Les conseils de pro pour transformer sa terrasse ou balcon en véritable jungle urbaine

© National

Envie de transformer votre terrasse ou votre balcon en havre de paix, entre plantes verdoyantes et oiseaux qui chantonnent? Nos conseils pour se la jouer jungle urbaine en toute intimité.

Gilles Delfosse est architecte-paysagiste et a créé en 2017, avec deux amis, Jangala, une jungle urbaine en plein cœur de Liège, où locaux et touristes affluent. Il nous livre ses conseils.

Gilles Delfosse © National

Quelles plantes grimpantes offrent de l’intimité sans sacrifier la lumière?
Tout dépend du type d’espace et de la place dont on dispose, mais en centre-ville, on va privilégier des plantes en pot plutôt de type méditerranéen, qui n’ont pas besoin de beaucoup d’eau. Un olivier ou un laurier rose par exemple. Elles demandent peu d’entretien, et comme les conditions sont un peu plus rudes, elles sont plus résistantes. Si on opte pour une plante grimpante, il faut penser à avoir une quantité de substrat suffisante pour qu’elle puisse implanter ses racines durablement.

Créer une ambiance jungle sur une terrasse ombragée, c’est possible aussi?
Il suffit d’opter pour des plantes «plus de chez nous», moins gourmandes en soleil et puis d’adapter en fonction de la taille dont on dispose pour le pot. Si on veut végétaliser son balcon de manière intensive, il faut prévoir un bac important, de 40 à 50 cm de hauteur, pour éviter de devoir arroser tous les deux jours. Le lierre fonctionne bien, et son atout est qu’il peut pendre ou grimper sur un treillis, c’est très versatile. Tout ce qui est graminées aussi (miscanthus, pennisetum…) ou du bambou. Ce n’est pas indigène, mais ça présente l’avantage de rester vert en hiver, avec plein de hauteurs différentes selon les variétés.

Les erreurs à éviter quand on verdit son balcon?
Il ne faut pas négliger le volume du substrat, et selon le type de plante, il faudra s’assurer que le pot soit assez grand. Il faut aussi bien connaître l’orientation de l’espace: suivant qu’on soit au nord ou au sud, on ne va pas verdir de la même façon. Les érables japonais sont jolis en terrasse, mais ils sèchent hyper vite en plein cagnard.

Quid des plantes tropicales en pot?
Il ne faut pas oublier de les rentrer en hiver. Après, même en été, je ne recommande jamais l’utilisation de plantes tropicales car elles aiment non seulement la chaleur mais aussi l’humidité, et ici, il fait trop sec.

Que faire si on n’a vraiment pas la main verte?
Jamais de fausses plantes ( rires). L’idéal est de se rendre en pépinière pour bénéficier de conseils adaptés à son profil de jardinier.

28, En Neuvice, à 4000 Liège, jangala-shop.com

Mini espace, maxi effet

Pour profiter au maximum de votre oasis en ville.

Traverse, table ronde pliante en teck et aluminiun (prix sur demande), Royal Botania. © photos: SDP
Toile d’ombrage en triangle Dreamsail (5 m) (199 euros), Nesling.

1/4

Toile d’ombrage en triangle Dreamsail (5 m) (199 euros), Nesling.

Lisa Swing, fauteuil suspendu en acier et pare-soleil en tissu de Marcello Ziliani (1 430 euros), Scab Giardino.

2/4

Lisa Swing, fauteuil suspendu en acier et pare-soleil en tissu de Marcello Ziliani (1 430 euros), Scab Giardino.

Jules, étagère à plantes multifonctionnelle en pin et métal (299 euros), Maisons du Monde.

3/4

Jules, étagère à plantes multifonctionnelle en pin et métal (299 euros), Maisons du Monde.

Vappeby, speaker Bluetooth d’extérieur avec lumière d’ambiance (49,99 euros), Ikea.

4/4

Vappeby, speaker Bluetooth d’extérieur avec lumière d’ambiance (49,99 euros), Ikea.

Toile d’ombrage en triangle Dreamsail (5 m) (199 euros), Nesling.

1/4

Toile d’ombrage en triangle Dreamsail (5 m) (199 euros), Nesling.

Lisa Swing, fauteuil suspendu en acier et pare-soleil en tissu de Marcello Ziliani (1 430 euros), Scab Giardino.

2/4

Lisa Swing, fauteuil suspendu en acier et pare-soleil en tissu de Marcello Ziliani (1 430 euros), Scab Giardino.

Jules, étagère à plantes multifonctionnelle en pin et métal (299 euros), Maisons du Monde.

3/4

Jules, étagère à plantes multifonctionnelle en pin et métal (299 euros), Maisons du Monde.

Vappeby, speaker Bluetooth d’extérieur avec lumière d’ambiance (49,99 euros), Ikea.

4/4

Vappeby, speaker Bluetooth d’extérieur avec lumière d’ambiance (49,99 euros), Ikea.

Déploiement d’ailes

Pour faire du moindre espace vert un terrain de jeu prisé par les oiseaux, on suit les recommandations de la plate-forme Ornithomedia.com, le rendez-vous en ligne des amateurs d’ornithologie.

  • Assurer leurs besoins vitaux

Soit manger, boire, s’abriter et nicher. Quatre rôles que votre jardin, balcon ou terrasse doit remplir pour que les oiseaux choisissent de vous rendre visite.

  • Prendre de la hauteur

En règle générale, les experts préconisent de proposer aux oiseaux différents étages de végétation, toutes les espèces n’ayant pas les mêmes besoins, entre celles qui nichent dans les arbustes et celles qui se nourrissent au sommet des arbres. En pratique, difficile d’installer un chêne centenaire sur votre terrasse, donc il s’agit plutôt d’opter pour des plantes grimpantes. Chèvrefeuille, lierre ou vigne vierge peuvent pousser sur un mur et offrent la cachette idéale en période de nidification. Bon à savoir: les baies du lierre grimpant sont particulièrement appréciées des oiseaux, qui en sont très friands, surtout au sortir de l’hiver.

  • Attirer les insectes

Et prendre ainsi soin d’assurer que les volatiles de passage auront de quoi se restaurer, et se rappelleront de faire à nouveau arrêt chez vous. Outre l’ajout à votre déco d’un hôtel à insectes, sachez que plus les plantes et fleurs que vous choisissez seront variées, plus la population d’insectes qui s’y cache le sera elle aussi.

  • Planter malin

Certaines espèces de fleurs attirent tout particulièrement les oiseaux granivores (le moineau ou le chardonneret, par exemple) ainsi que les oiseaux insectivores (rouge-gorge, merle noir…) car elles sont à la fois source de graines et d’appât à insectes et papillons. Les semis préférés de ces volatiles? On notera entre autres l’échinacée, les œillets, le pourpier, le zinnia ou encore le thym. Sachez également que les mésanges n’aiment rien tant que les graines de tournesol.

  • Penser à l’eau

Les oiseaux en ont besoin toute l’année. Le bruit de l’eau qui coule les attire, donc si vous hésitiez à vous offrir une petite cascade décorative, voici un argument supplémentaire pour le faire. Vous avez investi dans un bain d’oiseaux mais ceux du quartier le boudent? C’est peut-être parce que l’eau n’est pas assez propre à leur goût, celle-ci devant être changée tous les deux ou trois jours pour qu’ils aient envie de s’y abreuver et de s’y baigner. Ainsi que le souligne l’équipe d’Ornithomedia.com, «un point d’eau, peu importe sa grandeur, est l’un des moyens les plus sûrs pour attirer les oiseaux». Et il n’y a pas besoin d’engranger des frais pour en installer un dans votre jungle urbaine: «Vous pouvez improviser avec un simple couvercle de poubelle renversé au sol ou la soucoupe d’un pot de fleurs.» Seule règle à respecter: que la profondeur du réceptacle choisi ne dépasse pas les 5 cm.

Plus d’infos: ornithomedia.com

Nichoir, mon beau nichoir

Abris architecturaux pour drôles d’oiseaux.

Nichoir d’architecte en porcelaine à impression 3D (à partir de 580 euros), Claesson Koivisto Rune sur

1/4

Nichoir d’architecte en porcelaine à impression 3D (à partir de 580 euros), Claesson Koivisto Rune sur

Nichoir et étagère d’alimentation inspiration Art déco (à partir de 62 euros), Wildlife Garden, sur

2/4

Nichoir et étagère d’alimentation inspiration Art déco (à partir de 62 euros), Wildlife Garden, sur

Nichoir et pignon à gradins en bois (à partir de 29,95 euros), Studio Frederik Roijé, sur

3/4

Nichoir et pignon à gradins en bois (à partir de 29,95 euros), Studio Frederik Roijé, sur

Nichoir Palm Canyon (à partir de 247 euros), Pleasant Ranch, sur

4/4

Nichoir Palm Canyon (à partir de 247 euros), Pleasant Ranch, sur

Nichoir d’architecte en porcelaine à impression 3D (à partir de 580 euros), Claesson Koivisto Rune sur

1/4

Nichoir d’architecte en porcelaine à impression 3D (à partir de 580 euros), Claesson Koivisto Rune sur

Nichoir et étagère d’alimentation inspiration Art déco (à partir de 62 euros), Wildlife Garden, sur

2/4

Nichoir et étagère d’alimentation inspiration Art déco (à partir de 62 euros), Wildlife Garden, sur

Nichoir et pignon à gradins en bois (à partir de 29,95 euros), Studio Frederik Roijé, sur

3/4

Nichoir et pignon à gradins en bois (à partir de 29,95 euros), Studio Frederik Roijé, sur

Nichoir Palm Canyon (à partir de 247 euros), Pleasant Ranch, sur

4/4

Nichoir Palm Canyon (à partir de 247 euros), Pleasant Ranch, sur

Sans fil

Solutions lumineuses pour lâcher prise.

Quasar, suspension et lampe de table sur piles (199 euros), Petite Friture.

1/5

Quasar, suspension et lampe de table sur piles (199 euros), Petite Friture.

Ropy, lampe à arc à énergie solaire (929 euros), Royal Botania.

2/5

Ropy, lampe à arc à énergie solaire (929 euros), Royal Botania.

Guidelight, éclairage directionnel et d’ambiance rechargeable (98 euros), Weltevree.

3/5

Guidelight, éclairage directionnel et d’ambiance rechargeable (98 euros), Weltevree.

Bellhop, lampe de table rechargeable (235 euros), Flos.

4/5

Bellhop, lampe de table rechargeable (235 euros), Flos.

Lumo, éclairage LED à énergie solaire (139 euros), Exterioo.

5/5

Lumo, éclairage LED à énergie solaire (139 euros), Exterioo.

Quasar, suspension et lampe de table sur piles (199 euros), Petite Friture.

1/5

Quasar, suspension et lampe de table sur piles (199 euros), Petite Friture.

Ropy, lampe à arc à énergie solaire (929 euros), Royal Botania.

2/5

Ropy, lampe à arc à énergie solaire (929 euros), Royal Botania.

Guidelight, éclairage directionnel et d’ambiance rechargeable (98 euros), Weltevree.

3/5

Guidelight, éclairage directionnel et d’ambiance rechargeable (98 euros), Weltevree.

Bellhop, lampe de table rechargeable (235 euros), Flos.

4/5

Bellhop, lampe de table rechargeable (235 euros), Flos.

Lumo, éclairage LED à énergie solaire (139 euros), Exterioo.

5/5

Lumo, éclairage LED à énergie solaire (139 euros), Exterioo.

Partner Content