Fort de son succès commercial, Dacia hisse désormais son concept de véhicules low-cost à un segment généralement huppé : le SUV compact. Simple, fiable et polyvalent, le Duster est conçu selon le principe directeur de la marque : réutiliser de nombreuses pièces déjà amorties par le groupe Renault-Nissan, être moins exigeant sur les détails de finition et limiter les possibilités d'équipement afin de réduire la facture. Résultat : Dacia réussit à casser les prix avec des tarifs débutant à 11 900 euros pour un Duster. Si la version d'accès est un peu cheap avec des plastiques noirs e...

Fort de son succès commercial, Dacia hisse désormais son concept de véhicules low-cost à un segment généralement huppé : le SUV compact. Simple, fiable et polyvalent, le Duster est conçu selon le principe directeur de la marque : réutiliser de nombreuses pièces déjà amorties par le groupe Renault-Nissan, être moins exigeant sur les détails de finition et limiter les possibilités d'équipement afin de réduire la facture. Résultat : Dacia réussit à casser les prix avec des tarifs débutant à 11 900 euros pour un Duster. Si la version d'accès est un peu cheap avec des plastiques noirs et des jantes en tôle, la finition haut de gamme baptisée Lauréate (à partir de 13 400 euros) affiche plus de caractère. Histoire de convaincre les derniers sceptiques, Dacia propose, en outre, une large gamme d'accessoires : un pack Look (jantes alu, vitres arrière teintées et éléments chromés), un pack off-road (élargisseurs d'ailes et protections de bas de portes en plastique) ou un pack SUV (barres de protection et sortie d'échappement en Inox). A l'intérieur, en revanche, la présentation s'avère banale, les commandes peu ergonomiques et la finition des plus sommaires. Sur autoroutes, l'insonorisation est, elle aussi, moyenne. La position de conduite haute séduira, par contre, les amateurs du genre. Grâce à une largeur aux coudes généreuse, les places arrière accueilleront facilement trois adultes. Privilégiant le volume de chargement, le coffre se coiffe d'un cache-bagages trop haut (475 l) et privé d'enrouleur. 100 % tout-terrain dans sa variante 4X4 (2 000 euros de supplément) grâce à sa transmission intégrale d'origine Nissan et à sa boîte à 6 rapports spécialement étudiée (premier rapport très court), le Duster est un bon " tout-chemin " en simple traction avant. Sur la route, on apprécie sa direction à l'assistance très naturelle et son comportement routier agréable. Caractéristique appréciable sur les marchés émergentsà et chez nous : l'excellent filtrage des suspensions permet de survoler toutes les irrégularités de la chaussée ! Outre le moteur essence 1.6 l de 105 ch, le Duster décline un 1.5 dCi dérivé en 85 et 110 ch. Grâce à sa souplesse, le premier offre déjà des performances satisfaisantes. Si l'on souhaite bénéficier de la transmission à quatre roues motrices, il faudra toutefois choisir la variante plus puissante. Dacia Duster 1.5 dCi 85 CYLINDRÉE : 1 461 cc PUISSANCE : 85 ch à 3 750 tr/min COUPLE : 200 Nm à 1 900 tr/min POIDS : 1 255 kg VOLUME DE CHARGEMENT : 475 l 0-100 KM/H : 13,9 s VITESSE MAXI : 155 km/h CONSOMMATION MOYENNE : 5,1 l ÉMISSIONS CO2 : 135 g/km PRIX DE BASE : 13 800 euros + Prix imbattable + Filtrage des suspensions + Habitabilité et volume de coffre + Véritable tout-chemin en 4X2 et tout-terrain en 4X4- Finition et insonorisation sommaires - Cache-bagages peu pratique - ESP uniquement disponible sur le haut de gamme - Guidage de la boîte de vitessesJean-François Christiaens