" Une fois chez moi, je mets tout de côté. " Elle rit. " Je me déshabille le plus vite possible... j'entends par là que j'enfile des vêtements plus confortables et, quand j'ai la chance de pouvoir le faire, trois fois par an peut-être, je passe la journée en pyjama. " Talons hauts au travail, pieds nus à la maison. Elle aime toutefois aussi travailler chez elle. " Chez moi, je me concentre mieux, ce qui est surtout nécessaire pour le travail administratif, parce qu'ici, au Divin, je suis constamment interrompue et distraite. "

SA DEMEURE, SON SANCTUAIRE

L'important, c'est le confort, c'est se sentir bien chez soi. " Le confort, j'entends par là : c'est chez moi. Il y a aussi quelque chose de très romantique dans ce concept. Avec mon partenaire, nous sommes partis de rien pour créer notre intérieur. Ici, nous savourons ensemble de délicieux repas, ici nous passons du temps ensemble, ici nous dormons, ici nous écoutons de la musique. C'est unique et profond. " Pour Sepideh, sa demeure est son sanctuaire. " Je n'invite pas tout le monde à la maison. Ceux qui entrent chez moi ont toute ma confiance. "

Et si vous avez la chance d'être invité chez elle, elle se démènera pour que vous vous sentiez à l'aise. " La convivialité coule dans mon sang. Des chips, ça ne suffit pas. Il faut faire des efforts, prendre le temps et préparer quelques amuse-bouches pour accompagner un verre de vin. Il faut profiter du moment. " Sa maison doit être cosy. " Ma maison, c'est mon nid. Il y a quelque chose quasi d'animal, il faut y vivre. Je ne pourrais pas habiter dans une maison sans vie, où tout est trop carré. " Malgré tout, il y a une place pour chaque chose. " Notre maison n'est pas grande. Il est donc important que chaque centimètre carré d'espace soit exploité de manière optimale. "

© Steven Massart

HEUREUX HASARD

" Mon lieu de vie doit être beau, il doit refléter une identité. Je privilégie la qualité avec un souci du détail. Voyez par exemple les pieds de mon canapé à la maison. Ils sont petits, mais tellement jolis. Ici, au restaurant, le dossier des chaises s'incline très légèrement pour un bien meilleur confort. Ce sont des petits détails, mais qui ont leur importance du point de vue de la qualité. " Cette qualité et ce souci du détail, Sepideh les retrouve également dans la collection Hermitage de Recor Home. Cette gamme est faite pour elle : confortable, sophistiquée, romantique et élégante. Qualité et heureux hasard. " Il y a quelque temps, j'étais à un marché aux puces à la recherche d'un joli verre en cristal pour la photo des cocktails que je prépare pour Het Laatste Nieuws. Je n'ai pas trouvé le verre, mais je suis tombée sur un très joli sucrier, que nous utilisons encore aujourd'hui quotidiennement. "

Mon lieu de vie doit être beau, il doit refléter une identité. Je privilégie la qualité avec un souci du détail.

Sepideh est toujours sur la route. Comment fait-elle pour gérer cette vie trépidante ? " Les maîtres-mots sont la planification et une bonne nuit de sommeil. " Elle rit parce qu'en matière de sommeil, elle accuse un peu de retard. " Heureusement, je n'ai pas besoin de beaucoup de sommeil. L'important, c'est surtout de bien s'organiser et de mettre tout en oeuvre pour respecter les délais. Et parfois, il faut savoir dire non et bien choisir ses projets. Pour moi, le plus important lorsque j'accepte un projet, c'est d'en retirer de la satisfaction et du plaisir. Le tout, c'est de toujours trouver la juste dose, le bon équilibre. "

© Steven Massart

ÉQUILIBRE

L'une des devises de Sepideh, c'est l'équilibre. Et pour un sommelier de renom comme elle, l'équilibre est indispensable. " Le vin doit être équilibré. Il faut trouver le bon équilibre entre l'alcool, le sucre, le goût... et dans le même temps, le vin doit être en équilibre avec le plat. Comme dans la vie, il faut trouver la bonne combinaison, rechercher l'équilibre entre votre vie professionnelle, votre vie privée et le temps que vous consacrez à votre propre personne. Ce n'est pas toujours évident, mais la recherche est déjà un accomplissement en soi. À chaque jour son défi. Il est essentiel de pouvoir se regarder quotidiennement dans le miroir et de pouvoir se dire que l'on a accompli quelque chose - pour vous en tant qu'être humain, mais aussi pour vos parents, votre compagnon, vos amis. Ce n'est jamais une habitude, mais bien un exercice quotidien.

Sepideh se montre aussi philosophe quant à l'avenir. " Vous devez vous rappeler d'où vous venez et quel est votre objectif. Vous devez également oser vous remettre en question. Est-ce que je fais bien ? Est-ce que je fais mal ? Vous confronter, chaque jour, au miroir. Est-ce que tout est sous contrôle ? Sommes-nous dans le bon ou non ? C'est mon idée, alors je le fais de cette manière. Vous devez vous fixer un objectif et mettre tout en oeuvre pour le réaliser. Vous devez laisser de la place aux hasards qui se mettront sur votre route. Il vous faudra peut-être plus de temps pour y arriver, mais vous aurez vécu bien plus de choses. "

https://www.divinbysepi.be

Lisez ici ce que signifie 'rentrer chez soi' pour les autres ambassadeurs et découvrez l'histoire derrière les collections de Recor Home.

www.recorhome.com

" Une fois chez moi, je mets tout de côté. " Elle rit. " Je me déshabille le plus vite possible... j'entends par là que j'enfile des vêtements plus confortables et, quand j'ai la chance de pouvoir le faire, trois fois par an peut-être, je passe la journée en pyjama. " Talons hauts au travail, pieds nus à la maison. Elle aime toutefois aussi travailler chez elle. " Chez moi, je me concentre mieux, ce qui est surtout nécessaire pour le travail administratif, parce qu'ici, au Divin, je suis constamment interrompue et distraite. "SA DEMEURE, SON SANCTUAIREL'important, c'est le confort, c'est se sentir bien chez soi. " Le confort, j'entends par là : c'est chez moi. Il y a aussi quelque chose de très romantique dans ce concept. Avec mon partenaire, nous sommes partis de rien pour créer notre intérieur. Ici, nous savourons ensemble de délicieux repas, ici nous passons du temps ensemble, ici nous dormons, ici nous écoutons de la musique. C'est unique et profond. " Pour Sepideh, sa demeure est son sanctuaire. " Je n'invite pas tout le monde à la maison. Ceux qui entrent chez moi ont toute ma confiance. " Et si vous avez la chance d'être invité chez elle, elle se démènera pour que vous vous sentiez à l'aise. " La convivialité coule dans mon sang. Des chips, ça ne suffit pas. Il faut faire des efforts, prendre le temps et préparer quelques amuse-bouches pour accompagner un verre de vin. Il faut profiter du moment. " Sa maison doit être cosy. " Ma maison, c'est mon nid. Il y a quelque chose quasi d'animal, il faut y vivre. Je ne pourrais pas habiter dans une maison sans vie, où tout est trop carré. " Malgré tout, il y a une place pour chaque chose. " Notre maison n'est pas grande. Il est donc important que chaque centimètre carré d'espace soit exploité de manière optimale. "HEUREUX HASARD" Mon lieu de vie doit être beau, il doit refléter une identité. Je privilégie la qualité avec un souci du détail. Voyez par exemple les pieds de mon canapé à la maison. Ils sont petits, mais tellement jolis. Ici, au restaurant, le dossier des chaises s'incline très légèrement pour un bien meilleur confort. Ce sont des petits détails, mais qui ont leur importance du point de vue de la qualité. " Cette qualité et ce souci du détail, Sepideh les retrouve également dans la collection Hermitage de Recor Home. Cette gamme est faite pour elle : confortable, sophistiquée, romantique et élégante. Qualité et heureux hasard. " Il y a quelque temps, j'étais à un marché aux puces à la recherche d'un joli verre en cristal pour la photo des cocktails que je prépare pour Het Laatste Nieuws. Je n'ai pas trouvé le verre, mais je suis tombée sur un très joli sucrier, que nous utilisons encore aujourd'hui quotidiennement. "Sepideh est toujours sur la route. Comment fait-elle pour gérer cette vie trépidante ? " Les maîtres-mots sont la planification et une bonne nuit de sommeil. " Elle rit parce qu'en matière de sommeil, elle accuse un peu de retard. " Heureusement, je n'ai pas besoin de beaucoup de sommeil. L'important, c'est surtout de bien s'organiser et de mettre tout en oeuvre pour respecter les délais. Et parfois, il faut savoir dire non et bien choisir ses projets. Pour moi, le plus important lorsque j'accepte un projet, c'est d'en retirer de la satisfaction et du plaisir. Le tout, c'est de toujours trouver la juste dose, le bon équilibre. "ÉQUILIBREL'une des devises de Sepideh, c'est l'équilibre. Et pour un sommelier de renom comme elle, l'équilibre est indispensable. " Le vin doit être équilibré. Il faut trouver le bon équilibre entre l'alcool, le sucre, le goût... et dans le même temps, le vin doit être en équilibre avec le plat. Comme dans la vie, il faut trouver la bonne combinaison, rechercher l'équilibre entre votre vie professionnelle, votre vie privée et le temps que vous consacrez à votre propre personne. Ce n'est pas toujours évident, mais la recherche est déjà un accomplissement en soi. À chaque jour son défi. Il est essentiel de pouvoir se regarder quotidiennement dans le miroir et de pouvoir se dire que l'on a accompli quelque chose - pour vous en tant qu'être humain, mais aussi pour vos parents, votre compagnon, vos amis. Ce n'est jamais une habitude, mais bien un exercice quotidien.Sepideh se montre aussi philosophe quant à l'avenir. " Vous devez vous rappeler d'où vous venez et quel est votre objectif. Vous devez également oser vous remettre en question. Est-ce que je fais bien ? Est-ce que je fais mal ? Vous confronter, chaque jour, au miroir. Est-ce que tout est sous contrôle ? Sommes-nous dans le bon ou non ? C'est mon idée, alors je le fais de cette manière. Vous devez vous fixer un objectif et mettre tout en oeuvre pour le réaliser. Vous devez laisser de la place aux hasards qui se mettront sur votre route. Il vous faudra peut-être plus de temps pour y arriver, mais vous aurez vécu bien plus de choses. " https://www.divinbysepi.be