Dès ce samedi 27 novembre, le nombre de personnes par table sera limité à six dans l'horeca (sauf si personnes d'un même ménage), avec obligation de fermer les établissements à 23h (ouverture à partir de 5h00).

Seules les places assises à table sont autorisées.

Comme attendu, les discothèques et dancings vont devoir fermer. Le Premier ministre Alexander De Croo a également indiqué que les réunions privées hors du domicile sont désormais interdites en intérieur, sauf mariages et réceptions de funérailles. Pour ces évènements particuliers, un cadre doit être respecté: le CST est nécessaire si l'on dépasse 50 personnes en intérieur et 100 en extérieur.

Les réunions et fêtes chez soi restent bien possibles, mais les autorités mettent en garde: il est préférable de se voir à l'extérieur, et utiliser des tests rapides dans la sphère familiale, surtout si l'on côtoie des personnes vulnérables, est conseillé.

La règle d'or reste d'éviter de multiplier les contacts, ont martelé le Premier ministre et le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke. Ces mesures valent à partir de samedi et en principe pour "3 semaines", selon les mots du Premier ministre. Elles seront évaluées le 15 décembre.

Pour ce qui est des évènements publics intérieurs, des critères stricts sont valables (CST + masque, places assises). Alors que les marchés de Noël vont débuter, les autorités précisent qu'en extérieur, "si les organisateurs des évènements publics ne respectent pas les règles de distanciation sociale et le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque groupe, leur événement sera fermé". Ce qui vaut pour l'horeca (heures d'ouvertures) vaut ici aussi.

Dès ce samedi 27 novembre, le nombre de personnes par table sera limité à six dans l'horeca (sauf si personnes d'un même ménage), avec obligation de fermer les établissements à 23h (ouverture à partir de 5h00). Seules les places assises à table sont autorisées. Comme attendu, les discothèques et dancings vont devoir fermer. Le Premier ministre Alexander De Croo a également indiqué que les réunions privées hors du domicile sont désormais interdites en intérieur, sauf mariages et réceptions de funérailles. Pour ces évènements particuliers, un cadre doit être respecté: le CST est nécessaire si l'on dépasse 50 personnes en intérieur et 100 en extérieur. Les réunions et fêtes chez soi restent bien possibles, mais les autorités mettent en garde: il est préférable de se voir à l'extérieur, et utiliser des tests rapides dans la sphère familiale, surtout si l'on côtoie des personnes vulnérables, est conseillé. La règle d'or reste d'éviter de multiplier les contacts, ont martelé le Premier ministre et le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke. Ces mesures valent à partir de samedi et en principe pour "3 semaines", selon les mots du Premier ministre. Elles seront évaluées le 15 décembre. Pour ce qui est des évènements publics intérieurs, des critères stricts sont valables (CST + masque, places assises). Alors que les marchés de Noël vont débuter, les autorités précisent qu'en extérieur, "si les organisateurs des évènements publics ne respectent pas les règles de distanciation sociale et le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque groupe, leur événement sera fermé". Ce qui vaut pour l'horeca (heures d'ouvertures) vaut ici aussi.