Chaque saison, la Haute Coiffure française propose, avec la complicité de L'Oréal Professionnel, une ligne de coupes et de coloris imaginée par un coiffeur ambassadeur. En guest star de l'hiver 07-08, John Nollet place cette belle collection sous le signe de la haute gourmandise. Sweet Gourmet interprète des coupes " en étages ", inspirées des pâtisseries et du tiramisu, dont les volumes sont sublimés par des couleurs craquantes. Ces coiffures sur le thème du chocolat, des fruits confits et des bonbons acidulés...

Chaque saison, la Haute Coiffure française propose, avec la complicité de L'Oréal Professionnel, une ligne de coupes et de coloris imaginée par un coiffeur ambassadeur. En guest star de l'hiver 07-08, John Nollet place cette belle collection sous le signe de la haute gourmandise. Sweet Gourmet interprète des coupes " en étages ", inspirées des pâtisseries et du tiramisu, dont les volumes sont sublimés par des couleurs craquantes. Ces coiffures sur le thème du chocolat, des fruits confits et des bonbons acidulés peuvent être réalisées par tout coiffeur agréé. Choco Lady. Chocolat au lait, caramel ou noir intense... trois nuances s'illuminent d'une touche d'or, pour nous faire fondre de plaisir. Elles sont obtenues avec les produits Majirel de L'Oréal Professionnel. Des accents tantôt blonds et irisés, tantôt chauds et cuivrés s'inspirent de la technique du " mille-feuille " et contrastent avec la couleur de base, qu'elle soit claire, moyenne ou foncée. John Nollet a imaginé des coupes ondoyantes et glamoureuses qui subliment davantage les couleurs délicieuses : une extraordinaire cascade de boucles pour Choc & Gold, une coupe tout en courbes pour Choco Caramel et une banane audacieuse pour Chocolat Noir/Lait. Sugar Baby. Les techniques de coloration, réalisées avec la gamme LuoColor de L'Oréal Professionnel font appel au concept " tiramisu " et ont pour résultat ces palettes acidulées comme des bonbons. Les cheveux clairs, illuminés par la couleur kiwi, adoptent un carré plongeant accompagné d'une frange très longue qui s'arrête juste au-dessus des yeux. Pour réveiller le blond moyen, rien de tel que des accents d'orange et d'ananas. Le carré très court est modernisé par une longue mèche dégradée sur un côté. Les cheveux châtains, longs et légèrement bouclés, " craquent " pour un tiramisu en version fruité avec des tonalités de rouge framboise et de groseille. John Nollet. Dès l'âge de 4 ans, John Nollet se rend compte que les femmes, en quittant un salon de coiffure, se sentent plus belles et plus sûres d'elles-mêmes. Ce constat le décide à devenir coiffeur. Sa carrière sera un enchaînement de belles rencontres. A ses débuts, à Montpellier, il coiffe les danseuses. Puis, à Paris, le cinéma lui ouvre largement ses bras. Monica Bellucci, Emmanuelle Béart et Vanessa Paradis, notamment, ne confient leurs splendides chevelures qu'à John Nollet. Sa force ? La passion et l'amour de la beauté. " Rien n'est jamais trop beau pour les femmes que j'aime, dit-il. Je cherche toujours à me renouveler. C'est ça qui plaît aux actrices. " Barbara Witkowska