Le vaste appartement que Rafaela et Kaj Forsblom occupent à Helsinki est entièrement dédié à l'art. Rien de surprenant : Kaj, galeriste depuis plus de trente ans, est aussi l'un des plus importants marchands nordiques. Quant à Rafaela, à Paris où elle a longtemps vécu, ou au bord de la Baltique, elle a toujours évolué dans l'univers artistique. Et c'est le souci d'offrir le cadre idéal à leurs superbes collections qui a guidé le couple dans le choix de sa résidence.
...

Le vaste appartement que Rafaela et Kaj Forsblom occupent à Helsinki est entièrement dédié à l'art. Rien de surprenant : Kaj, galeriste depuis plus de trente ans, est aussi l'un des plus importants marchands nordiques. Quant à Rafaela, à Paris où elle a longtemps vécu, ou au bord de la Baltique, elle a toujours évolué dans l'univers artistique. Et c'est le souci d'offrir le cadre idéal à leurs superbes collections qui a guidé le couple dans le choix de sa résidence. Ce bel espace de près de 800 m2 est en fait la réunion de deux appartements très hauts de plafond - environ 4 m, ce qui est rare à Helsinki. Pour le rendre conforme à leurs aspirations, les Forsblom ont fait appel à l'architecte finlandaise Iris Ulin et à l'architecte d'intérieur française Delphine Vendel. " Ce tandem féminin a très bien fonctionné, souligne Rafaela. En France, les architectes sont plutôt des artistes. En Finlande, ils ont tendance à avoir un tempérament d'ingénieur. Les deux jeunes femmes étaient donc très complémentaires et notre collaboration a été très fructueuse. Nous avons aussi eu la grande chance de tomber sur des entreprises irréprochables et très dévouées. "Tout détruire, tout reconstruire... Après un an d'études, deux années de chantier et un certain nombre de péripéties, le résultat est époustouflant. L'idée de Delphine Vendel, approuvée par tous, a été de raccorder les deux grandes surfaces par deux escaliers, ce qui donne à l'ensemble l'allure d'une maison particulière. Au premier niveau se trouvent une enfilade de salons, la bibliothèque, la salle à manger, la cuisine et l'office ainsi qu'un studio pour les amis. À l'étage ont été aménagés la chambre principale, toute blanche, avec sa salle de bains, son sauna et son dressing, un grand salon, un séjour familial et un bureau qui communique avec la bibliothèque par un escalier étroit. " Le cahier des charges remis aux architectes ne comportait que deux contraintes, explique Rafaela. Nous voulions pouvoir caser une très grande pièce de Julian Schnabel, Le Baiser de la série Tati, qui ne mesure pas moins de 5 m sur 5 m, et je désirais disposer quelque part un canapé rouge. Pour le reste, nous avons donné carte blanche à Delphine, qui a notamment été l'élève d'Andrée Putman. " Pour éviter de la figer en galerie d'art, Rafaela et Kaj ont souhaité que leur résidence raconte une histoire, la leur, et y ont donc aussi agencé meubles et objets de famille qui leur sont chers. " C'est triste de ne vivre qu'au milieu de choses entièrement nouvelles ", assurent-ils en ch£ur... Cela étant, les £uvres d'art contemporain mises en scène sont toutes dignes des plus grands musées de la planète. Mais elles sont aussi parfaitement intégrées au lieu. " Plusieurs artistes sont personnellement venus installer leurs pièces, confie Kaj. C'est le cas de Ross Bleckner qui a passé des journées à fixer les quatre-vingts toiles de sa composition Études d'oiseaux aux murs de l'entrée. Jannis Kounellis, lui, a choisi le mur où son admirable composition en acier et charbon pourrait être accrochée. Elle trône désormais dans la salle à manger. Des artistes finlandais ont aussi été sollicités pour créer des £uvres au c£ur même de l'appartement. Le designer Harri Koskinen a ainsi dessiné des vitrines pour mettre en valeur un exceptionnel ensemble de verres finlandais contemporains et a ajouté sa touche personnelle à l'un des saunas. Quant au sculpteur Pekka Jylhä, il a conçu la rampe en bronze qui orne le grand escalier en marbre blanc. " Chaque pièce dégage une atmosphère différente : dans celles tournées vers le sud, il y a des teintes claires et dans celles tournées vers le nord, il y a, au contraire, des couleurs vives, primaires, qui réchauffent l'ambiance comme dans la chambre d'amis éclairée par une grande £uvre de Roy Lichtenstein. Les Forsblom reçoivent beaucoup, et profitent de tous les coins et recoins de leur appartement. Leurs collections sont donc toujours en mouvement : les £uvres changent de place, certaines font leur apparition, d'autres disparaissent dans les réserves. Rafaela et Kaj accueillent en permanence artistes et amis de passage. Leur maison est vivante : c'est le meilleur usage qu'ils pouvaient faire de l'espace XXL dont ils jouissent... et le meilleur sort qu'ils pouvaient réserver aux £uvres d'art qu'ils chérissent. Carnet d'adresses en page 80.PAR LUXPRODUCTIONS.COM