Il est bien révolu, le temps où l'on allait "boire un coup" en vidant des godets de péquet remplis à ras bord. Le public est désormais plus exigeant, voire plus raffiné. Bien que le genièvre reste l'une des boissons fortes les plus consommées dans nos contrées, le gin ou le whisky ont tendance à lui faire de l'ombre. Pourtant, notre pays continue heureusement à produire d'excellentes eaux-de-vie, et ce grâce à l'obstination de quelques artisans passionnés. Une persévérance qui semble porter ses fruits, puisque les...