Pour le romancier et essayiste français André Maurois, une oeuvre d'art n'expose pas une vérité pré...

Pour le romancier et essayiste français André Maurois, une oeuvre d'art n'expose pas une vérité préétablie mais incarne plutôt une vérité vécue, et les céramiques déjà cultes de l'artiste néerlandaise Chrystl Rijkeboer lui donnent raison. Imaginées en pleine pandémie, elles se jouent des codes des figurines traditionnelles pour les affubler de masques, nécessaire de télétravail ou encore têtes en forme de virus géant.