Qui ?

Né à Marseille en 1921 et mort à Paris en 1998, César Baldaccini, mieux connu sous le nom de César, est considéré comme le plus grand sculpteur français contemporain. Souvent, ce sont ses Compressions qui constituent la facette la plus célèbre de son oeuvre. A juste titre, de nombreux critiques d'art y voient l'un des gestes les plus radicau...

Né à Marseille en 1921 et mort à Paris en 1998, César Baldaccini, mieux connu sous le nom de César, est considéré comme le plus grand sculpteur français contemporain. Souvent, ce sont ses Compressions qui constituent la facette la plus célèbre de son oeuvre. A juste titre, de nombreux critiques d'art y voient l'un des gestes les plus radicaux du siècle précédent. C'est à la suite de la visite d'une usine de récupération de ferraille, en 1960, que le plasticien a eu l'intuition de cette " prise de possession totale de l'artiste sur la matière ", comme a pu l'écrire le collectionneur Pierre Nahon. Après une courte période de scandale, ces opus ont connu une fortune immense, éclipsant beaucoup d'autres chapitres tout aussi passionnants d'une longue carrière. César, c'est aussi les Expansions - des variations sur le polyuréthane -, les Empreintes humaines - le fameux Pouce -, sans oublier un extravagant bestiaire imaginaire soudé à l'arc. Pour le vingtième anniversaire du décès de l'artiste, le Centre Pompidou rend hommage à cette figure majeure du Nouveau Réalisme qui était la seule à ne pas avoir eu droit à sa rétrospective à Beaubourg. La réparation en jette, au total ce sont plus de cent oeuvres qui viennent dire le génie de l'intéressé. En plus des oeuvres majeures, l'exposition lève le voile sur des cycles méconnus. Parce que César a tracé les contours d'une typologie artistique nouvelle. Toute sa carrière témoigne, comme l'a écrit le critique d'art Pierre Restany, d'une opposition entre " homo faber " et " homo ludens ". Soit une tension magistrale entre la technique et l'humain.