Quand on danse, on a forcément un autre rapport au vêtement et au mouvement que dans la vie de tous les jours. Le corps doit-il apprivoiser le costume ?

On le ressent très souvent comme une seconde peau, comme une prolongation de ses membres. Certaines chemises ou vestes peuvent même vous donner l'impression d'avoir des ailes. A l'inverse, des costumes entrent parfois en résistance avec le corps, créent de nouveaux codes dans la manière de bouger. Si l'on porte une jupe - que l'on soit un homme ou une femme, d'ailleurs -, selon qu'elle soit lourde ou légère, cela entraîne un tout autre rapport à la vitesse, au mouvement circula...