Faut-il y voir un signe de féminisation de la profession ? Ce sont en tous cas deux femmes qui piloteront, en tant que commissaires, la prochaine Biennale d'architecture de Venise. Yvonne Farrell et Shelley McNamar...

Faut-il y voir un signe de féminisation de la profession ? Ce sont en tous cas deux femmes qui piloteront, en tant que commissaires, la prochaine Biennale d'architecture de Venise. Yvonne Farrell et Shelley McNamara ont fondé l'agence Grafton, à Dublin, en 1977. Auteures de nombreuses réalisations d'écoles et d'universités, elles se sont aussi distinguées sur la lagune en remportant, en 2012, le Lion d'argent. Pour 2018, elles ont retenu le thème " Freespace ", entendant mettre en avant " la générosité insoupçonnée de chaque projet ". Inspirée par cette ligne directrice, c'est une équipe de quatre jeunes diplômés qui nous représentera en Italie. Dans le pavillon belge, Roxanne Le Grelle (coordinatrice de projets pour la revue A+), Léone Drapeaud (architecte), Manuel Léon Fanjul (collaborateur du bouwmeester de Charleroi) et Johnny Leya (architecte) s'interrogeront sur " les enjeux rencontrés par l'Union européenne au travers de son principal ancrage territorial, physique et symbolique à Bruxelles ".