LE PITCH

Nous avons tous des superpouvoirs ! Ou du moins des qualités qui, bien exploitées, nous donnent des ailes. C'est le pari que fait Florence Servan-Schreiber. Cette spécialiste de la psychologie positive entend nous aider à activer nos points forts (en commençant par les identifier sur www.viame.org via l'onglet " Click here for your free character strengths profile ") et à ne plus être obnubilés par nos défauts. Bref, à exprimer notre puissance intérieure pour dégager une énergie particulière, notre Power Patate.
...

Nous avons tous des superpouvoirs ! Ou du moins des qualités qui, bien exploitées, nous donnent des ailes. C'est le pari que fait Florence Servan-Schreiber. Cette spécialiste de la psychologie positive entend nous aider à activer nos points forts (en commençant par les identifier sur www.viame.org via l'onglet " Click here for your free character strengths profile ") et à ne plus être obnubilés par nos défauts. Bref, à exprimer notre puissance intérieure pour dégager une énergie particulière, notre Power Patate. Partir à la rencontre du meilleur de nous-même nécessite d'abord de se sentir bien dans sa peau grâce à diverses " manivelles qui vont faciliter l'expression de nos pouvoirs ". La première : être dans un état d'esprit positif, qui nous rendra plus agile sur les plans physique, social et intellectuel. " Le cortex visuel, partie du cerveau qui pilote la vue, enregistre plus de détails quand nous nous sentons bien, image l'auteure. Il suffit donc de faire une réflexion positive ou négative à quelqu'un au début de la conversation pour lui ouvrir les yeux ou lui boucher la vue. " Offrir un chocolat en début de séminaire serait par exemple une bonne tactique pour que l'assemblée soit réceptive... Une autre de ces manivelles : bouger, tout simplement. Si l'idéal est de pratiquer au moins 3 X 30 minutes de sport par semaine, une technique plus douce (et moins chronophage), développée par l'Américaine Ellen Langer, existe. Selon ce professeur de psycho, " il suffit d'avoir conscience de nos mouvements dans nos gestes quotidiens pour faire baisser les seuils excessifs de tension et être en meilleure forme. Donc se dire que passer l'aspirateur est un exercice physique permet au cerveau de le considérer comme tel. " Connaître la portée de nos efforts serait donc une activité en soi, sachant par exemple que jouer avec les enfants brûle plus de calories que de repasser et que prendre une douche est plus efficace, sur ce plan-là, que faire l'amour ! Pour activer nos superpouvoirs, il faudrait également " respirer en cohérence ", ce qui aiderait " à nous détendre, à développer notre intuition, à nous sentir plus léger, à prendre de meilleures décisions et à entreprendre ce qui nous tente ". Un vaste programme conditionné par un simple petit exercice quotidien qui se révèle rudement efficace. Assis sur une chaise dans un endroit calme, le dos bien droit et les jambes décroisées, on respire deux fois profondément. Ensuite, durant 5 minutes, on expire cinq secondes, puis on inspire (par le nez) cinq secondes, et ainsi de suite pour atteindre le quota de 6 respirations/minute. Ce rituel sera idéalement reproduit trois fois par jour... Le résultat ? Bluffant ! D'autant que s'octroyer trois mini pauses journalières, c'est déjà un pur bonheur... Power Patate, par Florence Servan-Schreiber, Marabout, 320 pages. PAR FANNY BOUVRY / ILLUSTRATION : CAROLE WILMET