Les aliments génétiquement modifiés ou OGM provoquent des réactions outrées de nos jours mais l'homme à travers les millénaires a constamment tranformé son alimentation, l'adaptant à son mode de culture et à ses gouts. De la banane à l'aubergine, certains légumes et fruits ont acquis une toute autre apparence au fil des ans. En voici quelques exemples concrets.

La pastèque sauvage

Pastèque du 17ème siècle, (Creative Commons)
Pastèque du 17ème siècle © (Creative Commons)

Les pastèques peintes au 17ème siècle par l'artiste Italien Giovanni Stanchi, spécialisé en nature morte, montre une pastèque assez différente de celle que l'on connait aujourd'hui. Elle est en effet remplie de pépins et est divisée en six tranches bien marquées, à l'opposé de nos pastèques actuelles bien lisses et gorgées d'eau en été.

La banane sauvage

Banane sauvage, (Warut Roonguthai)
Banane sauvage © (Warut Roonguthai)

Les premières bananes ont été cultivées il y a au moins 7000 ans, voire 10 000 ans dans la région connue maintenant comme étant la Papouasie-Nouvelle Guinée. Elles étaient aussi cultivées en Asie du Sud Est. Les bananes modernes proviennent de deux variétés sauvages appelées Musa acuminata et Musa balbisiana. Elles avaient, à l'époque, de gros pépins, comme sur cette photo. Au contraire de nos savoureuses bananes actuelles.

L'aubergine sauvage

Aubergine sauvage, (whologwhy/Flickr)
Aubergine sauvage © (whologwhy/Flickr)

A travers leur histoire, les aubergines ont connu une grande variété de formes et de couleurs: elles sont passes du blanc au mauve et au jaune. Elles ressemblaient plutôt à la tomate et les plants les plus primitifs étaient cultivés en Chine. Suite à la culture sélectives, elles sont rdevenues plus grandes, oblongues et de couleur mauve.

La carotte sauvage

Carotte sauvage, (Public Domain)
Carotte sauvage © (Public Domain)

La culture des premières carottes remontent au 10ème siècle en Perse et en Asie mineure. Elles étaient connues pour être à l'origine mauves ou blanches avec une mince racine. Au fil des ans, elles ont perdu leur pigment pourpre, se sont épaissies et sont devenues bien oranges avec un gout plus prononcé.

Le maïs sauvage

Maïs sauvage, (Public Domain)
Maïs sauvage © (Public Domain)

Le maïs est peut être l'exemple le plus iconique de l'agriculture sélective en Amérique du Nord. Le maïs a été cultivé à partir de sa racine, à peine mangeable. Le mais sauvage, comme sur la photo ci-contre, remonte à 7 000 avt-JC et était sec comme une patate crue.

De nos jours, le mais est 1000 fois plus épais qu'il ne l'était il y a 9000 ans. Il est aussi bien plus facile à peler et à faire pousser. Aussi, il contient 6,6 % de sucre comparé à seulement 1,9% dans le maïs naturel.

Environ la moitié des transformations qu'ont subies ces fruits et légumes ont apparues au 15ème siècle quand les Européens ont commencé à cultiver intensivement leurs terres.

Source: The Independent

Les aliments génétiquement modifiés ou OGM provoquent des réactions outrées de nos jours mais l'homme à travers les millénaires a constamment tranformé son alimentation, l'adaptant à son mode de culture et à ses gouts. De la banane à l'aubergine, certains légumes et fruits ont acquis une toute autre apparence au fil des ans. En voici quelques exemples concrets. Les pastèques peintes au 17ème siècle par l'artiste Italien Giovanni Stanchi, spécialisé en nature morte, montre une pastèque assez différente de celle que l'on connait aujourd'hui. Elle est en effet remplie de pépins et est divisée en six tranches bien marquées, à l'opposé de nos pastèques actuelles bien lisses et gorgées d'eau en été. Les premières bananes ont été cultivées il y a au moins 7000 ans, voire 10 000 ans dans la région connue maintenant comme étant la Papouasie-Nouvelle Guinée. Elles étaient aussi cultivées en Asie du Sud Est. Les bananes modernes proviennent de deux variétés sauvages appelées Musa acuminata et Musa balbisiana. Elles avaient, à l'époque, de gros pépins, comme sur cette photo. Au contraire de nos savoureuses bananes actuelles. A travers leur histoire, les aubergines ont connu une grande variété de formes et de couleurs: elles sont passes du blanc au mauve et au jaune. Elles ressemblaient plutôt à la tomate et les plants les plus primitifs étaient cultivés en Chine. Suite à la culture sélectives, elles sont rdevenues plus grandes, oblongues et de couleur mauve. La culture des premières carottes remontent au 10ème siècle en Perse et en Asie mineure. Elles étaient connues pour être à l'origine mauves ou blanches avec une mince racine. Au fil des ans, elles ont perdu leur pigment pourpre, se sont épaissies et sont devenues bien oranges avec un gout plus prononcé. Le maïs est peut être l'exemple le plus iconique de l'agriculture sélective en Amérique du Nord. Le maïs a été cultivé à partir de sa racine, à peine mangeable. Le mais sauvage, comme sur la photo ci-contre, remonte à 7 000 avt-JC et était sec comme une patate crue. De nos jours, le mais est 1000 fois plus épais qu'il ne l'était il y a 9000 ans. Il est aussi bien plus facile à peler et à faire pousser. Aussi, il contient 6,6 % de sucre comparé à seulement 1,9% dans le maïs naturel. Environ la moitié des transformations qu'ont subies ces fruits et légumes ont apparues au 15ème siècle quand les Européens ont commencé à cultiver intensivement leurs terres. Source: The Independent