Défi n°13 : on travaille (un peu) son cardio

© getty
Nicolas Balmet

Soyez honnêtes: on ne vous a pas demandé beaucoup d’effort physique depuis le début de cette Tournée Minérale. Oui mais ça, c’était avant.

Inutile d’avoir pour objectif une victoire aux Jeux Olympiques prochains – c’est déjà en juillet, donc vraiment, laissez tomber. Non, l’idée, c’est juste de pratiquer des exercices dynamiques afin de déverrouiller des parties insoupçonnées de votre organisme… et même de votre mental. Vous savez à quel point les endorphines sont excellentes pour le moral grâce à leur action sédative (certains comparent cet effet relaxant à celui de… la morphine). Et beaucoup savent déjà que ces endorphines connaissent des pics de production plus ou moins intenses selon nos activités.

L’idu0026#xE9;e, c’est juste de pratiquer des exercices dynamiques afin de du0026#xE9;verrouiller des parties insoupu0026#xE7;onnu0026#xE9;es de votre organisme… et mu0026#xEA;me de votre mental

Chez certains individus, le simple fait de manger du chocolat peut libérer des endorphines. Pour d’autres, ce sera en se pliant en quatre… sous la couette. Et donc, on y arrive : pour à peu près tout le monde, le sport est le meilleur moyen d’atteindre cet état de grâce très apprécié – voire recherché – par les joggeurs.

Ici, Sarah-la-coach ne vous demande pas de vous transformer en Usain Bolt, mais vous propose simplement un petit renforcement de votre musculature et de votre souffle. Pour la connaître un peu, on sait qu’elle utilise chez elle un petit trampoline de salon. Mais une corde à sauter peut suffire, tout comme… des escaliers, que vous pouvez remonter une dizaine de fois tous les matins. Mais dans ce cas, attention à la marche, comme dirait l’autre.

Bonne descente !

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Pratiquer du yoga dynamique ne veut pas dire aller plus vite mais travailler davantage le souffle et le renforcement sur tous les plans (musculaire, mental et respiratoire). Vous n’aurez pas les mêmes sensations que si vous courez ou sautez à la corde pendant 30 minutes. Par contre, vous allez développer votre souffle et vous muscler en vous étirant en même temps. Du coup, c’est encore mieux, pas d’usure des genoux ni de tassement de la colonne vertébrale! Et si vous utilisez la respiration ujjayi , vous vous sentirez centré en fin de séance, en plus de tout le reste!

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content