Même le journal Le Monde y a consacré une chronique. Ce joujou en silicone, souvent made in china and co, a déferlé dans le...

Même le journal Le Monde y a consacré une chronique. Ce joujou en silicone, souvent made in china and co, a déferlé dans les cours de récré et sur les stands de marché en quelques jours. La faute à une flopée d'influenceurs arborant l'antistress sur les réseaux. Le concept? Il suffit d'écraser les dômes, seuls ou à plusieurs, et de profiter du petit "pop" que cela fait. Pourquoi? parce que "c'est satisfaisant!", répondent-ils en choeur. Cela dit, certains orthophonistes utiliseraient aussi l'engin pour aider leurs patients à détacher les syllables, en enfonçant une cloche à chacune d'elles. Ouf, une utilité!