Pourquoi il vaut mieux offrir une carte cadeau plutôt que du cash

Et si offrir une carte cadeau était en fait tout sauf tristounet? © Canva
Kathleen Wuyard

Au panthéon des cadeaux quand on manque d’inspiration, la carte cadeau a encore plus mauvaise réputation que l’enveloppe d’espèces sonnantes et trébuchantes. À tort, assurent les experts.

Dans l’imaginaire populaire, quitte à « ne pas se fouler », mieux vaut encore offrir une enveloppe remplie de cash: après tout, ainsi, la personne qui la reçoit est entièrement libre de choisir ce qu’elle en fera, sans contrainte de budget ni d’adresse attitrée où la dépenser. Et pourtant, contrairement aux idées reçues, la carte cadeau offrirait bien plus de liberté à son destinataire. En cause, justement, le fait qu’il ne s’agit pas là d’argent véritable mais bien d’un bon à valoir.

Choix difficile

Ainsi que l’ont découvert les membres de la Society for Personality and Social Psychology en étudiant de plus près la psychologie derrière l’acte d’offrir, le plaisir procuré par ce dernier diminue drastiquement quand le cadeau est destiné à une personne considérée comme « difficile ». Andong Cheng, Meg Meloy, et Evan Polman, les chercheurs en charge de l’étude, soulignent, sans véritable surprise, que « les gens sont moins motivés et plus susceptibles de minimiser leurs efforts, par excemple en offrant une carte cadeau ou de l’argent, quand ils doivent gâter une personne compliquée à satisfaire ». Le revers de la médaille étant que, quand des listes entrent en jeu, ces mêmes personnes sont plus susceptibles que d’autres, plus accomodantes, de recevoir les cadeaux qu’ils ont demandé.

Et si vous comptez justement parmi vos proches quelqu’un qui « a tout »/ »n’est jamais content(e) »/ »dit qu’il ou elle ne veut rien mais ce n’est pas vrai » ou autres profils charmants à gâter, sachez que pour faire mouche, une carte cadeau est un meilleur choix que du cash.

Le plaisir avant tout

Deux autres membres de la Society for Personality, Chelsea Helion et Thomas Gilovich, se sont pour leur part intéressés aux dynamiques qui sous-tendent ces dernières, ce qui leur a permis de réaliser que pour la plupart des gens, le plaisir est double, car les bons cadeaux offrent une flexibilité similaire à celle de l’argent liquide (à moins, peut-être de les acheter dans une boutique obscure ou inaccessible, mais quel intérêt?) avec le bénéfice ajouté qu’ils sont offerts spécifiquement dans le but d’être dépensés pour se faire plaisir.

Autrement dit, « bien que techniquement, une carte cadeau dans un grand magasin pourrait servir à acheter des objets ennuyeux mais nécessaires comme des essuies de vaisselle par exemple, la plupart des gens ont l’impression de « trahir » l’intention derrière la carte en l’utilisant de la sorte » décrypte Chelsea Helion. Et d’ajouter que « lorsqu’ils paient avec une carte cadeau, les gens vont avoir plus tendance qu’avec du cash à s’offrir quelque chose qui leur fait vraiment plaisir plutôt que quelque chose dont ils ont besoin ». Avis à tous les lutins du Père Noël qui nous lisent…

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content