Où se loger ?

Hotel Home (4). Dans le quartier très vert de Palermo Viejo se niche ce petit hôtel sympa comprenant 17 chambres affichant chacune un style différent. Parmi les petites merveilles de la déco, on pointe des papiers peints européens vintage, des meubles des années 1950, des tapis de laine argentins et de superbes lits en bois de watambu. Pour l'anecdote : ses propriétaires ne sont autres que le producteur britannique de musique Tom Rixton et sa femme Patricia O'Shea aidés financièrement par le producteur du groupe Flood et de Nick Seymour, l'ancien bassiste du groupe Crowded House... Very people ! ...

Hotel Home (4). Dans le quartier très vert de Palermo Viejo se niche ce petit hôtel sympa comprenant 17 chambres affichant chacune un style différent. Parmi les petites merveilles de la déco, on pointe des papiers peints européens vintage, des meubles des années 1950, des tapis de laine argentins et de superbes lits en bois de watambu. Pour l'anecdote : ses propriétaires ne sont autres que le producteur britannique de musique Tom Rixton et sa femme Patricia O'Shea aidés financièrement par le producteur du groupe Flood et de Nick Seymour, l'ancien bassiste du groupe Crowded House... Very people ! 5860, Avenida Honduras. Tél. : + 11 54 47 78 10 08. Faena Hotel + Universe (2). Son architecture en surprendra plus d'un. Il s'agit en effet d'un ancien entrepôt à grains en briques rouges datant du début du xxe siècle. Il a été rénové par Alan Faena, un designer de la mode argentine. Son idée : offrir en plus d'un hôtel design, un cabaret et un " Experience Manager " qui vous sert de guide personnel durant tout le séjour. Coup de c£ur pour la suite Porteño River. 445, Martha Salotti. Tél. : + 54 11 40 10 90 00. Internet : www.faenahotelanduniverse.com Casa Cruz (1).Le restaurant tendance du moment ! Les panneaux de bois du lounge, les canapés en velours rouge et les lumières tamisées attirent les happy few locaux et internationaux, surtout le jeudi après 23 heures. La cuisine argentine et avant-gardiste est signée du chef German Martitegui. Il vous fera découvrir, entre autres, de superbes huîtres pochées (avec truffe râpée, cresson et poires) ou encore un médaillon de lapin inégalable. 1658, Uriarte. Tél. : + 54 11 48 33 11 12. Internet : www.casa-cruz.com El Obrero (5). Le quartier de La Boca se trouve au lieu précis de la fondation de Buenos Aires par Pedro de Mendoza sur l'embouchure du Riachuelo qui y rejoint le Rio de la Plata. C'est là que se dresse La Bombonera, le stade de l'équipe de football de La Boca Juniors. C'est donc tout naturellement que l'on retrouve sur les murs de ce restaurant authentique et un peu démodé les gloires du passé du club de foot. Dans l'assiette : de succulentes parrillas (grillades) dont raffolent, entre autres, Wim Wenders ou encore Bono le chanteur de U2... La carte reste à des prix abordables. 64, Augustin R. Caffarena. Tél. : + 54 11 43 62 99 12. La Pasionaria (3). Attention : curiosité ! Pancho Salomón, son propriétaire, a conçu cet endroit qui regorge de meubles du milieu du xxe siècle comme un bar mâtiné de salle de projection ou encore de boutique vintage. Ce vaste entrepôt est le résultat des flâneries de son propriétaire qui china dans les années 1970 dans les sous-sols et les caves des grands bâtiments du quartier de l'Avenida de Mayo, principale artère de la vieille ville. Quand sa propre maison déborda de ses trouvailles, il ouvrit cet Pasionaria qui se veut aujourd'hui un endroit incontournable de Palermo Viejo. 1541, Godoy Cruz. Tél. : + 54 47 73 05 63. Toutes ces adresses et informations sont extraites du " Wallpaper* City Guide Buenos Aires ", Phaidon.