UN CONCEPT. Hilde et Jan Franssens rêvaient depuis toujours d'ouvrir une chambre d'hôtes. Voici quelques années, ils sont invités à loger à bord d'un superbe yacht de luxe au large d'Antibes. Puis, ils découvrent le livre Loftboats, un ouvrage réunissant les plus beaux aménagements de bateaux. Il y a neuf ans, ils acquièrent une péniche de 55 mètres de longueur. Trop grande pour y vivre à deux, elle va rapidement les pousser à franchir le pas : ils décident de la transformer en bed & breakfast qu'ils aménageront selon leurs envies et qu'ils baptiseront Le Fabuleux Destin, en hommage à leur fille Laurie, trop tôt disparue, qui adorait le film de Jean-Pierre Jeu...

UN CONCEPT. Hilde et Jan Franssens rêvaient depuis toujours d'ouvrir une chambre d'hôtes. Voici quelques années, ils sont invités à loger à bord d'un superbe yacht de luxe au large d'Antibes. Puis, ils découvrent le livre Loftboats, un ouvrage réunissant les plus beaux aménagements de bateaux. Il y a neuf ans, ils acquièrent une péniche de 55 mètres de longueur. Trop grande pour y vivre à deux, elle va rapidement les pousser à franchir le pas : ils décident de la transformer en bed & breakfast qu'ils aménageront selon leurs envies et qu'ils baptiseront Le Fabuleux Destin, en hommage à leur fille Laurie, trop tôt disparue, qui adorait le film de Jean-Pierre Jeunet. Pour la transformation, le couple a fait appel au constructeur de navires Kurt Mestdagh. Celle-ci a eu lieu à Harelbeke et nécessité de savants calculs afin de pouvoir amarrer le tout de manière équilibrée et harmonieuse non loin du centre-ville d'Hasselt. Ce n'était pas sans difficultés. La piscine, remplie, pèse à elle seule 27 tonnes. L'architecte Vittorio Simoni, dont le fils, Matteo, a côtoyé Laurie au cours de théâtre, s'est, lui, occupé de l'aménagement intérieur. Et au premier coup d'oeil, on remarque que Le Fabuleux Destin déploie de plus beaux espaces et est bien plus chaleureux que les yachts habituels. Le colosse aux formes lourdes s'est métamorphosé en un lieu de repos authentique où il fait bon paresser. UNE NUIT. Les chambres sont sobres mais décorées avec goût, et équipées d'un système de couchage hydraulique Dorsoo, d'un écran plat et du Wi-Fi. Selon les cas, on dispose d'une douche à effet pluie ou colorée. En guise de bienvenue, nous partageons avec Jan Franssens un verre de Perle noire, produit d'après la méthode champenoise, tout en étant installés confortablement dans le lounge, qui était l'ancien logis du batelier, et aujourd'hui aménagé de chaises Gliss de Pedrali, de luminaires Doxis et de très élégantes lampes... Ikea. Tout ici respire la qualité et, au vu de la légèreté de l'ensemble, porte la signature de Vittorio Simoni. Quand le soleil fait son apparition, on peut observer le reflet de l'eau dans le plafond. UN TRUC EN PLUS. Les propriétaires se sont associés au chef étoilé Luc Bellings pour proposer un séjour gastronomique : les hôtes sont directement amenés à son restaurant pour y savourer son exquise cuisine. Tout aussi exquise, la collation matinale est composée d'une salade marocaine citronnée avec cannelle et menthe, un smoothie kiwi et banane, un oeuf brouillé accompagné d'un carpaccio de truffe, un pâté au genièvre d'Hasselt et noix, du fromage d'Hamont-Achel, ou une crêpe au sirop du Limbourg, etc. Et quand le temps le permet, le petit déjeuner peut être pris sur la terrasse. De quoi s'en mettre plein la vue. Le Fabuleux Destin compte quatre chambres à 185 euros pour 2 (155 euros pour 1 personne), petit déjeuner inclus. La formule gastronomique trois services all in, nuitée comprise, est à 295 euros pour 2, la formule quatre services à 395 euros, la formule VIP avec le menu cinq services à 510 euros. Pour 10 euros en plus par chambre, il est possible de réserver un service voiturier vers le restaurant. Le Fabuleux Destin, 68, Kempische Kaai, à 3500 Hasselt (coordonnées GPS : 44, Havenstraat). Tél. : 0476 23 29 41. www.chambresbhotes.be E-mail : info@chambresbhotes.be PIERRE DARGE