable. Une compétence qui a largement contribué à positionner notre pays de manière plus que visible sur la vaste carte du monde de la gourmandise".

Cuisinier du comte Moens de Fernig quand il était commissaire général de l'Exposition universelle de Bruxelles en 1958, Pierre Romeyer a cuisiné pour de nombreuses têtes couronnées. Le titre de baron lui a été décerné en 2002, ce qui est une première, qui reste à ce jour inédite, dans l'histoire de la cuisine.

Il a co-fondé l'Association des Maîtres Cuisiniers de Belgique et Euro-Toques, la communauté européenne des cuisiniers. Le président d'Euro-Toques Jean Castadot et le président de Mastercooks Frank Fol étaient notamment présents aux côtés des chefs Pierre Wynants, Freddy Van de Casserie ou encore Alain Bianchin. Ils ont fait ressortir dans leurs discours la générosité dont faisait preuve Pierre Romeyer dans la transmission de son savoir-faire. Ils ont ainsi fait valoir que s'il avait dû voler des recettes à son arrivée dans le métier pour devenir chef, certaines n'étant réservées qu'à quelques chefs privilégiés qui gardaient jalousement leurs connaissances, il n'hésitait pas à prendre du temps pour aider des jeunes motivés à progresser. Son fils et son épouse ont également rendu hommage à l'homme.