RIMINI : LE PLUS FUTURISTE-LE DUOMO DE RON ARAD

Seul hôtel du centre historique de la célèbre cité balnéaire italienne, le Duomo est aussi le premier établissement hôtelier à avoir jamais bénéficié des talents de Ron Arad. On y reconnaît sans mal son obsession pour le travail sur les formes, dans une ambiance futuriste et chromée, de l'hallucinant hall d'entrée aux chambres dignes d'un film de Kubrick.
...

Seul hôtel du centre historique de la célèbre cité balnéaire italienne, le Duomo est aussi le premier établissement hôtelier à avoir jamais bénéficié des talents de Ron Arad. On y reconnaît sans mal son obsession pour le travail sur les formes, dans une ambiance futuriste et chromée, de l'hallucinant hall d'entrée aux chambres dignes d'un film de Kubrick. ON AIME : la claque visuelle procurée par ce projet un peu barré. 28, via Giordano Bruno, à 47900 Rimini, tél. : +39 0541 24215.Figure emblématique du design industriel britannique, David Carter a réaménagé sa propre demeure en " micro boutique- hôtel " d'à peine deux chambres. Un bed and breakfast aussi fascinant que son propriétaire, à mille lieues du vintage en toc, qui évoque une version d'Alice au pays des merveilles un brin plus rock. Devenu " le secret le mieux gardé de Londres ", le 40 Winks est plus que la promesse d'un séjour plein de charme et de fantaisie, une expérience rare dans l'intimité d'un attachant dandy. ON AIME : être reçu par David Carter himself et discuter avec lui autour d'une tasse de thé. Charming, isn't it ? 109, Mile End Road, Stepney Green, à Londres E1 4UJ, tél. : +44 20 7790 0259.En plein coeur de Barcelone, Patricia Urquiola a pu laisser libre cours à son talent lors de la transformation de cette ancienne banque en hôtel 5-étoiles pour la chaîne Mandarin Oriental. Dès le catwalk de l'entrée, suspendu au milieu d'un immense atrium, blancheur immaculée ponctuée de touches de couleur, jeux de transparence, de lumière et subtile présence végétale, ce n'est que luxe, calme et volupté. Du spa haut de gamme aux arabesques du Restaurant Blanc, tout y est d'un goût aussi exquis que les cocktails du Banker's bar, dont les plafonds sont tapissés d'authentiques coffres-forts. ON AIME : la piscine extérieure du dernier étage, avec vue imprenable sur la ville. 38, passeig de Gràcia, à 08007 Barcelone, tél. : +34 931 51 88 88. Comme son nom l'évoque, le Prizeotel de Brême, en Allemagne, est le premier " budget design hotel ", destiné à une clientèle soucieuse de la santé de son porte-monnaie mais exigeant tout le confort moderne : écran plat, lampe de bureau intégrant un dock iPod, connexion Wi-Fi à haut débit dans l'ensemble du bâtiment et même un large choix de produits frais pour le petit déjeuner. Pari gagné donc, pour le designer égyptien Karim Rashid, à tel point d'ailleurs qu'un deuxième Prizeotel ouvrira ses portes à Hambourg à l'horizon 2014. ON AIME : le prix, évidemment, qui fait de cet hôtel une alternative de choix aux établissements low-cost habituels. 12, Theodor-Heuss-Allee, à 28215 Brême, tél. : + 49 421 22 22 100.Ouvert à l'automne 2012, l'Andaz d'Amsterdam est l'oeuvre du designer néerlandais Marcel Wanders qui, au-delà de sa puissance visuelle, surprend par quelques partis pris conceptuels et audacieux, telle l'absence de réception. Par touches évidentes ou discrètes, Wanders rend un hommage surréaliste au passé maritime amstellodamois, dans une atmosphère confortable et sophistiquée, en tons gris-bleu rehaussés de lumière dorée. ON AIME : l'Observatoire du lobby, immense installation lumineuse représentant une extraordinaire constellation de globes et de sphères, rappelant les étoiles qui jadis guidaient les marins en mer. 587, Prinsengracht, à Amsterdam 1016 HT, tél. : +31 20 523 1234. Derrière l'imposante façade de l'ancien conservatoire d'Amsterdam, fleuron de la Museumplein bâti à la fin du xixe siècle, le Conservatorium étonne et séduit par son équilibre particulièrement réussi entre la préservation de l'héritage et le traitement contemporain, tirant le meilleur de l'approche limpide, à la fois sobre et simple mais d'une évidente élégance, de l'architecte et designer italien Piero Lissoni. ON AIME : l'atrium, son toit de verre et ses passerelles suspendues. 27, Van Baerlestraat, à Amsterdam 1071 AN, tél. : +31 20 570 0000.Dans le quartier des Halles, l'Hotel O est un cadre urban chic de choix pour se délasser après une journée passée dans la frénésie parisienne. Véritable challenge relevé par le designer français Ora-ïto, cette maison de 600 mètres carrés intègre quelque 30 chambres et se présente comme une nouvelle façon d'appréhender l'hôtellerie. Niches, alcôves, meubles entièrement encastrés... Toujours dans l'air du temps, Ora-ïto a su tirer le meilleur d'un espace restreint et créer un havre de paix tout en rondeur, entre influences asiatiques et science-fiction, comme une station orbitale qui ferait la part belle aux matériaux organiques tels que le bois et le tissu. Un audacieux mélange des genres. ON AIME : l'escalier qui mène aux chambres, imaginé comme un dégradé de couleurs acidulées. 19, rue Hérold, à 75001 Paris, tél. : +33 1 42 36 04 02.Connu pour héberger le gotha parisien depuis 1928, le Royal Monceau, palace " arty " à quelques encablures des Champs-Élysées, a récemment été revisité par Philippe Starck après une mémorable Demolition Party. Sans perdre en majesté, la version 2.0 réserve une place privilégiée à l'expression artistique avec une galerie d'art, un cinéma privé, une bibliothèque dédiée à l'art contemporain et même un studio mobile pour les musiciens débordant d'inspiration. Et pour se détendre après tant de culture, il y a le spa My blend par Clarins et deux restaurants gastronomiques, dont l'un se permet d'inviter le chef japonais multi-étoilé Nobu pour une résidence de quelques mois... ON AIME : les oeuvres d'art exposées dans les jardins et les parties publiques, mais aussi dans les chambres et les suites. 37, avenue Hoche, à 75008 Paris, tél. : +33 1 42 99 88 00. Pour le New Hotel, situé dans le piétonnier de la Plaka, dans la capitale grecque, les Campana se sont inspirés de l'histoire locale, sans se départir de leur habituelle exubérance pour autant. Artisanat du cru et récupération de matériaux, le style des frères brésiliens crève les yeux dans chaque pièce, tant on y décèle la même grammaire que pour leurs pièces les plus célèbres, comme la chaise Favela, qu'on retrouve d'ailleurs dans certaines chambres de l'hôtel. ON AIME : l'aplomb avec lequel les Campana sont parvenus à donner à leur univers tropical une note hellénique. 16, Filellinon, à 105 57 Athènes, tél. : +30 21 0327 3000.C'est dans cette ville oasis du sud-ouest de la Tunisie que Matali Crasset a fait ses premiers pas remarqués dans l'architecture hôtelière avec le Dar Hi Hotel, indéniable succès tant sur le fond que sur la forme. Entre écolodge haut de gamme et maison d'hôtes " all inclusive mais plutôt open fridge " aux portes du désert, l'adresse semble être l'endroit idéal pour déconnecter quelques jours, méditer ou faire une cure de détox. Apaisante mais jamais triste -en témoigne la vivacité des couleurs habillant les murs -, l'ambiance respire l'harmonie, dans un esprit d'authenticité et de symbiose avec son environnement. ON AIME : la convivialité tranquille et les méridiennes installées devant la grande baie vitrée, surplombant les toits de Nefta. Quartier Ezzaouia, à 2240 Nefta, tél. : +33 4 97 07 26 26. PAR MATHIEU NGUYEN