L’été sera brasero: notre mode d’emploi pour bien le choisir et bien l’utiliser

Le brasero, l'accessoire indispensable du jardin post déconfinement
Fanny Bouvry

Puisqu’il est de bon ton de recevoir dehors en ces temps déconfinés, et puisqu’il ne fait pas toujours très chaud dans notre petit pays, on mise sur un brasero ou une cheminée d’extérieur pour recevoir ses amis. Et prolonger le plaisir jusqu’au bout de la nuit.

Ça sert à quoi?

Le brasero peut être utilisé comme chauffage d’appoint lors de soirées fraîches. On y fait un feu de camp et on s’installe autour, un verre à la main, pour refaire le monde et profiter de l’été. Il décore aussi les terrasses et jardins et sert, à l’occasion, de barbecue (grâce à divers accessoires vendus, tels que des grilles ou marmites à suspendre). Le must: y faire griller des Marshmallows comme dessert, pour régaler toutes les générations.

On le choisit comment?

Il faut d’abord déterminer si vous désirez un brasero ou une cheminée mobile d’extérieur. Le premier est plus discret mais ouvert, ce qui peut être dangereux dans certaines circonstances. La seconde est davantage présente dans la déco, souvent plus chère, mais cerne mieux les flammes et la fumée. Concernant les braseros, la plupart des modèles sont en fonte ou en acier, ce second matériau étant moins lourd à déplacer. Il faudra aussi choisir la forme de l’objet. Le brasero en panier permet de voir le feu tout autour, mais un risque d’incendie persiste car les braises ne sont pas enfermées. La coupelle offre une belle alternative, moins ajourée et aux lignes plutôt design. On la choisira suffisamment large pour accueillir les bûches: entre 60 cm et 120 cm à l’idéal.

Quelles sont les précautions à prendre?

Le foyer doit être placé dans un endroit ouvert et à minimum 1,5 mètres de toute végétation ou objet pouvant s’enflammer.

La surface de pose doit être bien stable et non-inflammable. Une terrasse carrelée ou bétonnée, ou des graviers seront parfaits. Si vous placez le brasero sur l’herbe, prévoyez une plaque en bois ou métallique (certains modèles sont vendus avec) pour ne pas brûler le gazon. Méfiez-vous également du vent, qui peut faire voler les braises.

Gardez les enfants et animaux à distance; protégez le brasero des intempéries pour éviter qu’il ne se gorge d’eau; prévoyez un point d’eau ou un extincteur à proximité et éteignez impérativement le feu en fin de soirée.

On l’allume comment?

Placez des briquettes allume-feu ou un peu de journal que vous recouvrez de petits bois secs et mettez-y le feu. Lorsqu’il y a des flammes, placez des bûches de différentes tailles par-dessus. Puis, alimentez le feu en bois sec et non traité (ou en charbon de bois) tout au long de la soirée.

Brasero Eva Solo FireGlobe, 285 euros.
Brasero Eva Solo FireGlobe, 285 euros.
L'été sera brasero: notre mode d'emploi pour bien le choisir et bien l'utiliser
Brasero Höfats, 339 euros.
Brasero Höfats, 339 euros.
Brasero Barbecook, 99 euros.
Brasero Barbecook, 99 euros.
Cheminée d'extérieur Ducatillon, 59,99 euros.
Cheminée d’extérieur Ducatillon, 59,99 euros.
Brasero Konstantin Slawinski, 799 euros.
Brasero Konstantin Slawinski, 799 euros.
Braséro Josper @ made.com, 189 euros.
Braséro Josper @ made.com, 189 euros.
Brasero Maisons du Monde, 99 euros
Brasero Maisons du Monde, 99 euros
Cheminée d'extérieur Maisons du monde, 199 euros
Cheminée d’extérieur Maisons du monde, 199 euros
Brasero Nature & Découvertes, 27,90 euros.
Brasero Nature & Découvertes, 27,90 euros.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content