Hydratation et protection renforcée

Q uel que soit notre type de peau, avec le froid, celle-ci se déshydrate et se dessèche. Les sensations de tiraillement sont à considérer comme étant une sonnette d'alarme. Le message est clair : le soin de jour habituel est insuffisant. Il faut passer à une formule plus protectrice, plus hydratante et plus nourrissante. Chaudes et légères comme la nouvelle laine polaire, les crèmes antifroid font le bonheur de toutes les peaux sèches. Faites un tour du côté des grands classiques. Elue du show-biz, la Crème de Huit Heures d'Elizabeth Arden(3) réconforte admirablement toutes les peaux malmenées et ce... depuis 1933. Son secret ? Du petrolatum (c'est un cicatrisant), de la vitamine E et surtout de la lanoline. Au menu du soin Confort Extrême de Sisley (5), il y a des huiles essentielles de sauge, de camomille et de marjolaine, des extraits bio de mauve et de tilleul et, surtout, du solanum et du beurre de karité qui fournissent des lipides, indispensables par température polaire. Le Baume Visage de Yon-Ka (6), lui, affiche une délicieuse recette 100 % nature (cires essentielles de jasmin et de narcisse, huiles de rosier muscat, riz, pépins de raisin et camélia, karité, jojoba et live). Doux et soyeux comme un pétale de fleur, il réconforte illico tous les types de peaux.
...

Q uel que soit notre type de peau, avec le froid, celle-ci se déshydrate et se dessèche. Les sensations de tiraillement sont à considérer comme étant une sonnette d'alarme. Le message est clair : le soin de jour habituel est insuffisant. Il faut passer à une formule plus protectrice, plus hydratante et plus nourrissante. Chaudes et légères comme la nouvelle laine polaire, les crèmes antifroid font le bonheur de toutes les peaux sèches. Faites un tour du côté des grands classiques. Elue du show-biz, la Crème de Huit Heures d'Elizabeth Arden(3) réconforte admirablement toutes les peaux malmenées et ce... depuis 1933. Son secret ? Du petrolatum (c'est un cicatrisant), de la vitamine E et surtout de la lanoline. Au menu du soin Confort Extrême de Sisley (5), il y a des huiles essentielles de sauge, de camomille et de marjolaine, des extraits bio de mauve et de tilleul et, surtout, du solanum et du beurre de karité qui fournissent des lipides, indispensables par température polaire. Le Baume Visage de Yon-Ka (6), lui, affiche une délicieuse recette 100 % nature (cires essentielles de jasmin et de narcisse, huiles de rosier muscat, riz, pépins de raisin et camélia, karité, jojoba et live). Doux et soyeux comme un pétale de fleur, il réconforte illico tous les types de peaux. A réserver aux peaux très sèches : le Baume des Familles de Nuxe (2). Formulé avec cinq huiles végétales et enrichi de beurre de karité, c'est une véritable " pommade " premier secours pour les petits et les grands. Son parfum aromatique est délicieux. La Crème Ultra Riche Visage de L'Occitane (4), concentrée à 25 % en beurre de karité est un autre onguent isolant qui sauve toutes les extrémités. Attention, aussi, au dessèchement cutané qui peut virer à l'hyperréactivité. Le froid induit une vasodilatation au niveau des petits capillaires, qui représente un risque de couperose. La solution ? Le soir, appliquez le Masque Apaisant Accept de Phytomer (1). Sa texture moelleuse calme les irritations de la journée et fait disparaître les rougeurs. Du vent et du froid avec des températures de - 10, voire - 15 °C ! Imaginez le stress pour une peau qui, habituellement, vit confortablement autour de 27 °C. Première réaction de défense, les petits vaisseaux commencent à se dilater. La peau rougit. Mais, ensuite, le sang se dirige vers les artères et les veines, pour les réchauffer et protéger les organes vitaux : c£ur, poumons, foie. Du coup, l'épiderme reçoit moins d'oxygène, de vitamines et d'acides gras essentiels. La peau blêmit. La production de sébum diminue. Pour skier détendue, l'£il vif et la joue rose, une bonne préparation s'impose. Les lèvres sont très exposées et leur fragilité naturelle (couche cornée ultrafine et vascularisation importante) n'arrange rien. User et abuser des formules labiales devient vite une nécessité. Les temps ont changé et on préserve ses lèvres du dessèchement avec un baume sophistiqué qui soigne, lisse et embellit. Grand classique, le Baume Solaire Protecteur SPF 30 de Shiseido (1) renferme des filtres très puissants, des agents protecteurs et hydratants. Il a une glisse exceptionnelle et offre un beau résultat brillant. Le Ski-Tube Solaire de Louis Widmer (2) s'enroule facilement autour du cou. Il est drôlement pratique, car il combine un baume pour les lèvres et, à l'autre extrémité, une crème solaire pour le visage procurant une protection extrême SPF 25. Le froid, le vent, la neige et les UV altèrent la barrière cutanée. Chaque soir, l'épiderme a donc besoin d'être réparé, nourri et apaisé. Les bons réflexes d'après " tea time " : débarrasser la peau des filtres solaires. Démaquillez-vous et " réveillez " votre épiderme. Avec un lait démaquillant et sa lotion qui évitent les sensations de tiraillement dues au calcaire de l'eau et à l'alcalinité du savon. Pour davantage de douceur, appliquez le lait avec les doigts. Puis retirez-le avec un papier absorbant, sans frotter. Destiné aux peaux agressées ou irritées, le Démaquillant au Lys Blanc Lyslait de Sisley(3) recèle des extraits de plantes (lys blanc, tilleul, fleur d'oranger et mauve) qui " baignent " dans de l'huile de tournesol, très riche en acides gras essentiels et en vitamine F. Avec cette formule ultradouce on peut aussi nettoyer les yeux. Le Fondant de Lait de Nina Ricci (4) laisse la peau délicieusement souple, grâce à des extraits de camomille, d'aloe vera et d'huile de coton. Si votre épiderme est très réactif, terminez par une vaporisation d'eau thermale (Evian ou La Roche-Posay) : elles ont des effets apaisants et hydratants. Trois fois par semaine, offrez-vous le plaisir d'un masque onctueux. On s'enduit le visage d'une couche bien épaisse avant de se glisser dans un bain chaud. L'effet émollient de la vapeur d'eau optimise celui du soin. Le tout nouveau Masque Déstressant Hydratation de Chanel (1) se présente sous forme d'une crème réconfortante à la texture moelleuse, délicieusement parfumée. En dix minutes, on retrouve sa peau de pêche. Dans le Masque Crème Hydratant de Payot(2), il y a du miel, de la châtaigne et de la réglisse. Une texture doudoune idéale pour les peaux irritées qui tiraillent. L e frottement des vêtements (surtout aux jambes) contribue à fragiliser l'épiderme. Restez dix bonnes minutes dans votre bain pour que l'eau humecte mieux. Appliquez un lait hydratant surgraissant. Peau archisèche ? Renouvelez l'opération " hydratation " une seconde fois dans la journée, avec ou sans douche. Quand le froid mord, vos onguents habituels peuvent s'avérer insuffisants. Il faut se tourner du côté de la pharmacie. Voici deux produits anti-sécheresse de choc qui réparent toutes les peaux de crocodile et les zones rugueuses, notamment les mollets. La nouvelle ligne Exomega Baume de A-Derma (1), formulée avec de l'huile d'onagre, riche en avoine et en vitamine B3, rend la peau douce et confortable. Le bonus ? Il est absolument non gras et non collant. Lipikar Baume de La Roche-Posay est déjà un classique. Sa formulation richissime (20 % de beurre de karité et 10 % de glycérine) en fait un soin de prédilection de toutes les " affamées " congénitales souffrant en hiver d'une peau ultrasèche. Il n'y a pas que la viande rouge pour apporter du tonus. Les viandes blanches contiennent elles aussi de bonnes protéines, tout comme les £ufs et le poisson. Ils sont moins gras que la viande rouge et ont pour avantage supplémentaire de ne pas provoquer de formation d'acide lactique, source de fatigue musculaire et de crampes. Cela dit, rien n'est plus efficace que des pâtes ou un autre féculent, accompagnés de légumes verts. Les premiers sont riches en sucres lents, les seconds sont recommandés pour leurs vitamines et leurs minéraux. Pour tenir plusieurs heures sur les pistes, ne zappez surtout pas le petit déjeuner : un fruit ou un jus de fruit, des tartines beurrées, beaucoup de céréales. Elles sont généreuses en sucres lents qui libèrent leur énergie sans à-coups tout au long de la matinée. Dans la poche de l'anorak, glissez une barre de céréales enrichie en magnésium pour prévenir les contractures musculaires. Le fond de teint et la poudre offrent, tout compte fait, la meilleure parade antifrimas. A condition de ne pas les choisir trop foncés. Il n'y a rien de plus artificiel qu'un faux bronzage en plein mois de janvier ou février. A cette époque de l'année, la lumière est terriblement crue. Etudiés pour, les Fonds de teint protecteurs SPF 30 de Shiseido (1) stoppent les UVB et les UVA et colorent la peau à la demande. Ils sont très faciles à utiliser, car conditionnés soit dans un stick, soit dans un poudrier, tous les deux très pratiques. Appliquez les textures sur une peau bien hydratée. Etalez-les en gestes amples. N'oubliez pas le cou. Vous êtes pratiquement maquillée. Et assurée tous risques, car les formules sont hydratantes et antioxydantes. Côté palettes, on opte pour les teintes froides (bleu glacier, rose, lilas), façon reine des neiges. Avec un teint nature, on peut sophistiquer les yeux avec beaucoup de mascara ou sa bouche avec des gloss et des rouges à lèvres satinés. A éviter : les rouges à lèvres longue tenue ou les mats, qui assèchent. A proscrire impérativement : les yeux noirs avec une bouche rouge, c'est tragique ! A 1 700 mètres d'altitude, la quantité d'UV est supérieure de 25 % à celle du bord de mer et elle augmente de 4 % tous les 300 mètres. La neige réverbère environ 85 % des UV. Bonjour les dégâts ! Là-haut, sur la montagne, sévit aussi le froid, dix à quatorze fois plus mordant en cas de bise et de neige. N'utilisez que des tubes ciblés " lutte des glaces " et, côté indices, visez au-dessus du 15. N'emportez surtout pas vos produits de l'été. Ils renferment de l'eau, susceptible de geler à la surface de la peau. D'où cette sensation de joues qui brûlent, très mauvaise pour la peau et pour les vaisseaux. Un solaire de montagne doit apporter une protection antifroid qui forme une barrière. La formule doit être aussi plus riche en huiles qu'en eau. Haute protection assurée avec ces produits champions spécial soleil des pics. Le High Protection Anti-Ageing SPF 30 de Lancaster (1)chouchoute les peaux sèches et très sèches et les protège contre les rides. Pas de bronzage " turbo " avec ce soin, juste un hâle naturel et uniforme. Le Sensitive Zone Sunstick SPF 25 de Lancaster (4) réchauffe les paupières, le bout du nez et le lobe des oreilles. Commencez à l'appliquer quelques semaines avant de partir aux sports d'hiver pour éviter les boutons de fièvre. Les Duos Visage et Lèvres SPF 15 et SPF 25 Bodysol Ski (3) contiennent des filtres performants, du Bisabolol, de la vitamine E et des polymères antifroid. Les Duos Ski de Bergasol(2) déclinent, eux, des protections allant de SPF 20 à SPF 50, et sont enrichis en extrait d'algue thermoactif. Certains d'entre eux contiennent des pigments dorés ou argentés, pour jouer les stars sur les pistes. Carnet d'adresses en page 69.Barbara Witkowska