Pendant le confinement, la critique et consultante culinaire française Victoire Loup avait constamment envie de se rendre utile. Découvrant tous ces chefs cuisiner à la maison sur Instagram, l'idée a germé dans sa tête d'écrire un livre caritatif avec le studio d'entertainment Human Humans, au profit de l'association Ernest, qui a développé un programme d'aide alimentaire pour les plus démunis. C'est ainsi qu'est né A la maison, un recueil de 60 recettes de chefs, étoilés ou prometteurs, dévoilant leur plat fétic...

Pendant le confinement, la critique et consultante culinaire française Victoire Loup avait constamment envie de se rendre utile. Découvrant tous ces chefs cuisiner à la maison sur Instagram, l'idée a germé dans sa tête d'écrire un livre caritatif avec le studio d'entertainment Human Humans, au profit de l'association Ernest, qui a développé un programme d'aide alimentaire pour les plus démunis. C'est ainsi qu'est né A la maison, un recueil de 60 recettes de chefs, étoilés ou prometteurs, dévoilant leur plat fétiche, préparé dans leur foyer. "C'était très touchant de les voir raconter leur "vie privée" culinaire, leurs petites manies ou ustensiles indispensables", raconte l'autrice. Finalement, les mets proposés sont tantôt basiques, tantôt franchement élaborés. "Cela dépend vraiment du moment: au cours des années, j'ai pu voir des chefs mitonner une tartine toute simple après un service épuisant, et d'autres se lancer dans de grandes préparations techniques pour célébrer une occasion particulière à la maison", souligne Victoire Loup, qui a été émue par "le sentiment de transmission" que l'on retrouve dans les anecdotes rassemblées: "Certains rendent hommage aux recettes de leur mère, père, grand-mère... D'autres donnent le goût de la cuisine à leurs enfants, trouvant des astuces pour les faire participer. C'était aussi drôle de découvrir les playlists qu'ils écoutent en cuisinant: Coldplay pour Anne-Sophie Pic, U2 et David Bowie pour Christophe Michalak, Bigflo et Oli pour Michel Sarran..." Autant de détails amusants que l'on picore au fil des pages et qui rendent ce livre de recettes si attractif. "Ce bouquin a été pour moi une façon de m'intéresser aux cuisiniers durant cette période singulière où les restaurants étaient délaissés. Et aujourd'hui, grâce à la presse qui soutient l'ouvrage, nous ne cessons de promouvoir les chefs participants", conclut l'initiatrice du projet qui, elle-même, a glané des conseils auprès des cuisiniers qu'elle a rencontrés, comme la technique de cuisson parfaite des pâtes de la Marseillaise Mahéva Angelmann. "Utilisez ce moyen Mnémotechnique pour les proportions: 1 l / 10 g / 100 g. Avec 1 l d'eau, 10 g de sel et 100 g de pâtes, c'est la réussite garantie de la pâte pour l'amidon et la cuisson." Merci les chefs!