Kaori, Florales, Marines... se déclinent comme des noms de tableaux. Au fil des années, l'artiste-chocolatier Jean Galler nous propose de nouvelles créations aux noms romantiques et aux saveurs insoupçonnées. Avec Les Marines, il entame aujourd'hui le deuxième chapitre de ses douceurs baptisées les " Elémentaires ".
...

Kaori, Florales, Marines... se déclinent comme des noms de tableaux. Au fil des années, l'artiste-chocolatier Jean Galler nous propose de nouvelles créations aux noms romantiques et aux saveurs insoupçonnées. Avec Les Marines, il entame aujourd'hui le deuxième chapitre de ses douceurs baptisées les " Elémentaires ". Saveurs aquatiques. Alors que Les Florales, sorties en 2006, associaient les parfums issus de la terre et de l'air - la rose, le jasmin, la fleur d'oranger et la violette -, Les Marines, elles, nous initient aux saveurs aquatiques mêlées à celles du vent marin. Dans un joli étui gaufré bleu des mers du Sud, s'offrent, comme de délicats bijoux, quatre variétés de chocolats aux goûts de wakamé et de nori (deux algues originaires d'Asie), à la fleur de sel de Guérande et au sel noir d'Hawaï. Ces compositions, enrobées de chocolat noir et blanc, développent des accords délicats et surprenants qui devraient séduire les amateurs par-delà les frontières. Envolée british. La société Galler, établie à Vaux-sous-Chèvremont et qui emploie 80 personnes, exporte en effet 20 % de sa production à l'étranger. Depuis mars dernier, elle a ainsi ouvert un corner de 16 m2 chez Harrods, le grand magasin sur Brompton Road dans le quartier très chic de Knightsbridge, où les Londoniens viennent s'approvisionner en chocolat, langues de chat et autres délices sucrés. Une belle promotion pour ce Fournisseur de la Cour de Belgique. " Contrairement aux idées reçues, affirme Jean Galler, les Britanniques sont très friands de chocolat noir. Avant notre ouverture, la rumeur courait qu'ils étaient plutôt amateurs de chocolat blanc et au lait mais nos vendeurs nous certifient aujourd'hui qu'ils emballent des boîtes entières de pralines au chocolat noir ! " Autre réussite londonienne : les Langues de Chat labellisées Philippe Geluck qui remportent un franc succès auprès des expatriés français ! Cette envolée très british pour le chocolat belge devrait être suivie, l'année prochaine, par l'ouverture au troisième étage d'Harrods, d'un salon de dégustation Chocolat-Thé ®. Et ce n'est pas fini... De nouvelles boutiques en Arabie saoudite et à Manama, capitale de l'émirat de Bahreïn, devraient ensuite ravir une clientèle moyen-orientale. Déjà implantée en France, au grand-duché de Luxembourg, au Japon, au Liban et aux Emirats arabes unis, la planète Galler n'a sans aucun doute pas fini de tourner et de s'étendre... Chantal Piret