Dior. Il y a une quinzaine d'années, Capture de Dior a inauguré l'ère des liposomes. Rebaptisé aujourd'hui Capture Totale, le soin le plus pointu et le plus high-tech de la marque française, incarné par la starissime Sharon Stone, souhaite apporter une réponse globale à tous les signes de l'âge (rides, perte de fermeté, taches...). Ce rôle est confié à une plante rarissime, originaire de Madagascar, qui agit en association avec neuf autres actifs 5-étoiles. Les deux dernières nouveautés de la gamme sont : Capture Totale Sérum Multi-Perfection (180 euros) et Capture Totale Haute Régénération Nuit Multi-Perfection (146 euros).
...

Dior. Il y a une quinzaine d'années, Capture de Dior a inauguré l'ère des liposomes. Rebaptisé aujourd'hui Capture Totale, le soin le plus pointu et le plus high-tech de la marque française, incarné par la starissime Sharon Stone, souhaite apporter une réponse globale à tous les signes de l'âge (rides, perte de fermeté, taches...). Ce rôle est confié à une plante rarissime, originaire de Madagascar, qui agit en association avec neuf autres actifs 5-étoiles. Les deux dernières nouveautés de la gamme sont : Capture Totale Sérum Multi-Perfection (180 euros) et Capture Totale Haute Régénération Nuit Multi-Perfection (146 euros). Estée Lauder. La gamme superluxe Re-Nutriv s'enrichit de trois nouveautés, dotées de nouvelles formules, encore plus performantes et de vertus antiâge boostées de plus belle. En vedette ? Le Re-Nutriv Ultimate Lifting Serum (210 euros) qui contient une enzyme exclusive et brevetée, l'OGG1. Son rôle ? Atténuer les altérations oxydatives provoquées par les UVA et l'ozone et stimuler la production de collagène et d'élastine. Outre cette " perle rare ", la formule intègre... de vraies perles naturelles pulvérisées provenant de l'océan Pacifique (pour sublimer l'éclat) et toute une panoplie d'actifs végétaux sans équivalent. La Re-Nutriv Ultimate Lifting Creme (230 euros) et la Re-Nutriv Ultimate Lifting Eye Creme (115 euros) renferment les mêmes ingrédients hypersophistiqués, sauf l'enzyme l'OGG1, réservée au sérum. Un programme intensif pour régénérer la peau de l'intérieur, la lisser et la regonfler. On en a bien besoin pour aborder les beaux jours avec le sourire. La Prairie. Il y avait des plantes et des algues rarissimes qui valaient leur pesant d'or.... Aujourd'hui, ce sont carrément les pépites d'or qui intéressent les labos. Ainsi, La Prairie a utilisé un principe actif à base d'or pur 24 carats, pour créer le Concentré Cellulaire radiance Or Pur (510 euros), annoncé comme " le soin le plus glamour et le plus exceptionnel ". Les paillettes d'or sont emprisonnées dans une solution liquide qui contient également du quartz, des cristaux liquides et des pigments réflecteurs de lumière. Ce cocktail précieux (une goutte suffit) fond immédiatement dans la peau et se met au travail. Concrètement, il ralentit la dégradation du collagène et de l'élastine, accélère l'exfoliation, régule la pigmentation et atténue les rides et les ridules. Les résultats se voient immédiatement : la peau s'illumine d'un éclat jusqu'ici inégalé. Après quelques semaines d'utilisation, on remarque moins de rides et plus de fermeté. Orlane. Soin " cousu main ", la Crème Repulpante Antirides Extrême (165 euros) fait appel à Matrikine, un actif issu de l'élastine. Son secret ? Comme lors d'une " autogreffe ", il attire et guide les fibroblastes au niveau de la ride qui se " suture " de l'intérieur. La recette comporte aussi un concentré de thé noir et des céramides qui cocoonent le confort, l'éclat et la luminosité des peaux matures. S'applique matin et soir. La Mer. La Crème de La Mer, une petite merveille du groupe Estée Lauder, ne cesse de proposer d'excellentes déclinaisons. L' Infusion Eclat Lumière (100 euros) est la dernière-née. Sa formule renferme les mêmes précieux extraits marins biofermentés que la crème, mais aussi un cocktail d'agents superantioxydants et une infusion de citron vert. Elle est souveraine pour booster l'éclat et la tonicité de la peau. Helena Rubinstein. Depuis quelques années, la marque américaine met au point des soins luxueux où la texture est travaillée autant que la formule et le parfum. Pour le plaisir des sens. Après Prodigy, antiâge complet (150 euros), Life Pearl, soin fermeté à l'extrait de perle noire (200 euros), voici Gold Future (130 euros), soin énergisant à l'or microactif, présenté dans une ravissante sphère dorée et irisée. Le concept ? L'or est micropulvérisé et transformé en nanoparticules facilement assimilables par les cellules de la peau. Résultat ? Elle est renforcée, pleine d'énergie et s'illumine d'un éclat... 24 carats. Les perfectionnistes adopteront aussi la Gold Future Eye Reviver (82 euros), un soin contour des yeux formulé de façon similaire. Le bonus ? Sa texture a un fini nacré et peut être utilisé comme masque quand vous sentez que votre regard devient un peu flapi. Chanel. Avant de lancer " sa " crème pur luxe, les laboratoires scientifiques de la maison ont réalisé une longue et minutieuse enquête pour cerner les besoins des femmes. Résultat ? Elles veulent des textures évanescentes, des parfums qui agissent sur l'humeur, des pots précieux et, à la clef, la promesse d'une peau plus éclatante. Sublimage (230 euros) capte ce message cinq sur cinq. Avec ses éléments superactifs, plus des extraits de Vanille Plantifolia, une plante rare cultivée à Madagascar, sa texture cachemire et son écrin doré, elle ne manquera pas de séduire les adeptes du plaisir et de la sensorialité. Barbara Witkowska