On ne le dira jamais assez : le gaspillage alimentaire est une aberration, dans un monde où près de 800 millions de personnes souffrent de la faim ; le souci climatique est omniprésent, produire 1 kg de nourriture génère 4,5 kg de CO2 qui finit dans l'atmosphère. Et un tiers de cette production alimentaire mondiale finit à la poubelle. Chaque année, chaque Belge jette en moyenne 345 kg de nourriture. Tous ces chiffres soulignent le non-sens de la situation et l'urgence à mettre fin - ou en tout cas, limiter ce gaspillage. C'est d'ailleurs l'objectif de l'UE qui veut réduire de moitié la somme des denrées alimentaires qui ne seront pas consommées.
...

On ne le dira jamais assez : le gaspillage alimentaire est une aberration, dans un monde où près de 800 millions de personnes souffrent de la faim ; le souci climatique est omniprésent, produire 1 kg de nourriture génère 4,5 kg de CO2 qui finit dans l'atmosphère. Et un tiers de cette production alimentaire mondiale finit à la poubelle. Chaque année, chaque Belge jette en moyenne 345 kg de nourriture. Tous ces chiffres soulignent le non-sens de la situation et l'urgence à mettre fin - ou en tout cas, limiter ce gaspillage. C'est d'ailleurs l'objectif de l'UE qui veut réduire de moitié la somme des denrées alimentaires qui ne seront pas consommées. Fort de ce constat aussi alarmant qu'accablant, chacun tente de prendre des habitudes quotidiennes pour limiter la casse. L'appli Too Food To Go a été créé pour répondre à ce besoin de changement, et le faire positivement. L'idée est simple : sauver les repas qui ne seront pas vendus dans la journée, en les vendant à prix réduit. La version belge a été lancée en mars. Et on l'a testée. Pour voir. En pratique : il faut d'abord télécharger l'appli, gratuite. Ensuite, renseigner le périmètre dans lequel vous pouvez aller chercher votre pitance, mais également le créneau. A partir de là, vous naviguez dans les différentes s enseignes qui participent à ce principe gagnant-gagnant. Restaurant, boulangerie, traiteur, supermarché, vous pouvez à la fois prévoir votre dîner "surprise" du soir, ou vous laisser séduire pour le menu de votre lunch dans quelques minutes. Outre la condition d'avoir un smartphone, bien sûr, une seconde condition s'impose : rapporter ses contenants, histoire d'être cohérent avec la démarche de durabilité de ne pas rajouter des déchets à ceux que la Terre doit déjà porter. Cette participation de la part du client permet aussi de réduire les coûts pour le restaurateur, boulanger ou autre épicier. Puisqu'il s'agit de vendre le surplus, le menu est surprise. C'est en fait un pré-doggy bag qui vous est remis. Une chose est sûre en revanche : le prix est divisé par 3. Le principe a bien des avantages : il permet de manger pour quatre fois moins cher, mais aussi de se laisser étonner par ce que l'on reçoit, des produits préparés avec soin, condamnés avant l'existence de cette application, à un avenir moins radieux que réjouir votre estomac. Dans le créneau horaire défini, on récupère sa commande, validée par le commerçant d'un simple geste sur votre écran. Merci. Au revoir. Le tour est joué.Pour le restaurateur, boulanger, épicier, c'est une manière de se faire connaître d'un public qui ne pourrait peut-être pas se le permettre autrement, ou pas aussi souvent. La meilleure pâtisserie de Namur qui n'est pas dans vos moyens, ou le traiteur de Saint Gilles qui pratique des prix hors de votre portée. Les enseignes se retrouvent dans cette logistique bien huilée, à l'instar d'Exki, déjà mobilisé sur les questions du gaspillage, qui vient il y a quelques jours à peine, de rejoindre les restaurants participants. Côté client, la principale contrainte, assez minime finalement, reste d'apporter ses contenants. Car si l'on veut être cohérent, il convient de ne pas utiliser des récipients à usage unique que nous fournirait le restaurant. Ce qui aurait de plus pour conséquence de faire grossir la note. Une manière de consommer qui a pour ultime avantage de faire passer les radins ou les économes pour des sauveurs de la planète, baptisés Food Waste Warriors par Too Good To Go. De valeureux combattants anti gaspi. Une armée gourmande que vous pourriez vous-même rejoindre.