" Living in Motion, design et architecture pour un habitat flexible ", du 28 novembre au 13 février 2005 au Kunstcentrum Z33, 33, Zuivelmarkt, à 3500 Hasselt. Tél. : 011 29 59 60. E-mail : z33@limburg.be. Internet : www.limburg.be/z33. Fermé le lundi.
...

" Living in Motion, design et architecture pour un habitat flexible ", du 28 novembre au 13 février 2005 au Kunstcentrum Z33, 33, Zuivelmarkt, à 3500 Hasselt. Tél. : 011 29 59 60. E-mail : z33@limburg.be. Internet : www.limburg.be/z33. Fermé le lundi. Rares sont ceux qui considèrent les huttes, les tentes ou les igloos comme des chefs-d'£uvre architecturaux ou les paniers, les hamacs et les sacs de couchage paniers comme des meubles ou objets design. Pourtant, ces créations sont tout aussi fortement ancrées dans l'histoire de l'humanité que les châteaux, les églises, les chaises Louis XIV ou les canapés Empire. Pour preuve, les 150 objets et 500 documents présentés du 28 novembre au 13 février 2005 dans le cadre de " Living in Motion, design et architecture pour un habitat flexible " au Kunstcentrum Z33 de Hasselt. Organisée en collaboration avec le Vitra Design Museum de Weil-am-Rein, en Allemagne, cette exposition didactique démontre avec intelligence et pertinence l'importance des éléments nomades dans notre vie quotidienne et notre culture. Cette manifestation originale ne se veut en aucun cas un simple aperçu historique ou géographique de l'architecture et du mobilier. Structurée de manière rationnelle et ludique, l'exposition catégorise les objets selon leur fonctionnalité : possibilité de transport, d'adaptation, de combinaison, de montage, de pliage et de dépliage... Au gré de ces différentes catégories, on découvre avec amusement et intérêt des meubles et objets souvent inattendus. Ainsi, une authentique yourte asiatique côtoie un système d'ameublement modulaire créé par le designer américain Charles Eames et le créateur finlandais Eero Saarinen dans le cadre de la compétition " Organic Design in Home Furnishings ", en 1940, aux Etats-Unis. Ce meuble très innovant pour l'époque se composait de plusieurs éléments de rangement indépendants à poser à sa guise sur deux socles juxtaposables. Créée dans le même esprit en 1929, la chaise longue LC4 de Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand ne cesse de plaire et de surprendre. Son piétement métallique accueille une assise en tubes chromés, tendue de toile ou de cuir, pouvant s'incliner à volonté par simple coulissement. De plus, les deux parties se transportent aisément d'une pièce à l'autre. Une approche qui caractérise également le fameux fauteuil Sacco créé en 1968 par Pierro Gatti, Cesare Paolini et Franco Teodoro pour Zanotta. Constitué d'une enveloppe en plastique ou en cuir en forme de poire, il contient une infinité de microbilles de polystyrène. Ce siège s'adapte donc parfaitement à la morphologie de chacun et, en outre, se déplace de la cave au grenier pour organiser un salon improvisé. Un modèle de nomadisme contemporain ! Ces magnifiques créations ne sont pourtant que les prémices des innovations nomades qui déferlent aujourd'hui dans nos intérieurs. Les créateurs se plaisent désormais à penser des logements et du mobilier s'adaptant à nos modes de vie actuels. La frontière entre l'univers du travail et la sphère privée s'amenuisant sans cesse, ils proposent désormais des chaises équipées de tablettes pouvant accueillir un ordinateur portable, des housses rembourrées résolument design aux couleurs chatoyantes permettant de transformer une chaise de bureau en fauteuil cosy et des canapés ressemblant de plus en plus à des systèmes d'assises évolutifs dont les dossiers et les accoudoirs se relèvent ou s'abaissent à volonté pour s'asseoir confortablement, se coucher, regarder la télévision ou encore permettre à un invité surprise de passer la nuit. Pour valoriser aussi le génie créatif des designers contemporains, outre l'exposition principale, le Kunstcentrum Z33 propose également sur place d'autres manifestations ayant un rapport étroit avec le concept de flexibilité. La première, " Le Design en mouvement ", organisée conjointement avec le Service de la Culture de la Province de Liège et l'Office provincial des Métiers d'art, met en lumière une sélection de travaux réalisés par de jeunes designers issus de la région d'Aix-la-Chapelle, Hasselt, Liège et Maastricht. On pourra y découvrir, entre autres, des meubles, des lampes, des textiles ou des services de table intégrant l'idée de mobilité, de modularité ou d'évolution. Dans le cadre de la seconde, intitulée " Living in Mobile Units ", des artistes, des créateurs et des architectes de réputation internationale présentent le fruit de leurs recherches sur de nouvelles formes d'habitat multifonctionnels et hypermobiles. En nous invitant à un grand voyage à travers le temps, l'espace et les fonctions des objets qui nous entourent, cette exposition hors du commun nous prouve avec justesse que notre mode de vie high-tech n'est pas aussi révolutionnaire que nous nous plaisons souvent à le croire... S.L.