Onze erreurs culinaires à éviter à tout prix en Italie

© iStockphoto

Saupoudrer du parmesan sur tout © iStock

Saupoudrer une pizza de parmesan? Pour les Italiens, c'est la même chose que de servir des moules avec de la mousse au chocolat: deux plats délicieux mais qu'il est interdit de manger ensemble.

La pizza Hawaï © iStock

L'Italie n'est pas vraiment connue pour sa culture de l'ananas. Si vous voyez une pizza Hawaï sur le menu d'une pizzeria dite de "qualité", sortez rapidement, car pour un véritable Italien, ce plat est un sacrilège.

Étaler du pesto partout © iStock

En Italie, les sandwiches au pesto ou les filets de poulet farcis de pesto font froncer les sourcils. Le pesto se mélange aux pâtes ou dans une lasagne. Il n'y a qu'en Ligurie qu'on peut déguster de la pizza al pesto.

Boire un cappuccino après le repas © iStock

Il y a un vieux dicton italien qui dit: "après midi, la vache est morte", ce qui signifie qu'après le repas de midi on ne boit plus de lait. Si les Italiens boivent du cappuccino, ils le font uniquement au petit-déjeuner. Si vous avez besoin d'un boost de caféïne, optez pour un ristretto ou un expresso.

Les pâtes au poulet © iStock

Le poulet n'est pas une épice et les pâtes ne sont pas un accompagnement. Fin de la discussion.

Mettre de la crème dans les spaghettis carbonara © iStock

Ou de l'ail, ou des oignons, ou des lardons sous-vide. On peut commettre beaucoup d'erreurs en cuisinant un repas aussi simple que celui-là.

Ne pas prendre son temps pour manger © iStock

En Italie, il faut prendre au moins deux ou trois heures pour manger. Prendre son repas devant la télévision ou au volant de sa voiture est inadmissible. Seules les glaces se mangent sur le pouce.

Manger son pain avant l'arrivée des plats © iStock

Parfois, la faim domine tout sentiment d'étiquette. Mais si vous ne voulez pas passez pour barbare, évitez de vous jetez sur le pain dans un restaurant italien. Le pain sert d'accompagnement pour le premier et le second plat.

Ajouter de l'huile de l'olive dans l'eau des pâtes © iStock

Si les Italiens adorent l'huile d'olive, ils n'en mettent jamais dans l'eau de leurs pâtes. Il faut attendre que les pâtes sont cuites. Si vous voulez éviter les pâtes collantes, faites bouillir suffisamment d'eau (un litre d'eau par 100 grammes de pâtes), n'ajoutez les pâtes qu'au moment où l'eau bout fort et égouttez-les une minute avant la durée indiquée sur le paquet. Là seulement, vous êtes autorisé à verser l'huile d'olive.

Dressings italiens © iStock

Les Italiens n'utilisent que trois dressings de salade différents l'huile d'olive au sel et au vinaigre, l'huile d'olive au sel et au vinaigre balsamique ou l'huile d'olive au sel et au jus de citron. Tout le reste n'est pas italien, quoi que prétende la bouteille du supermarché.

Adapter des repas traditionnels © iStock

Si vous ne trouvez pas tous les ingrédients nécessaires à un plat traditionnel, changez le menu. On cuisine plat comme il se doit, ou on ne le cuisine pas.