AN 1. " Je déclare l'état d'urgence. " Ainsi parlait Franc'Pairon en septembre 1999, tout en " dessinant " le projet d'un master en création au sein de l'IFM - l'idée n'est pas de bâtir une école de mode de plus, mais de " proposer à des personnalités créatives fortes l'étape ultime avant le monde réel ". Ouverture très officielle le 17 janvier 2000, à Paris, avec des étudiants venus des quatre coins du monde, des cours en anglais étalés sur un an et cinq modules inten...

AN 1. " Je déclare l'état d'urgence. " Ainsi parlait Franc'Pairon en septembre 1999, tout en " dessinant " le projet d'un master en création au sein de l'IFM - l'idée n'est pas de bâtir une école de mode de plus, mais de " proposer à des personnalités créatives fortes l'étape ultime avant le monde réel ". Ouverture très officielle le 17 janvier 2000, à Paris, avec des étudiants venus des quatre coins du monde, des cours en anglais étalés sur un an et cinq modules intenses. Histoire de les plonger " dans une cadence effrénée ", de " mettre créateurs et professionnels en écho, en dynamique avec l'extérieur, à travers des projets concrets réalisés sur le terrain - des chaussures avec des chausseurs, des sacs avec des maroquiniers, des motifs avec des ennoblisseurs, des vêtements avec des façonniers. Projet audacieux certes mais grâce à Chanel et Hermès, qui furent les premiers à dire oui, beaucoup d'autres collaborations ont suivi... ". AN 5. " Vitesse de croisière. Une année boostante ! Des domaines nouveaux sont explorés... on est approché par la Fédération française de la ganterie, on conçoit linge de maison, dalles de sol, et même 176 paires de charentaises dans des coloris fous. Bientôt on parle de déménager quai d'Austerlitz, de s'agrandir... Il faut penser un nouveau projet. Une vraie question se pose alors : comment grandir sans perdre son âme ? Je préfère ouvrir un nouveau master dédié totalement aux accessoires : chaussures, sacs et lunettes. "AN 10. " L'année X : une prise de conscience du chemin parcouru, l'édition d'un grand cahier (avec les quelque 140 créatifs passés par l'IFM) et une expo rétrospective sur 1 000 m2 (*). Un bonheur ne vient jamais seul, - pour la première fois - des sacs dessinés par nos designers pour Le Tanneur, des lunettes pour Chantal Thomass et Thierry Lasry, des chaussures pour Carel seront commercialisés au printemps prochain, en 2012. " L'anniversaire donc, en une nuit, ce 14 avril où 10 ans de créations de mode, de vêtements et d'accessoires seront exposés, mis en scène et mixés avec une belle énergie et une folle allure. (*) X années de création de Mode à l'IFM, exposition ce 14 avril de 19 heures à 1 heure, aux Docks en Seine, entrée par l'IFM, 36, quai d'Austerlitz, à 75013 Paris. www.ifm-paris.com Expo ouverte au public, sur inscription : event@ifm-paris.com ANNE-FRANÇOISE MOYSON