Imaginez: vous prenez un verre, dans un bar, tranquille. Une fille vous tape irrésistiblement dans l'oeil. Deux scénarios: ou vous lui demandez " Vous habitez chez vos parents?" et vous vous prenez un râteau monumental; ou vous lui adressez un message lumineux sur votre superbe veste du style " Je peux vous offrir un verre?" et il y a de fortes chances qu'elle se marre. Et comme l'humour est l'arme favorite de Cupidon... Tout cela vous semble nébuleux? Je vous explique: des chercheurs de France Télécom viennent de mettre au point un tissu souple composé de fibres optiques qui permettent d'afficher ...

Imaginez: vous prenez un verre, dans un bar, tranquille. Une fille vous tape irrésistiblement dans l'oeil. Deux scénarios: ou vous lui demandez " Vous habitez chez vos parents?" et vous vous prenez un râteau monumental; ou vous lui adressez un message lumineux sur votre superbe veste du style " Je peux vous offrir un verre?" et il y a de fortes chances qu'elle se marre. Et comme l'humour est l'arme favorite de Cupidon... Tout cela vous semble nébuleux? Je vous explique: des chercheurs de France Télécom viennent de mettre au point un tissu souple composé de fibres optiques qui permettent d'afficher des images animées préalablement téléchargées ( www.francetelecom.com). Concrètement, cela signifie que l'on pourra disposer bientôt de vêtements et d'accessoires communicants ( photos) avec un écran textile et des séquences visuelles à la clé. Si les férus de mode attendent déjà ce gadget high-tech avec impatience, d'autres acteurs de la vie quotidienne sont tout aussi intéressés par le côté résolument pratique de cette invention. De la publicité à l'industrie automobile en passant par la décoration d'intérieur et la sécurité publique, tous les émetteurs de messages quels qu'ils soient pourraient profiter de cette signalisation personnalisée au coeur des uniformes et des revêtements. On le sait depuis quelques années déjà: l'avenir de la mode sera intelligent ou ne sera pas. La fin du XXe avait déjà vu l'éclosion de concepts franchement novateurs (chemises infroissables, culottes antibactériennes, vestes thermorégulantes...); le XXIe débute avec d'autres concepts encore plus surprenants: écharpe-bureau qui s'enroule autour du cou, tee-shirt qui contrôle le rythme cardiaque et même "texticaments" (contraction audacieuse des mots textiles et médicaments) pour désigner des vêtements biocommunicants sur le fameux principe de la microcapsulation. Et ce n'est pas tout: à l'avenir, le consommateur aura même la possibilité de commander directement un blouson après l'avoir vu sur un passant. C'est du moins la prédiction des ingénieurs d'une société américaine ( www.accenture.com). Techniquement parlant, chaque vêtement pourrait être garni d'un mouchard informatique qui renfermerait des données telles que la marque, la matière, le prix ou encore sa disponibilité. En pointant son Palm vers le blouson en question, l'acheteur potentiel pourrait donc recevoir immédiatement toutes ces informations sur son petit organizer sans même déranger le propriétaire. Plus fort: il pourrait même passer directement commande par Internet, sans se rendre physiquement dans une boutique où le produit est vendu. Les fins limiers du marketing ont déjà trouvé un nom pour cette (future) nouvelle tendance consumériste: le "silent commerce" ou, si vous préférez, le commerce silencieux. Plus besoin de boutiques ni de représentants, le monde devient un immense show-room où chaque consommateur peut jouer le rôle d'agent commercial à son insu! Bref, la mondialisation et la génération du "tout, tout de suite" sont plus que jamais en marche... Frédéric Brébant