Le Modenatie ferme habituellement ses portes en fin d'après-midi... Mais en ce samedi soir, la fête y bat son plein. Plongé dans la pénombre, le temple de la mode anversoise vibre au rythme d'une musique endiablée et d'un bar funky. Les looks des invités rivalisent de créativité. L'escalier central se prête à la causette. Surplombant le hall d'entrée, des photos sont exposées sur le mur en bois. Elles représentent l'univers créatif des dix finalistes du " UPS Fashion Contest " célébrant les 100 ans d'existence de cett...

Le Modenatie ferme habituellement ses portes en fin d'après-midi... Mais en ce samedi soir, la fête y bat son plein. Plongé dans la pénombre, le temple de la mode anversoise vibre au rythme d'une musique endiablée et d'un bar funky. Les looks des invités rivalisent de créativité. L'escalier central se prête à la causette. Surplombant le hall d'entrée, des photos sont exposées sur le mur en bois. Elles représentent l'univers créatif des dix finalistes du " UPS Fashion Contest " célébrant les 100 ans d'existence de cette compagnie internationale de courrier express acheminant des colis aux quatre coins de la planète. Un grand concours. " UPS entretient un lien étroit avec la mode, affirme Sylvie Van den Kerkhof, marketing manager pour le nord de l'Europe. Grâce aux livraisons de tissus et vêtements, par exemple. Nous soutenons aussi les jeunes créateurs. Après New York, Paris et Milan, un grand concours a aussi été mis sur pied à Anvers en association avec le Flanders Fashion Institute (FFI). " Nous avions envie de confronter les jeunes créateurs à un concept inédit, explique David Flamée du FFI. L'idée ? Proposer une image de mode, qui soit un condensé d'un univers personnel et des valeurs véhiculées par UPS (rapidité, efficacité). " Les diplômés de La Cambre et des Académies d'Anvers, Gand et Saint-Nicolas ont été sollicités. Hyperglamour, l'héroïne d'Akiko Murata arbore fourrure et casquette. Les femmes ultrastylées de Hadas Cnaani reçoivent un paquet en forme de c£ur. Sur un fond étoilé, la robe noire de Cécile De Jaegher semble héler les extraterrestres de Demna Gvasalia & Helena Lumelsky. Moins intergalactique, la magnifique livreuse de Sandro Faber relie tous les continents. Tous ces finalistes ont été soumis à l'expertise d'un jury professionnel au sein duquel siégeait Bruno Pieters et Tiany Kiriloff ainsi qu'au vote du public. Nawal Mrabet, la lauréate. L'heure de vérité a sonné... Kenneth Kallstrom, business manager Benelux d'UPS est " ravi de la variété proposée par les candidats ". La lauréate est Nawal Mrabet. Impossible de louper cette superbe fille, pleine d'énergie. " Inspirée par le slogan " Don't stress call UPS ", j'ai imaginé le backstage d'un défilé, dont les tenues ne sont pas arrivées, s'enthousiasme-t-elle. Le livreur est le sauveur ! " Née aux Etats-Unis, de parents algériens, Nawal Mrabet a grandi à Anvers. Diplômée de l'Académie, elle se distingue " par un style streetwear, avant-gardiste et hip-hop. La mode va de pair avec un style de vie ". Son rêve ? " Travailler dans une compagnie prônant la créativité et les concepts originaux. " Kerenn Elkaïm