Il n'est pas facile à apprivoiser. Pour l'approcher, il faut du doigté, de la finesse, de la subtilité. Normal, le sulfureux David LaChapelle est une star. Un maître. Avec ses clichés ultrapop et érotiques, il règne sur la planète fashion depuis près de vingt ans. Véritable fan, notre correspondante à New York a su le convaincre de se livrer en exclusivité pour notre magazine. Des confessions choc au moment où le photographe vire de bord. Délaissant - définitivement ? - Eros, le voilà dans le sillage de Michel-Ange. La fin du monde, l...

Il n'est pas facile à apprivoiser. Pour l'approcher, il faut du doigté, de la finesse, de la subtilité. Normal, le sulfureux David LaChapelle est une star. Un maître. Avec ses clichés ultrapop et érotiques, il règne sur la planète fashion depuis près de vingt ans. Véritable fan, notre correspondante à New York a su le convaincre de se livrer en exclusivité pour notre magazine. Des confessions choc au moment où le photographe vire de bord. Délaissant - définitivement ? - Eros, le voilà dans le sillage de Michel-Ange. La fin du monde, la foi, l'humanisme, tel est désormais son credo. Pour sa dernière série, il n'a pas hésité à plonger ses modèles dans un aquarium. Allaient-ils se noyer ou, au contraire, trouver la lumière, comme Awakened : Jesse qui fait l'objet de notre superbe couverture ? Nul doute possible, un nouveau prophète nous est né. " Le futur me paralyse et me rend anxieux. " D'énormes diams à la P. Diddy aux oreilles, ses éternelles tennis Stan Smith blanches aux pieds, Marc Jacobs, véritable icône de la " coolattitude ", nous a reçus dans son loft parisien. Derrière l'exceptionnel succès de ce créateur qui a su réveiller de manière magistrale la griffe Vuitton pour la hisser au top des maisons de luxe, apparaît en filigrane l'inquiétude d'un homme dont la fragilité nourrit, aussi, la fibre créatrice. Une belle rencontre. Une fin tragique pour une vie toute de désespoir, de dérapages, d'overdose. Ian Curtis, le leader déjanté de Joy Division, est le héros de Control, un film signé Anton Corbijn. Une vie, un drame. Pile- poil dans la veine des biopics, contraction de biographical pictures, ces films d'un nouveau genre qui traquent, jusque dans leurs tombes, les héros déchus des dernières décennies. Pas de biopic sans fêlure, déchéance, mort ou violence. Weekend s'est penché avec curiosité sur le phénomène. Mieux. Nous nous risquons même à suggérer quelques Belges qui pourraient se prêter à l'exercice. Axelle Red dans la robe de bure de S£ur Sourire tombant amoureuse de James Brown dans la cellule de son couvent de Hasselt, qui dit mieux ? Depuis l'Antiquité, l'homme tente de capter les vertus du raisin. Aujourd'hui, un nouveau pas dans cette quête fascinante vient d'être franchi. Les plus grands crus de France et de Californie flirtent désormais avec la beauté. Le divin nectar nourrit en effet des crèmes de grand luxe, testées dermatologiquement et aux vertus " miracle ". Reste que le vin, c'est bien aussi et avant tout sur les papilles qu'on aime le sentir glisser. Ne manquez surtout pas la sélection originale réalisée pour vous par 5 sommeliers au top : pas moins de 25 vins ultraféminins. Pour une rentrée toute en sensualité. Christine Laurent