...

Un lieu qui n'a pas été choisi au hasard, car au-delà de ses indéniables qualités modernistes, l'édifice abritera bientôt un vaste musée d'art contemporain, dont les 35 000 mètres carrés comprendront une section " archi ". Surnommé Mies Award, car décerné conjointement par la Commission européenne et la Fondation Mies van der Rohe, le prix principal s'accompagne depuis 2001 d'un Emerging Architect Award ; des 355 projets proposés, le jury international a sélectionné une short list de 40, avant de limiter le nombre de finalistes à cinq. Et ce sont les Néerlandais de NL Architects et XVW architectuur qui décrochèrent la timbale, tandis que la récompense dédiée au " Talent émergent " fut octroyée au bureau bruxellois MSA, pour son projet Logements Navez (photos), réalisé en collaboration avec V+, à Schaerbeek. Depuis la création du Mies Award en 1988, c'est la première fois qu'un concepteur belge en est lauréat - cocorico. Si l'événement braque les projecteurs sur ce que l'architecture européenne peut offrir de meilleur, les deux gagnants de cette édition 2017, soit la réhabilitation de l'immense complexe Kleiburg à Amsterdam et l'immeuble Navez, relèvent du logement collectif à dimension sociale, confirmant ainsi la préférence du jury pour des projets à vocation citoyenne au détriment de constructions iconiques signés par des starchitectes. Une évolution qui avait déjà touché le Pritzker Prize, et qui fut joliment résumée par la directrice de la Fondation Mies van der Rohe, Anna Ramos : " Les choses peuvent êtres ordinaires et héroïques à la fois. " MATHIEU NGUYEN