Un passeport en cours de validité, valable 3 mois minimum après votre entrée. Pour un séjour de 30 jours maximum : aucun visa n'est requis. Le visa touristique de 2 mois est à retirer (en 2 jours) à l'ambassade royale de Thaïlande, 2, square du Val de la Cambre, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 640 68 10.
...

Un passeport en cours de validité, valable 3 mois minimum après votre entrée. Pour un séjour de 30 jours maximum : aucun visa n'est requis. Le visa touristique de 2 mois est à retirer (en 2 jours) à l'ambassade royale de Thaïlande, 2, square du Val de la Cambre, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 640 68 10. National Tourist Board, 5, rue de la Tête d'Or, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 502 47 96. A Bangkok, le Tourism Authority of Thailand (TAT) est situé 372, Bamrung Meuang Rd. Tél. : +66 2 226 0060/72. Le thaï et l'anglais. Le baht (THB). 1 euro = 46 bahts. Typhoïde, tétanos et hépatite B sont conseillés. Le HIV est très présent à Bangkok. Il faut aussi se prémunir du paludisme. Pour appeler la Thaïlande depuis la Belgique, formez +66 suivi de l'indicatif de la zone et le numéro du correspondant. GMT + 7. Les compagnies Thaï Airways (35 vols/semaine), KLM ou encore Singapore Airlines offrent des vols qui varient de 550 euros à 720 euros (attention : de décembre à mars, c'est la haute saison et les vols sont souvent complets : réservez le plus longtemps possible à l'avance). Vérifiez les meilleures offres du moment sur : www.nouvellesfrontieres.be ou www.airstop.be A Bangkok Les possibilités de logement sont innombrables. De la modeste pension (à partir de 8 euros) aux palaces 5 étoiles (rendus très abordables par la dévaluation du bath û à partir de 95 euros), il y en a pour toutes les bourses. Les budgets serrés mettront le cap sur " Khao San Road " et les rues adjacentes du quartier Banglamphu, le repère des routards. Les soirées y sont souvent bruyantes, mais l'ambiance agréable. Si vous cherchez avant tout le confort, préférez le quartier de Siam Square, les hôtels du Chinatown au bord de la rivière ou ceux de l'ancien quartier des voyageurs autour de Soi Ngam Duphli. Avant le départ, n'hésitez pas à surfer sur les sites de www.bangkoknet.com et www.bangkok-hôtels.directrooms-thailand.com pour vous faire une idée des possibilités et promotions du moment. Partout vos papilles seront à la fête. Sur les marchés de nuit, dans les gargotes aux bords des rues ou dans les vrais restaurants, vous trouverez les traditionnels plats de curry (Kaeng) vert, rouge ou jaune (de style indien). Mais, aussi, les Khao Phat (riz frit), les Thot Man Pla (beignets de poissons) ou les délicieuses soupes Tom Yam Kung (gambas) ou Tom Kha Kai (soupe de lait de coco et poulet)... Très épicée, la cuisine thaïe, raffinée et subtile, est sûrement l'une des meilleures d'Asie. Vêtements de soie et de coton (y compris batik, tuniques de minorités ethniques et pièces uniques faites sur mesure chez les tailleurs), bijoux en argent, antiquités (objets en laque, masques, marionnettes birmanes, sculptures (en terre, en bronze), céramiques (notamment des céladons...). Le Lonely Planet / Bangkok / City Guide ou Thailand / A travel survival kit (en français et en anglais) tout deux complets et revisés chaque année. n